Vaut mieux une petite chaque jour qu'une grosse tout les 6 mois.

- Gné, à propos des news de Smash Bros. Ou d'autre chose...

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !




Émission s23e06 − Sea of Stars
Le 25 mai 2024, par Mortal

Émission s23e05 − Rétro Fighterz
Le 1 mai 2024, par Mortal



Les Mario à la con : Kaettekita Mario Bros.

Pour fêter la sortie de Super Mario Odyssey, le Dojo revient sur « les Mario à la con » : ces épisodes obscurs mettant en scène la célèbre mascotte, dans le cadre de jeux promotionnels, licenciés, éducatifs, ou juste insolites, mais tous officiels.


Previously, on « Les Mario à la con » :


Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas parlé de Mario Bros., vous ne trouvez pas ?
Depuis All-Night Nippon Super Mario Bros., on connaît les jeux Mario promotionnels, en l’occurrence pour une émission de radio. Néanmoins, ANNSMB n’était pas vendu dans le commerce, mais seulement distribué en tant que lot. Avec Kaettekita Mario Bros. (« Mario Bros. le retour »), Nintendo va encore plus loin dans l’expérimentation de nouveaux modèles économiques. Il s’agit d’une version spéciale de Mario Bros., sortie en 1988 sur Famicom Disk System, et vendue au prix ridicule de 400¥ (~3€ aujourd’hui), au lieu des 500¥ habituels aux kiosques Disk Writer. Par nature, les jeux FDS étaient moins cher à l’achat que les cartouches Famicom, mais pas à ce point-là. La raison d’un prix aussi bas est simple : c’est un jeu sponsorisé, qui contient de la pub ! La société sponsor est Nagatanien, une marque de plats préparés, type riz instantané, nouilles, etc.

Le jeu contient deux modes au choix : Mario Bros. Original, et Nagatanien World. Comme son nom l’indique, le premier est la version originale du jeu, avec néanmoins des évolutions notables par rapport à la version NES : il y a des niveaux en plus, la maniabilité est améliorée grâce au contrôle aérien pendant les sauts, les scores peuvent être sauvegardés, les graphismes sont plus proches de l’arcade ainsi que le son, qui profite des améliorations hardware du Famicom Disk System dans le domaine. D’ailleurs, cette version améliorée de Mario Bros. est ressortie sur NES en 1993, exclusivement en Europe, sous le nom de Mario Bros. Classic Serie.

Le mode Nagatanien World quant à lui, ajoute deux fonctionnalités : tout d’abord, lors du Game Over, le joueur a une chance de continuer la partie en participant à un jeu de bandit manchot. S’il parvient à reconstituer les trois kanjis du mot « Nagatanien » (永谷園), il gagne quatre vies. Trois symboles identiques rapportent deux vies, et deux identiques, une vie. Par contre, le bandit manchot ne se déclenche qu’une fois par partie.

L’autre fonctionnalité intéressante du Nagatanien World est un concours, qui permet de remporter des lots si on atteint certains paliers de score. En effet, une fois le seuil atteint, le jeu nous donne un code, qu’il faut envoyer par courrier pour participer à un tirage au sort. À 100.000 points, on peut remporter des cartes à jouer Nintendo, et à 200.000 points, une copie du tout nouveau Super Mario Bros. 3. Dans tous les cas, les participants repartent avec un porte-clés Mario. Cette opération a eu lieu du 30 novembre 1988 au 31 mai 1989.

Mais quel que soit le mode choisi, vous allez manger de la pub !
Le jeu est entrecoupé de petites scènes animées parmi trois différentes, faisant la promotion de produits Nagatanien. Par exemple, la scène de gauche ci-dessous affiche un Ochazuke Nori de la marque. C’est un plat préparé en versant du thé dans un bol de riz, agrémenté d’algues séchées. Au centre : publicité pour le mélange de riz Gomoku châhan. Et à droite : une pub pour le furikake Super Mario Bros. 3. Le furikake est un assaisonnement de riz à base de condiments, existant dans de nombreux parfums différents. Oui, car le partenariat Nintendo-Nagatanien ne se résume pas à ce jeu : Nagatanien a aussi commercialisé des produits alimentaires à l’effigie de licences Nintendo.

Au final, cette tentative de jeu publicitaire moins cher n’a pas été satisfaisante pour Nintendo, notamment à cause de la différence de prix relativement faible (100¥ de moins seulement), des contraintes juridiques que cela implique, et des désagréments côté utilisateur. L’idée sera donc abandonnée. Cependant, elle témoigne d’une volonté d’expérimentation de la part de Nintendo, non seulement dans les modes de distribution (disquettes réinscriptibles FDS…), mais aussi dans les modèles économiques. Et ce, bien avant les modèles freemium d’aujourd’hui. Pour faire un parallèle avec un jeu Nintendo plus récent, dans une moindre mesure, on retrouve des produits Mercedes-Benz dans Mario Kart 8.

Note : il existe une version de la ROM traduite en anglais par des fans, dont voici une vidéo :

Sources : [1], [2], [3].


Par Tardigrade
Le 7 décembre 2017 | Catégories : Editos

Si c'est pas portable, c'est pas potable.
Voir les articles de Tardigrade

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 589 : du 8 au 14 juillet 2024
Le 14 juillet 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 588 : du 1er au 7 juillet 2024
Le 7 juillet 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 587 : du 24 au 30 juin 2024
Le 30 juin 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 586 : du 17 au 23 juin 2024
Le 23 juin 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 585 : du 10 au 16 juin 2024
Le 16 juin 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 584 : du 3 au 9 juin 2024
Le 9 juin 2024, par Gueseuch


Dojo Hebdo 583 : du 27 mai au 2 juin 2024
Le 1 juin 2024, par Gueseuch


Dojo Hebdo 582 : du 20 au 26 mai 2024
Le 26 mai 2024, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !




Émission s23e06 − Sea of Stars
Le 25 mai 2024, par Mortal

Émission s23e05 − Rétro Fighterz
Le 1 mai 2024, par Mortal