Vaut mieux une petite chaque jour qu'une grosse tout les 6 mois.

- Gné, à propos des news de Smash Bros. Ou d'autre chose...

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Premières impressions Nintendo DS et MPH

il n’en tient qu’aux développeurs de laisser leur imagination franchir de nouvelles portes.

Quand Nintendo s’implique dans une console, chaque fan du Big ‘N’ sait très bien qu’il va obtenir plus qu’il ne l’aura jamais espéré. Mais avec la sortie de sa dernière portable, la console Nintendo DS, Nintendo a vraiment dépassé les limites de notre imagination et de ce pas, donné le feu vert aux développeurs pour qu’eux aussi puissent en profiter. Créer. Créer d’une façon dont on n’a encore jamais eu l’occasion d’en être témoin dans notre vie de gamer. Ils ont entre leurs mains la chance de changer la face de l’industrie vidéo ludique. Une chance qu’ils ne rateront pas sans aucun doute. Vous aussi, vous vous devez d’y croire. Ce n’est qu’une question de temps : le temps que vous ayez la console sous les doigts.

Le Nintendo DS est une console qui vous permet de contrôler vos jeux de plusieurs façons. Vous pouvez en premier lieu contrôler votre héros favoris d’une manière plus que traditionnelle, avec la croix (qui ressemble de beaucoup à celle du Super NES mais qui est tellement plus confortable), les boutons L/R (un feeling encore plus souple que ceux du GBA) et les 6 autres boutons placés à la droite de la console (Start/Select, X,Y, A et B). Deux nouveaux cette fois, les boutons X et Y placés un peu comme à-la Super NES, un peu plus petits que ceux du GBA mais encore plus efficaces, plus souples aussi quand on presse. Nintendo a opté pour un design plutôt simple, déjà connu sur les consoles de salon et autres portables, mais qui fait très bien son boulot malgré ce que vous pourriez insinuer à première vue. C’est aussi simple que ça : c’est comme si vous étiez assis confortablement dans une Cadillac quand vous jouez avec vos jeux GBA tellement l’expérience est agréable. Déjà que la console est plus large, c’est parfait pour les doigts de gorille.

Le ‘touch-screen,’ l’écran tactile, appelez-le comme bon vous le semble ; chez moi on le nomme tout simplement « La petite Merveille ». Si vous avez déjà utilisé un PDA, vous pourrez immédiatement constater que l’écran du DS a un effet plus naturel que la plupart des autres hardwares. Il répond très bien au toucher du stylet et d’une façon assez surprenante avec le coussinet en plastique qui est donné avec la console, surtout avec la démo de Metroid Prime : Hunters, qui est aussi fournie avec le Nintendo DS. Le temps d’adaptation est minime, vous serez en totale confiance dès les premières minutes et vous vous surprendrez à bouger aisément dans toutes les directions, à sauter partout et faire des roulades avec votre chasseuse de prime préférée (à noter que si vous êtes fan de Metroid c’est encore mieux).

Justement parlant de Hunters, le contrôle est différent de celui instauré dans Metroid Prime. Le contrôle traditionnel que l’on connaît tous pour les FPS a été choisi par Nintendo en toute confiance : pour montrer les capacités alléchantes d’une maniabilité presque parfaite avec un écran tactile. On a l’impression d’être au milieu d’un contrôle entre le PC (clavier/souris) et une console (manette) : très précis tout comme avec une souris (encore plus précis?) et en harmonie avec le confort des boutons d’un contrôleur. Il vous suffit donc par exemple de contrôler la vue avec votre pouce de gauche, de vous déplacer avec Y, X, B et A, de lancer des projectiles avec les boutons L et/ou R et d’activer la Morph Ball sur l’icône placée au bas à gauche de l’écran tactile. Remarquez que l’écran affiche aussi la carte du jeu. Vous voilà maintenant prêt à affronter vos potes sans le besoin de fils encombrants durant vos parties endiablées de ‘death match.’ Une merveilleuse façon de se familiariser avec les contrôles.

Laissons un peu les contrôles et l’écran tactile de côté, il est temps de s’attaquer à l’écran du haut. Pratiquement de la même taille sur la longueur mais plus grand de près d’un centimètre sur la hauteur si l’on compare à celui du Game Boy Advance, ce petit écran vous fera sourire dès les premiers instants. Si vous mettez l’écran GBA SP et l’écran DS l’un à côté de l’autre, la différence d’affichage est frappante. L’écran du Game Boy Advance SP vous donne l’impression d’être un prototype vieux de dix ans avec son rétro éclairage grisâtre. Les jeux Game Boy Advance sur DS sont magnifiques, on dirait que ces derniers ont été conçus pour la console tellement tout est plus clair.

Une fois de plus, Metroid brille de tout ses éclats. Bien sûr nous sommes loin des effets visuels de la mort-qui-tue avec Metroid Prime et Metroid Prime 2, mais vous avez devant vous de la 3D digne d’une N64 dopée au ‘speed.’ Nintendo a décidemment fait un très bon choix pour montrer les capacités de sa nouvelle portable, mais d’un autre côté il est un peu décevant de ne pas avoir la version complète du jeu. Mais avec ce que l’on nous sert de nos jours, c’est déjà mieux que rien!

Au démarrage de la console, nous avons le logo Nintendo DS qui apparaît sur l’écran du haut et un avertissement concernant les règles de santé et de sécurité sur celui du bas, avec un message clignotant au bas vous invitant à toucher l’écran. Une simple pression avec le stylet ou le coussinet de plastique vous amènera au menu principal vous donnant les choix suivants : jouer une cartouche DS, Pictochat avec lequel vous pouvez communiquer avec d’autres consoles DS dans un certain cercle de distance (sans fil bien sûr), le téléchargement DS qui vous permet d’aller chercher la démo d’un jeu d’un autre détenteur de DS dans les environs (toujours sans fil), jouer une cartouche GBA et enfin un petit icône au bas de l’écran pour accéder aux options (notamment la langue, l’écran que l’on veut utiliser pour jouer avec nos jeux GBA, votre profil, etc.). Pour ce qui est de l’écran du haut, il affiche votre nom créé dans le profil, la date, et l’heure, ainsi qu’une brève description de l’icône sélectionnée sur l’écran tactile. Notez qu’il vous est possible de personnaliser les couleurs des fonds d’écrans et autres. Une simple addition qui est tout de même bien appréciée.

Côté haut-parleurs maintenant. Un seul mot : WOW ! Nintendo a remporter l’exploit d’amener deux haut-parleurs sur une console portable mais aussi d’y apporter un son stéréo très distingué : il est allé jusqu’à donner une sorte d’effet ‘surround.’ Si un son passe d’un bord à l’autre de l’écran, il est tellement plaisant de l’entendre clairement faire son passage que vous n’en croirez pas vos oreilles (ok, elle est vieille celle-là, je sais…). Une qualité incomparable à celle du GBA (il faut aussi prendre en considération que le haut-parleur GBA… et bien il n’y avait qu’un seul haut-parleur, justement). Nintendo a opté cette fois pour une prise d’écouteurs universelle qui est la bienvenue versus le GBA SP. Notre bon vieux Big ‘N’ a probablement réalisé qu’il avait fait une erreur monumentale en imposant aux possesseurs de GBA SP l’achat obligatoire d’un adapteur pour l’utilisation d’un casque d’écoute. Tout est rentré dans l’ordre, vous n’avez plus de soucis à vous faire.

En résumé, la nouvelle portable de Nintendo offre un sentiment de rafraîchissement à l’ère du gaming comme nous la connaissons déjà. Les possibilités sont énormes et comme je le disais au début, il n’en tient qu’aux développeurs de laisser leur imagination franchir de nouvelles portes. Nous savons tous que Nintendo aura un rôle de développeur très important à jouer (comme il sait si bien le faire avec toutes ses consoles) pour remporter la partie. Même si Nintendo a souvent démenti dans le passé que le PSP de Sony n’est pas en concurrence directe avec le DS, il est clair que c’est bien le cas et que le PSP saura aussi séduire plusieurs gamers avec son gros écran et le contrôle analogue. Mais une fois de plus, ce sont les jeux qui feront la différence et il est évident que le Nintendo DS a déjà une longueur d’avance considérable avec le gameplay qu’il est possible d’exploiter et toutes les options qui sont offertes. Même s’il est encore très tôt pour se prononcer, je crois qu’il est facile de dire qu’une bonne partie du terrain est déjà gagnée par Nintendo. Avec un hardware aussi ‘killer’ que celui du DS, s’il peut nous offrir des nouveautés aussi époustouflantes du côté software, c’est le succès garanti.

J’aimerais m’approfondir sur plusieurs autres aspects du Nintendo DS, comme le multi joueur et une analyse plus complète de Hunters, mais il vous faudra être patient, j’ai besoin de plus temps avec la console. Je reviendrai bientôt avec plus de détails ainsi qu’une analyse de Feel the Magic par la Sonic Team, un titre très intéressant pour le lancement d’une console aussi innovante que le DS.


Par SaMuS
Le 29 novembre 2004 | Catégories : Editos

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de SaMuS n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de Joy-Con (qui drift) dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 504 : du 21 au 27 novembre 2022
Le 27 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 503 : du 14 au 20 novembre 2022
Le 20 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 502 : du 7 au 13 novembre 2022
Le 13 novembre 2022, par Gueseuch


Dojo Hebdo 500 : du 24 au 30 octobre 2022
Le 30 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 499 : du 17 au 23 octobre 2022
Le 23 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 498 : du 10 au 16 octobre
Le 16 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 497 : du 3 au 9 octobre 2022
Le 9 octobre 2022, par Gueseuch

Vite vu : Severed Steel (NS)
Le 3 octobre 2022, par Mortal



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal