La boucle de gameplay est simple et cool. Vais faire un test COVID pour clarifier cette perte de goût

- mecton qui lance Sonic Frontiers

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s23e06 − Sea of Stars
Le 25 mai 2024, par Mortal

Émission s23e05 − Rétro Fighterz
Le 1 mai 2024, par Mortal

Émission s23e04 − Unicorn Overlord
Le 22 avril 2024, par Mortal




Satellaview : Excitebike – Bun Bun Mario Battle

De tout temps, l’Homme a voulu rejouer au Satellaview. En effet, cette plateforme de Nintendo, mystérieuse et inaccessible, a hébergé des magazines mettant en scène Mario de manière …inhabituelle, mais aussi quelques petites perles. Comme je m’y suis remis récemment, c’est l’occasion de faire une série d’articles sur les jeux les plus intéressants de ce service.


Précédemment dans la même série :


Si vous vous posez la question, « bun bun » est l’onomatopée japonaise pour les sons qui font « bzzzzz », comme par exemple une abeille, ou en l’occurrence, une moto. Diffusé exclusivement sur Satellaview en 1997, Excitebike – Bun Bun Mario Battle est un remake 16-bits d’Excitebike, avec les personnages de Mario. C’est donc le deuxième épisode de la licence avant Excitebike 64, trois ans plus tard. C’est un jeu Soundlink, c’est-à-dire avec musiques en qualité CD et doublages, bien que le contenu de la bande son ne soit pas clair. J’y reviendrai plus tard.

Le jeu a été diffusé en 4 versions, appelées Stadium 1 à 4. Chaque Stadium apporte de nouveaux personnages jouables, des améliorations de gameplay, ainsi que des circuits remaniés. Les personnages jouables sont les suivants.

  • Stadium 1 : Mario, Luigi, Toad
  • Stadium 2 : les mêmes + Wario
  • Stadium 3 : les mêmes + Peach
  • Stadium 4 : Yoshi remplace Luigi

Aucune version n’a donc tous les personnages, mais je conseille de privilégier la 3 ou la 4, car elles apportent pas mal de petites améliorations en plus. Par exemple, des indicateurs sur la gauche signalent les concurrents hors-champ sur le point d’arriver.

Le gameplay est proche de l’original NES. La principale nouveauté concerne des pièces à attraper sur la piste. Lorsqu’on en rassemble 5, le personnage se met à clignoter, à la manière de l’étoile de Mario. Dans cet état, on peut utiliser le boost sans limite et sans risque de surchauffe, et ce jusqu’au prochain crash. Par contre attention, ça ne protège pas des contacts avec les autres motards.

Autre nouveauté de cette version Satellaview : des mini-jeux viennent ponctuer la course. Le premier est un saut en longueur. Le deuxième consiste à sauter plusieurs groupes de Boos à la suite. J’avoue que dans les deux cas, je n’ai pas bien compris comment faire de bons scores. Ces mini-jeux ont au moins le mérite de varier un peu l’expérience. Je note aussi la lune en forme de gros bonbon, ou de gros biscuit.

Globalement, cette version 16-bits d’Excitebike est très jolie, colorée et plutôt sympa. Néanmoins, les conditions de jeu en émulation rendent l’expérience un peu frustrante. Les quatre ROMs sont disponibles, en version brute non-patchée. Vous le voyez venir : comme c’est un jeu Soundlink, il y a tous les inconvénients de l’émulation pour ce type de contenu : de longs passages d’attente non zappables, un long tuto silencieux, de loooooooogues sessions d’entraînement avant chaque course, et pas de musique. J’ai trouvé sur le web des traces d’un patch existant, qui réduisait les temps d’attente. Cependant, comme le patch n’est pas archivé sur romhacking.net, je ne suis pas arrivé à remettre la main dessus. Du coup, préparez bien un raccourci pour la fonction « avance rapide » de l’émulateur.

Il y a un truc aussi avec Bun Bun Mario Battle : contrairement aux autre jeux Soundlink traités jusqu’à présent, je n’ai trouvé aucune trace d’un enregistrement vidéo avec la bande son d’origine. Que ce soit sur Youtube, NicoNico, les blogs Satellaview, ou les différents wiki : rien. Du coup, on ne sait pas trop quel type de musique était diffusé en même temps. On peut supposer qu’il y avait des doublages, au moins pour expliquer le tuto, mais c’est tout. Espérons qu’un tel enregistrement soit découvert dans le futur, pour la préservation.

Le topic Satellaview sur le forum.


Par Tardigrade
Le 27 avril 2021 | Catégories : Articles, Editos

Si c'est pas portable, c'est pas potable.
Voir les articles de Tardigrade

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 584 : du 3 au 9 juin 2024
Le 9 juin 2024, par Gueseuch


Dojo Hebdo 583 : du 27 mai au 2 juin 2024
Le 1 juin 2024, par Gueseuch


Dojo Hebdo 582 : du 20 au 26 mai 2024
Le 26 mai 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 581 : du 13 au 19 mai 2024
Le 19 mai 2024, par Gueseuch

Vite vu : Morbid – The Lords of Ire
Le 18 mai 2024, par Jean-Fulgence

Dojo Hebdo 580 : du 6 au 12 mai 2024
Le 12 mai 2024, par Gueseuch


Dojo Hebdo 578 : du 22 au 28 avril 2024
Le 28 avril 2024, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s23e06 − Sea of Stars
Le 25 mai 2024, par Mortal

Émission s23e05 − Rétro Fighterz
Le 1 mai 2024, par Mortal

Émission s23e04 − Unicorn Overlord
Le 22 avril 2024, par Mortal