En parlant d'interface, a propos des ports in/out du systeme digestif, autant le port in a kiffé sa life le combo quick/kebab de ce week-end, autant le out me fait un conflit materiel là

- gné, fan d'Imossel

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal

Émission s17e09 − Enfin l’E³ !
Le 30 juin 2021, par Mortal





Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Satellaview : Tamori no Picross

De tout temps, l’Homme a voulu rejouer au Satellaview. En effet, cette plateforme de Nintendo, mystérieuse et inaccessible, a hébergé des magazines mettant en scène Mario de manière …inhabituelle, mais aussi quelques petites perles. Comme je m’y suis remis récemment, c’est l’occasion de faire une série d’articles sur les jeux les plus intéressants de ce service.


Précédemment dans la même série :


Picross, c’est la franchise de Nintendo pour leurs adaptations en jeu vidéo des Nonograms. À la base, le nonogram est un jeu de logique qui se pratique sur papier avec un crayon. Il a été inventé en 1987 par Non Ichida, qui lui a donné son nom. Si vous voulez en savoir plus, j’ai consacré un article entier à l’histoire de Picross. Nintendo a donc commencé à adapter les nonograms sous le nom de Picross à partir de 1995, avec Mario’s Picross sur Game Boy. L’année suivante, sa suite Mario no Super Picross sort au Japon seulement sur Super Famicom. Mais entre les deux, il y a eu un épisode de Picross beaucoup moins connu, dont on va parler ici : Tamori no Picross.

Tamori no Picross, « le Picross de Tamori », est développé par les studios Ape et Jupiter, ce dernier faisant toujours les Picross pour Nintendo aujourd’hui. Il a été diffusé sur Satellaview du 6 août 1995 au 2 septembre 1996, à raison d’une grille par jour, téléchargeable en même temps que l’émission radiophonique de Tamori. On a donc affaire à du contenu épisodique lié à une émission de radio, avec un rendez-vous quotidien à ne pas rater, puisque pour télécharger, il faut se trouver devant sa console à une heure précise.

Maintenant, il faut parler un peu de ce fameux Tamori, qui donne son nom au jeu. De son vrai nom Kazuyoshi Morita, Tamori est un humoriste historique au Japon. Il fait partie des figures les plus célèbres de la TV japonaise, en ayant animé notamment Waratte Iitomo! pendant plus de 30 ans. Ce qui est fou, c’est qu’il est encore actif aujourd’hui, à 75 ans (#MichelDrucker). Sa marque de fabrique, ce sont ses traditionnelles lunettes noires :

Je sais pas si vous vous rappelez, mais ce n’est pas la première fois que Tamori collabore avec Nintendo. J’en ai parlé, dans l’article sur All-Night Nippon Super Mario Bros. Dans cet épisode spécial de Super Mario Bros., certains éléments sont remplacés par des références aux animateurs de l’émission de radio All Night Nippon. Or, Tamori a participé à cette émission de 1976 à 1983. Vous voyez, le type à lunettes qui remplace la plante piranha (pas celui du goomba, qui est un autre musicien à lunettes) ? Eh ben c’est lui, c’est une caricature de Tamori.

En revanche, la participation de l’humoriste à Tamori no Picross est moins réjouissante. En effet, à part le fait que le jeu porte son nom et qu’il est diffusé en même temps que son émission, il ne contient aucune apparition de Tamori. L’interface, aussi bien que les grilles, sont complètement génériques, sans thème particulier, mise à part une influence vaguement égyptienne. Tout d’abord, le jeu propose d’écouter la radio en parallèle. C’est une fonctionnalité qu’on a déjà croisée dans certains titres Satellaview, mais elle a particulièrement du sens en l’occurrence, puisque le show de Tamori est diffusé en même temps. Bien sûr, ça ne marche pas en émulation, donc répondez « non », l’option de droite.

Ensuite, les niveaux sont accessibles dans trois difficultés : tuto, facile (15×15 avec signalement des erreurs), et difficile (20×20 sans signalement). Chaque grille est identifiée par le jour de diffusion. Là par exemple, il s’agit de la grille du 13 juin, un joli sphinx. À la louche, cela fait une vingtaine de grilles par épisode, pour 4 épisodes au total.

Même sans thème particulier, l’interface et le moteur rappellent fortement un autre épisode de Picross, celui qui va suivre peu de temps après : Mario no Super Picross. En effet, Tamori No Picross a le même moteur, dans une version un peu moins aboutie, et peut donc être vu comme un prototype de Mario no Super Picross.

Concernant l’émulation : Tamori no Picross comporte 4 épisodes connus, nommés en fonction de leur date de diffusion. Sur ces 4 épisodes, seuls 3 sont dumpés à ce jour. Sur ces 3 dumpés, 2 sont marqués [b], c’est-à-dire « bad dump ». Néanmoins, un de ces deux bad dumps se lance quand même, mais la sauvegarde ne fonctionne pas.

  • Tamori no Picross (6-13) : Dump OK, fonctionne OK.
  • Tamori no Picross (6-26) [b] : Bad dump, ne se lance pas (version no-intro).
  • Tamori no Picross (8-13) [b] : Bad dump, se lance mais sans sauvegarde.
  • Tamori no Picross (4-23) : Non dumpé à ce jour.

En résumé : si vous voulez essayer, prenez l’épisode 6-13, à lancer avec le BS-X bien sûr.

Conclusage

Ludiquement, Tamori no Picross est un Picross générique, qui ne vaut pas Mario no Super Picross, dont il est en quelque sorte un prototype. Néanmoins, il reste intéressant par sa collaboration, bien que limitée, avec un des humoristes les plus célèbres du Japon, et par sa distribution en grille quotidienne, en même temps que l’émission de radio partenaire.

Le topic Satellaview sur le forum.


Par Tardigrade
Le 5 juillet 2021 | Catégories : Articles, Editos

Si c'est pas portable, c'est pas potable.
Voir les articles de Tardigrade

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés



Dojo Hebdo 434 : du 19 au 25 juillet 2021
Le 25 juillet 2021, par Gueseuch


Satellaview : Special Tee Shot
Le 19 juillet 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 433 : du 12 au 18 juillet 2021
Le 18 juillet 2021, par Gueseuch


Dojo Hebdo 432 : du 5 au 11 juillet 2021
Le 11 juillet 2021, par Gueseuch


Satellaview : Tamori no Picross
Le 5 juillet 2021, par Tardigrade


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal

Émission s17e09 − Enfin l’E³ !
Le 30 juin 2021, par Mortal





Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal