J'ai qui dans ma bouche là ?

- Une demoiselle dans la pub pour New Super Mario Bros. Wii :vice:

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


[Entrevue] Free Radical parle de Time Splitters: Future Perfect – Partie 2

[Entrevue] Free Radical parle de Time Splitters: Future Perfect – Partie 2

Suite à cette entrevue avec le studio Free Radical, en voici une deuxième qui complète très bien la première. Cette fois, c’est le site GameCube Advanced qui a obtenu l’attention du talentueux studio britannique.


***************

GCA : De nos jours, peu de trilogies peuvent se vanter de subir de profonds changements d’un épisode à l’autre. Qu’en est-il de ce Time Splitters ? Qu’apporte-t-il de neuf à la série ?

FR : Tout d’abord, on s’est concentré sur le scénario qui est bien plus complet que les précédents. Il répond à toutes les questions que vous pouvez avoir à propos des deux premiers jeux. Un autre élément clé, c’est le jeu en ligne complet avec des matchs standards, d’autres plus originaux et une foule d’options qui permettent de faire en sorte qu’aucune partie ne soit la même qu’une autre.

GCA : Quelles sont les différences de gameplay et de fonctionnalités propres à chaque version de Time Splitters: Future Perfect ?

FR : Pour la version GameCube, on s’est efforcé de lui donner la meilleure qualité graphique possible et un lissage supplémentaire. Les versions Xbox et PS2 ont quant à elles le jeu en ligne via la communauté Time Splitters. Le multijoueur, l’éditeur de niveaux, l’histoire, le mode coopératif et tout le reste sont parfaitement identiques d’une console à l’autre.

GCA : Comment Time Splitters: Future Perfect se démarque-t-il des autres FPS sur le marché ? Qu’a-t-il d’unique et de quoi êtes vous le plus fiers ?

FR : L’humour a toujours été la marque de fabrique de la license et c’est largement présent dans Future Perfect. De plus, comme je l’ai déjà dit, le mode en ligne est très fort et il contient des modes encore inconnus des joueurs. Avoir un tel choix de personnages, l’éditeur de niveaux, les ligues arcade, le mode défi, … Toutes ces caractéristiques placent ce jeu dans une classe à part.

GCA : Pourriez-vous nous donner un rapide aperçu des périodes que l’on traverse et des niveaux auxquels on peut s’attendre ?

FR : Chronologiquement, on commence en 1924, dans l’assaut d’un château écossais. Ensuite, c’est 1969, une époque remplie d’intrigues, d’agents secrets, de trains et d’uniformes stylés. 1994 met en vedette des zombies et d’autres créatures horribles qui vivent dans des cavernes et dans de grandes maisons [NDM : Le premier Resident Evil ! \o/]. Rendu en 2052, vous débutez une attaque sur une multinationale diabolique avec ses laboratoires souterrains et ses secrets. 2243 est un monde de machines. Vous êtes en pleine guerre entre vos amis les robots d’un côté et leurs ennemis de l’autre. Enfin, en 2401, vous retrouvez votre époque. C’est sur ce territoire stérile et désolé que se décidera le passé, le présent et le futur du monde.

GCA : Une des nouveautés les plus importantes de Future Perfect, c’est son mode multijoueurs en ligne. Comment cela fonctionne-t-il au juste ?

FR : Il y a onze types de parties jouables en ligne. En plus des modes normaux comme Match à mort et Capturer le sac, il y a une variété de modes uniques. Le mode Rapetissement base la grandeur de votre personnage sur la manière selon laquelle vous jouez. Plus vous êtes mauvais, plus il devient difficile de vous toucher. Vampire vous permet de vous regénérer en tuant l’adversaire et Assistance des singes donne au dernier joueur de la partie l’aide de singes armés.

GCA : Dans Time Splitters 2, les modes multijoueurs permettaient d’incarner une foule de personnages. Combien y en a-t-il dans celui-là ?

FR : Il y en a 150 et plusieurs d’entre eux se débloquent via les ligues arcades, le mode défi et le mode Histoire. La plupart provient des anciens jeux mais il y a aussi plusieurs petits nouveaux alors tout le monde trouvera son préféré.

GCA : Qu’est-ce que Free Radical a fait pour augmenter la rejouabilité du jeu ? Et puis y a-t-il des éléments qui étaient prévus au départ mais qui ne sont pas dans la version finale du jeu ?

FR : Je pense que globalement, on a atteint tous nos objectifs principaux. Il y a toujours des choses que l’on aurait pu ajouter si on avait eu un peu plus de temps, mais il faut finir le jeu un jour [NDM : N’est-ce pas Georges Broussard ?]. En terme de rejouabilité, je pense que le mode en ligne est suffisamment amusant, particulièrement l’éditeur de niveaux utilisable même sur Internet et qui donne une infinité de possibilités. Plus que jamais, il est simple de créer de bons matchs à mort, assauts, capturer le sac et même des missions complètes et de les partager partout sur la toile.

GCA : En termes de graphismes et de son, où se place Time Splitters: Future Perfect et quelles sont les améliorations qui ont été effectuées ?

FR : Nous avons été en mesure d’améliorer tous ces éléments simplement en optimisant le code du moteur du jeu. Si vous comparez avec Time Splitters 2, mais aussi avec d’autres FPS console, vous serez impressionné par ce qui a été refait. Un mélange de bonne programmation, de design de qualité et une maximisation de nos ressources ont permi de pousser très loin les performances des consoles.

GCA : Que nous réserve maintenant Free Radical ? En imaginant que Future Perfect fasse de bonnes ventes, y a-t-il des chances que l’ont ait un Time Splitters 4 ?

FR : On a quelques idées en tête en ce moment et on se prépare pour réaliser des choses assez extraordinaires sur les consoles de prochaine génération.

GCA : Avez-vous un dernier commentaire à adresser à nos lecteurs à propos du jeu ?

FR : Time Splitters: Future Perfect a nécessité un travail colossal. Nous en sommes très fiers et espérons que vous allez adorer cette expérience. C’est un jeu immense à explorer de fond en comble. Il a de multiples facettes, particulièrement avec l’éditeur de niveaux. « Enjoy ! ».

***************

Entrevue traduite par Martinus pour le NintendojoFR


Par Martinus
Le 29 mars 2005 | Catégories : Nouvelles

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Martinus n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de wiimote dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 407 : du 11 au 17 janvier 2021
Le 17 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 406 : du 4 au 10 janvier 2021
Le 10 janvier 2021, par Gueseuch


Dojo Hebdo 404 : du 21 au 27 décembre 2020
Le 27 décembre 2020, par Gueseuch

Dojo Hebdo 403 : du 14 au 20 décembre 2020
Le 20 décembre 2020, par Gueseuch

Dojo Hebdo 402 : du 7 au 13 décembre 2020
Le 13 décembre 2020, par Gueseuch



Dojo Hebdo 400 : du 23 au 29 novembre 2020
Le 29 novembre 2020, par Gueseuch



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal