Il ne faut pas désespérer des imbéciles. Avec un peu d'entraînement, on peut arriver à en faire des militaires.

- Pierre Desproges

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s18e02 − NDirect + Smash Direct
Le 17 octobre 2021, par Mortal

Émission s18e01 − Jeux de l’été
Le 3 octobre 2021, par Mortal

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal

Émission s17e09 − Enfin l’E³ !
Le 30 juin 2021, par Mortal



Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


V7 : Le projet du siècle | Partie 1 : Se battre pour vivre

Préambule

Enfin révélée aux yeux du monde, la V7 ne s’est pas faite en un jour, et le présent document vise à vous présenter son histoire telle qu’elle a été vécue par ceux qui l’ont faite. A travers cette succession de témoignages aussi exaltés qu’exaltants, un merveilleux voyage naviguant entre l’exceptionnel et le magnifique s’offre à vous, un voyage qui vous permettra de plonger dans les entrailles d’un mythe, un voyage qui vous entraînera dans les coulisses de ce qu’il convient raisonnablement d’appeler le projet du siècle. Un reportage par notre envoyé spécial : Rom Vat.

Au sommaire :

1. Se battre pour vivre
2. Le moteur du monde
3. Administrer pour rêver
4. La parole aux stars
5. Le mot de la fin
 

Les pyramides d’Egypte, les statues de l’île de Pâques, les immenses dessins des Nazcas : il est des œuvres qui dépassent notre imagination et dont on a du mal à croire qu’elles soient le fait de la civilisation humaine. Le projet que nous allons évoquer ici appartient lui aussi à cette lignée de réalisations hors du commun ; ce projet, c’est la version 7 de NintendojoFR, mieux connue sous ce nom sibyllin : V7. Dans la série  » Les chefs d’œuvre de l’humanité « , les productions du Vatican sont fières de vous présenter :

V7 : Le projet du siècle

1. Se battre pour vivre

cyrare.jpg
Cyrare, Project Head Manager
« Vous savez, je ne pense pas trahir un secret en disant que quand on a l’âme d’un créateur, on a toujours un projet en tête. On commence quelque chose avec une idée, et puis pendant qu’on la réalise, d’autres nous viennent à l’esprit. Le problème, c’est que ces idées ne peuvent pas être intégrées au projet en cours, donc on se met à penser à la suite. « Et après, qu’est-ce que je vais faire ? What comes next ? » Alors oui, quand on a lancé la V6, on pensait déjà à la V7. Bien sûr on ne savait pas que ça deviendrait ce que c’est devenu, mais on avait un projet ; oui ça je peux vous le dire, on avait un projet. Un grand projet. « 
 
sergent.jpg
Jean-Paul Sergent, Project Assistant Leader
« Je me souviens très bien que ce soir-là, après avoir lancé la V6, qui fut le succès que l’on sait, Cyrare nous a réunis dans son bureau et il a dit : « J’ai une idée pour vous mes p’tits culs, une idée qui va méchamment vous déchirer la gueule. On va faire un truc énorme, un truc gros comme mon sexe. » A ce moment-là, il a pris un feutre vert, un velleda, et il a dessiné une bite en forme de 7 au tableau. Il s’est retourné, il nous a regardés, et on a compris. C’était magique. « 
 
raymond-barre.jpg
Jean Blondin, Quantic Division Leader
« Quand Cyrare a dessiné cette verge sur le tableau – je n’y étais pas mais on me l’a raconté – tout le monde s’est mis à pleurer de bonheur. C’est un chef comme ça Cyrare, il sait diriger ses hommes, il sait les faire rêver et grâce à ça, chacun donne le meilleur de lui-même, et plus encore ! Toutes ces années que j’ai passées sur la V7, c’était des années vécues à 300%, c’était le paroxysme de l’existence. Quand vous avez vécu ça, vous avez tout vécu. »
 
cyrare.jpg
Cyrare, Project Head Manager
« Oui c’est vrai, j’avais dessiné ce 7 sur le tableau avec un feutre velleda vert, et là j’ai eu comme une inspiration divine. J’ai dit : « Sept is perfect », et on a compris que ce n’était pas un projet comme les autres qui débutait. C’était que du bonheur ! Pourtant au commencement, ça n’a pas été tous les jours faciles, on a même eu un certain nombre de problèmes ; oui ça je peux vous le dire, on a eu des problèmes. Des gros problèmes. »
 
maurice.jpg
Jean-Louis Maurice, Quality Supervisor
« Le problème quand on a commencé la V7, c’est que malgré la taille réduite de l’équipe, une centaine de personnes je dirais, la caisse n’était pas suffisamment remplie. Cyrare est allé voir les banques, mais la V6 venait de sortir, on ne savait pas encore quels seraient les résultats, alors on n’a rien eu, aucun financement, pas de grisbi, niet. A ce moment-là, on a douté. On voyait qu’on avait plein d’idées complètement énormes, mais sans argent, comment faire ? Alors Cyrare nous a réunis encore une fois, et on avait peur, on se disait « Il va nous dire que c’est fini, que no money, no project », mais on se plantait complètement. »
 
bourgeois.jpg
Jean-Patrick Bourgeois, Research Chief Engineer
« Ah oui, je vois de quelle réunion vous voulez parler. Il n’y avait pas grand monde à cette époque, on tenait encore dans le petit amphi. Ce jour-là je me souviens, le CE avait liquidé son stock de slips en mohair à la pause de 15h45. Et donc il faisait sombre, on avait le moral tout au fond des chaussettes, on en menait pas large dans nos culottes en poils de chèvre. Quand Cyrare est monté sur la scène, il y a eu un grand silence, et puis il nous a dit : « On a deux solutions : soit on vend nos organes sur le marché moldave, soit on se prostitue dans des hospices de vieux. » Pas besoin de vous faire un dessin pour que deviniez ce qu’on a choisi (rires). »
 
foucheau.jpg
Jean Foucheau, Head of Finance
« Oui le financement du projet a posé problème, mais on a réussi à s’en sortir. Et personnellement, c’est ça que je veux retenir de cette histoire : on a eu des problèmes, mais on s’en est sorti. La V7, c’est pas un projet de branquignols, c’est un projet de gars qui avaient la gniak, un projet de gars qui se sont donnés les moyens de leurs ambitions. Quitte à paraître vulgaire, je vais quand même vous le dire : pour moi un projet, c’est comme la grosse commission : il faut pousser, et tous dans le même sens. Si on pousse pas, y’a rien qui sort. « 
 

Demain, dans la prochaine partie :

Des gens qui poussent en se tenant la main,
Des doigts mis là où il faut,
Sans oublier le plus important, l’Amour !
 


Par Cyrare
Le 26 mars 2013 | Catégories : Nez Vroses

NDFR V7 : Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.
Voir les articles de Cyrare

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Darksiders III (NS)
Le 25 octobre 2021, par Mortal

Dojo Hebdo 447 : du 18 au 24 octobre 2021
Le 24 octobre 2021, par Gueseuch

Switch OLED, une semaine après
Le 20 octobre 2021, par Mortal

Vite vu : Cruis’n Blast (Nintendo Switch)
Le 18 octobre 2021, par Mortal

Dojo Hebdo 446 : du 11 au 17 octobre 2021
Le 17 octobre 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 445 : du 4 au 10 octobre 2021
Le 10 octobre 2021, par Gueseuch


Satellaview : BS Super Mario Collection
Le 1 octobre 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 443 : du 20 au 26 septembre 2021
Le 26 septembre 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 442 : du 13 au 19 septembre 2021
Le 19 septembre 2021, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s18e02 − NDirect + Smash Direct
Le 17 octobre 2021, par Mortal

Émission s18e01 − Jeux de l’été
Le 3 octobre 2021, par Mortal

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal

Émission s17e09 − Enfin l’E³ !
Le 30 juin 2021, par Mortal



Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal