J'ai qui dans ma bouche là ?

- Une demoiselle dans la pub pour New Super Mario Bros. Wii :vice:

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


[GDC] Reggie est de retour !

[GDC] Reggie est de retour !

Il n’est pas parti loin. Toujours à la conférence en train de botter des culs, il a pris une pause et est allé s’entretenir avec les gars du magasine EGM et du site 1UP pour une autre entrevue passionnante.

Si tu veux tout savoir sur ce que Reggie pense de la compétition et sur le passé comme sur le futur de Nintendo, n’hésite pas ! Continue à lire, c’est bon pour toi !

***************

1UP : Les gars de chez Microsoft sont vraiment très actifs à livrer des infos sur la XBox 2. Est-ce que Nintendo prévoit en faire autant avec la Révolution et la DS ?

Reggie : Soyons honnêtes. Il faut préciser que Microsoft n’est pas sur le même calendrier que nous. Alors c’est évident qu’ils sont en pleine action si on tient compte du fait qu’ils visent à être prêts pour les fêtes. Alors je pense que quand on aura un calendrier plus fixé, on se rassiera, probablement à la même période l’an prochain, pour vous donner toutes les infos. On peut aussi dire qu’après l’E3, quand on aura déjà fait quelques annonces, il y aura pleins d’opportunités pour en dévoiler plus.

1UP : Vous en pensez quoi de la stratégie Microsoft de lancer la console cette année ?

Reggie : À mon avis, ils ont plusieurs objectifs. Du point de vue de la rentabilité, la Xbox est une machine qui a saigné Microsoft. Alors je peux les comprendre de vouloir vite passer à la prochaine console. Ils cherchent également à prendre un avantage sur nous, Nintendo et Sony, et ils ont choisit cette option. On attend toujours de voir exactement ce que sera leur concept de base pour la console. Et après le dévoilement, la question à million de dollars sera : Est-ce que ça vaudra le coup, pour le «gamer» comme pour le joueur occasionnel, de dépenser son argent pour cette machine ?

1UP : Alors vous croyez que de lancer la console un an plus tard fera une différence ? Qu’est-ce que vous y gagnez si c’est vraiment ce que vous allez faire ?

Reggie : C’est drôle, j’allais dire que vous faites une supposition. Je vais donc gentiment répondre en contredisant votre hypothèse. Au fond, la manière qu’on regarde les consoles, qu’elle soient portables ou non, c’est que la puissance de ces machines n’est que petite part de l’ensemble. Qu’est-ce que je veux dire ? Et bien c’est simple. Si on a vendu 2,5 millions de DS, c’est grâce aux deux écrans, à l’écran tactile, au sans fil, à la reconnaissance vocale. C’est un ensemble d’avantages qui motivent un acheteur.

1UP : Mais différent, est-ce forcément mieux ? La DS a plusieurs fonctionnalité, mais en termes de jeux, ont attend toujours. Vous aviez six mois d’avance et vous ne semblez pas en avoir profité.

Reggie : C’est intéressant. Regardez les ventes de Super Mario DS. Elles sont assez impressionnantes. Wario Ware est lui aussi un succès. Personnellement, je pense que Need for Speed a lui-aussi un fort potentiel. Vous allez pouvoir diriger votre voiture avec l’écran tactile, ce qui est vraiment cool. Vous ne pouvez pas le faire sur PSP ça. Pour les fanatiques, on a Advance Wars DS, Mario Kart DS, du LAN a huit… Vous savez, les jeux arrivent.

1UP : Ok, ils arrivent. Mais vous avez pas le sentiment d’avoir raté une opportunité ? Peut-être qu’avec un Mario Kart en Janvier vous auriez fait encore mieux ?

Reggie : Bien sûr, j’aimerais être assis sur des piles de jeux DS et en distribuer des dizaines tout les mois. Mais ce n’est pas comme ça que ça marche. Ce que je peux dire en tant que possesseur de DS, c’est qu’il y a eu des jeux superbes à la sortie et il y en a d’autres pour bientôt et pour tout les gouts. Du jeu de puzzle comme Polarium, pour lequel vous avez vu ici comme moi qu’il va écraser Tetris, un jeu qui vas vous marquer l’esprit, un jeu qu’il est impossible de lâcher. Les gros titres arrivent. En plus de nos grosses licenses comme Mario Kart et Metroid, on a encore des trucs dans nos manches et on en parlera à l’E3, c’est pas le moment là. Mais on a vraiment ce qu’il faut pour convaincre le consommateur, pour qu’il se dise :«Voilà un 150$ bien dépensé.»

1UP : Lancer la DS en avance a été un succès. Mais avec l’arrivée de la PSP ce mois-ci, on va avoir de la difficulté à ne pas avouer que les jeux PSP ont l’air mieux que les jeux DS. Comment Nintendo prévoit contrer la frénésie autour de la PSP ?

Reggie : En gros, notre plan consiste à donner à notre public de magnifiques produits pour la DS. Que ce soit un jeu comme Nintendogs, Yoshi’s Touch n Go, Advance Wars ou encore Metroid Prime Hunters. Je pense qu’au bout du compte, le client ne se demandera pas quel jeu est le plus joli, mais lequel offre le meilleur gameplay, l’ambiance la plus immersive. Un jeu accrochant qu’on ne peut pas lâcher. On a un paquet de jeux qui livreront la marchandise contre l’autre portable.

1UP : Mais vous auriez pu dire ça au lancement des autres consoles de Nintendo – que vous avez les meilleurs jeux. Mais au bout du compte, ça retombe sur beaucoup de puissance technique, le marketing et l’image de la compagnie. Tout le monde peut dire que la GameCube a une tonne de jeux magnifiques qu’on ne peut retrouver nulle part ailleurs. Ça n’empêche pas la PS2 de botter des culs en termes de ventes. Et ça seulement parce qu’elle est plus cool, plus stylée. C’est la machine dans le vent, tout le monde l’a saisi. La PS2 est reliée au divertissement d’une manière que le GameCube ne fait pas. Et il est probable que la PSP en fasse autant. Et de toute évidence, vous visez un public plus âgé avec la DS. Que se passera-t-il quand Sony lancera cette machine-qui-joue-des-films, cette machine-qui-joue-des-MP3 ? Et si elle vous surpasse en ventes, devient le truc cool à posséder et que vous perdez votre place de leader des portables ?

Reggie : Il y a beaucoup de «si» dans cette question. Et franchement, je ne suis pas d’accord. Croyez-moi, toutes mes énergies vont à supporter la DS. On a déjà 2,5 millions en banque. D’où viendrons les cinq prochains millions ? C’est là-dessus qu’on se concentre. Comment s’assurer que les ventes de la GBA SP continuent d’aider notre cause ? Comment d’assurer que nos produits, notre marque de commerce soient mieux percus qu’avant ? Définitivement, je passe beaucoup de temps là-dessus. Et on fait plein de choses. On a des activités avec le monde du hip-hop par exemple. On prévoit travailler avec le monde de la musique. Comment faire en sorte que l’image de Nintendo progresse ? On travaille là-dessus.

1UP : Pouvez-vous y arriver avec Mario Kart, Peach et Yoshi ?

Reggie : Absolument. Et j’ajouterais qu’on peut aussi réussir avec Metroid Prime Hunters. Je pense que c’est possible avec Advance Wars. Yoshi et Peach ? Non, pas vraiment. C’est pour un autre consommateur. Mais très franchement, on désire autant conquérir le jeune que l’adulte de 21 ans.

1UP : D’où Pokémon Dash.

Reggie : D’où Pokémon Dash. Il y a un élément clé au message. Mon message, pas celui de Monsieur Iwata. c’est que Nintendo a besoin d’être une compagnie «Et». Qu’est-ce que je veux dire par ça ? On veut le «gamer» comme le joueur normal. On veut les éditeurs second comme les tiers. Être une compagnie du «Et». On a besoin des deux. On a besoin des meilleurs jeux qu’on puisse faire et d’entretenir d’excellentes relations avec les éditeurs-tiers. On a besoin des deux types de joueurs. Ça ne peut en être autrement.

1UP : Récemment Monsieur Iwata a dit : «Pour la prochaine génération, on a pas besoin des tiers.» Pensez-vous que cela a été mal interprété ?

Reggie : En fait, je n’étais pas là quand il a fait ce commentaire. Mais je connais Monsieur Iwata et je sais qu’il a d’excellentes relations avec les tiers. Je crois que ça doit être une erreur de traduction. Le fait est que nos consoles, par définition, ont toujours poussé plus loin l’innovation. Vous qui êtes dans l’industrie savez que c’est toujours plus difficile de développer pour des consoles comme ça que de faire des jeux qui sont justes beaux et qui se contentent d’exploiter un processeur. Je pense que ce qu’il a voulu dire, c’est qu’en poussant toujours plus loin l’innovation, on complique la vie des tiers, ce n’est plus aussi évident pour eux. À mon avis, c’est ce qu’il veut dire et ce n’est pas forcément percu de la même manière par la presse occidentale.

1UP : Alors pourquoi tant vous distancer de la compétition ? Pourquoi ne pas se rapprocher de disont Sony et développer une console qui reconnaît l’époque présente, la technologie du moment ?

Reggie : Vous savez, c’est intéressant, mais c’est probablement un truc qui n’intéresse pas autant le joueur quoique ça intéresse assurément le monde financier. Et le fait est que notre stratégie est hautement rentable. Et l’industrie aime qu’il en soit ainsi. La différenciation est un terme clé pour le succès. Il y a une raison qui explique pourquoi Microsoft perd tant d’argent sur chaque console. Ils n’avaient rien de neuf à offrir alors ils ont dû mettre le paquet à avoir une console plus puissante. Tu ne peux pas faire ça éternellement. Surtout contre une stratégie de l’innovation comme la notre qui paie sur le long terme. Je vais vous donner un excellent exemple : Apple Computer. Il y a cinq ans, les gens écrivaient sur Apple : «Qu’est-ce qu’ils font ? Pourquoi ne donnent-ils pas leur système d’opération et se rallient à Windows ? C’est la seule solution.» Et après est arrivé le iPod et aujourd’hui tout le monde vante le génie des gars de chez Apple.

1UP : Et une des principales raisons derrière ça, c’est à quel point le iPod est attrayant visuellement.

Reggie : Je suis d’accord. Et vous savez quoi ? On fait le maximum pour s’assurer que tout nos produits soient attrayants. La SP est sexy ! La DS aussi ! Je ne peux pas en dire autant du GameCube. Mais on est des gars intelligents et on apprend de nos erreurs. Et je vous parie un verre au bar de votre choix que la Révolution va être très sexy.

1UP : À quel point la bataille DS versus PSP est importante pour Nintendo ? Jusqu’à maintenant, le marché des portables a été partiquement à sens unique. Peu importe ce qui arrivait à la 64 ou à la GameCube, vous aviez toujours les portables sur lesquelles vous appuyer. Ça risque de changer avec la PSP.

Reggie : Et bien, on a eu neuf ou dix compétiteurs qui se sont essayés sur ce marché. Le fait est qu’on les a tous battus. La nouvelle ère dans laquelle on rentre sera terriblement compétitive. Très compétitive. (il se penche vers nous et d’une voix plus basse) Et je suis une personne très tenace. Alors va-t-on se battre ? Absolument ! Sommes-nous à la tâche à l’interne pour créer des jeux terribles ? Absolument ! Sommes-nous en mission pour retirer le meilleur des éditeurs-tiers ? Absolument ! Ça sera une longue épopée. Ça je peux vous le dire. Je lis les forums, j’entends ce que les consommateurs ont à dire. J’en lis plusieurs qui disent qu’à 250$, la PSP en offre beaucoup. Que des jeux à 50$, c’est pas si mal. Et qu’avec la musique qui se vend à 20-25$, la PSP est pas une mauvaise affaire. On verra bien.

1UP : Les «gamers», ceux qui lisent sur le sujet, ils vont apprécier votre approche via l’innovation. Mais le consommateur moyen, celui qu’on entend dans le Best Buy, au EB ou encore au Wal-Mart, il ne fait pas la différence entre Ridge Racer DS et Ridge Racer pour la PSP en terme d’innovations. Il choisira selon ce qu’ils peut voir et prenant les deux jeux côte-à-côte, cela ne lui prendra pas beaucoup de temps pour dire lequel à l’air le mieux. Plusieurs des prochains jeux DS ont l’air de jeux Flash ou de jeux GBA SP boostés et ça rend la tâche difficile sur le marché des portables qui est maintenant en 3D. Quand la DS aura-t-elle une seconde génération de jeux, quelque chose qui puisse compétitionner avec la PSP visuellement ? Nintendogs a l’air super, mais est-ce que la console peut nous réserver quelque chose de plus avancé graphiquement que ce qu’on a vu ?

Reggie : La console peut faire beaucoup plus que ce qu’on a vu. Et encore une fois, à chaque sortie de console, ça prend du temps pour que les développeurs en réalise le plein potentiel. Regardez Resident Evil 4. Si nous avions eu ce titre à la sortie du GameCube, cela aurait été une autre histoire. Alors il reste plein de possibilités qui n’ont pas encore été exploitées. Et Nintendogs en est un exemple très intéressant. L’intelligence artificielle de ce jeu est énorme. L’activation par la voix… Ce qu’il y a dans ce jeu est énorme. Absolument énorme.

1UP : Est-ce que ce jeu peut être le coup qui replacera Nintendo au sommet ?

Reggie : Vous savez, je pense que c’est beaucoup exiger de ce jeu. Que j’y pense une seconde… J’ai vu une partie du travail de NST sur Metroid Prime Hunters. Metroid Prime Hunters botte des culs. Mario Kart à 8 botte des culs. Advance Wars, de ce que j’en ai vu, botte aussi. On a des jeux qui vont plaire au joueur expérimenté. Mais on a aussi des jeux magnifiques pour ma fille de neuf ans.

1UP : Ce que vous avez dit à propos de Resident Evil 4 était intéressant. Si ce jeu était sorti en même temps que la console, vous seriez dans le siège du pilote en ce moment. En regardant ce qui nous attend, prévoyez-vous avoir des jeux du calibre de Resident Evil 4 au lancement de la Révolution ?

Reggie : C’est le but. C’est l’objectif. C’est le pourquoi de notre travail acharné avec les tiers. C’est pourquoi on peaufine non seulement les kits de développement beta comme les finaux. C’est critique qu’on ait un gros alignement de titres puissants, autant pour l’éditeur premier que pour les tiers.

1UP : Pensez-vous qu’il y a une limite jusqu’où vous pouvez utiliser les licenses de Nintendo ? Par exemple, un nouveau Kirby n’est peut-être pas ce que Joe, le commis de l’épicerie du coin voudra jouer après une difficile journée au travail. Encore moins pour ces jeunes en extase devant GTA. Non pas que Nintendo doit débarquer avec de nouvelles licenses de jeux violents. Évidemment, c’est important que ces personnages continuent d’exister, mais c’est également possible que ces licenses soient usées et qu’elle ne suffisent plus à vous armer convenablement dans votre mission de battre la compétition.

Reggie : je vais vous dire un truc. Quand on lancera la Révolution, on aura de superbes jeux à partir de nos licenses : Mario, Zelda, Metroid. On dévoilera aussi de nouvelles licenses. Parce que ce que vous dites est vrai. Je pense que tout les acheteurs cherchent du neuf. Mais aussi magnifique que soit un Mario, le fait que ce soit le centième va handicaper le succès du jeu, même s’il est innovateur. Alors oui, on est à l’oeuvre pour de nouvelles licenses, des trucs excitants pour le joueur d’aujourd’hui.

1UP : À quoi doit-on s’attendre de Nintendo au prochain E3 ?

Reggie : Si l’année dernière on a choqué l’image de Nintendo et attrapé les gens par la gorge pour les secouer un peu, ce qu’on va faire cette année, c’est l’étape suivante. Peut-être pas aussi aggressivement que l’an passé, mais certainement avec plus d’émotion. Ce que vous verrez sera plus de Zelda. Vous avez eu la chance de voir des petits bouts du jeu, mais il vous reste encore à voir ce qu’il y a sous la surface et découvrir vraiment ce que sera le jeu. Les nouveaux jeux qui s’en viennent pour la DS, ce qu’on réserve au front mené par la SP. Ce qu’on montrera au prochain E3 sera le fruit d’un travail colossal.

1UP : Quoi de neuf avec la prochaine GameBoy ?

Reggie : Vous savez qu’il y a cette énorme rumeur sur Internet…

1UP : Mais Nintendo a aussi dit que le DS est séparée du GameBoy.

Reggie : C’est le cas. On travaille constamment sur des innovations, constamment. Effectivement, il y a ces rumeurs et ces spéculations qu’on travaille sur la nouvelle GBA. Mais on a toujours des trucs dans notre manche. Alors attendez l’E3.

1UP : Des indices sur la place que prendra la Révolution au prochain E3 ?

Reggie : La Révolution aura une place imposante dans nos présentations, mais elle ne sera pas sur le plancher de démonstration. C’est trop tôt. Mais il y aura peut-être des laissez-passer. Quelques personnes triées sur le volet auront l’opportunité de voir ce qui se trame. Ce que nous ferons à l’E3, c’est partager notre vision sur la Révolution.

1UP : Vous semblez toujours avoir une présence imposante à l’E3 pour ensuite retomber dans un stade endormi jusqu’aux fêtes. Voir Miyamoto avec son épée et son bouclier sur stade avec de la glace sèche est super et tout et voir Zelda à été un coup de poing. Mais après que l’euphorie laisse place à la raison, Nintendo se tient subitement très silencieux. Discutez. Et enfin, combien de temps encore planifiez-vous de supporter la GameCube de votre point de vue, en tant qu’éditeur premier ?

Reggie : Ça ne sera que mon second E3. C’est clair que j’en suis ressortie avec de l’expérience et en sachant ce que je peux améliorer. Et vous avez raison. C’est devenu une tradition qu’on a une superbe exposition tout les ans. Et je sais qu’il nous faut être meilleur sur le long terme. Ce qui suivra l’E3, c’est bien plus de communications au public de notre part. Il faut les garder avec nous jusqu’au moment décisif pour ce qu’on a montré. Alors je m’attend à vos commentaires en août sur notre performance post-E3. En terme de durée du support de la GameCube. Je pense que ce sera une performance semblable à la PS1 après la sortie de la PS2. De tout nouveaux prix. De nouveaux clients. On apprend de nos erreurs. Je ne serais pas surpris de voir de nouveaux jeux GameCube et ce, bien après le lancement de la Révolution.

***************

Entrevue traduite par Martinus pour le NintendojoFR


Par Martinus
Le 11 mars 2005 | Catégories : Nouvelles

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Martinus n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de wiimote dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 407 : du 11 au 17 janvier 2021
Le 17 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 406 : du 4 au 10 janvier 2021
Le 10 janvier 2021, par Gueseuch


Dojo Hebdo 404 : du 21 au 27 décembre 2020
Le 27 décembre 2020, par Gueseuch

Dojo Hebdo 403 : du 14 au 20 décembre 2020
Le 20 décembre 2020, par Gueseuch

Dojo Hebdo 402 : du 7 au 13 décembre 2020
Le 13 décembre 2020, par Gueseuch



Dojo Hebdo 400 : du 23 au 29 novembre 2020
Le 29 novembre 2020, par Gueseuch



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal