Vaut mieux une petite chaque jour qu'une grosse tout les 6 mois.

- Gné, à propos des news de Smash Bros. Ou d'autre chose...

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


NDS vs PSP

Le Nintendo DS propose une véritable impression de modernité qui saurait être suffisante pour combattre sérieusement la PSP auprès du grand public. Deux écrans, capacités on-line, écran tactile, micro intégré, y a pas à dire, c’est la grande classe ! Et ça, je peux vous assurer que le client de base, qui n’y connaît rien, verra en le NDS une console bien plus intéressante.

Une grande bataille ne va pas tarder à se dérouler sous nos yeux. Le Nintendo DS (nom de code) face à la PSP, Nintendo contre Sony, encore et toujours, mais cette fois ci au niveau des portables. Et l’entrée de Sony dans le domaine va pimenter les choses. Après 15 ans de règne sans partage, éliminant tout ceux qui osaient se dresser sur son passage (Nokia, Sega, SNK…) Nintendo fait maintenant face à son plus grand challengeur, considéré comme le seul pouvant aujourd’hui le battre, Sony, l’actuel leader des consoles de salon. Et ça ne s’arrête pas là. Des deux côtés cette bataille offre bien des enjeux importants.

Concernant Nintendo d’abord. La société a perdu son statut de leader depuis l’arrivée de la Playstation et doit désormais faire face à des concurrents sérieux. Bien qu’en tant qu’éditeur de jeux vidéo, la société reste numéro 1 au Japon et numéro 2 mondial, perdre son statut de leader du monde des consoles portables serait un coup dur pour l’entreprise nippone. Mais du côté de Sony les enjeux sont bien plus importants. A la différence de Nintendo, le créateur des walkmans est en grande difficulté. Ses produits ne se vendent plus aussi bien qu’auparavant, ses produits informatiques ne réussissent pas, les télés non plus, niveau téléphone portable l’alliance avec Ericsson a permis de garder un peu de résultat, bien que ça ne fasse pas le poids contre les Nokia et autres Samsung, et surtout Sony a perdu le monopole des chaînes Hi-fi et autres produits pour écouter de la musique…

La situation chez Sony se veut presque alarmante, les PS2 se vendent comme des petits pains et permettent d’éviter la faillite. Seulement les ventes de PS2 sont en chute libre (forcément, il devient rare de trouver quelqu’un qui n’a pas déjà sa PS2 ¬¬). La PSX a connu un bide, de même pour l’implantation de la PS2 dans le marché Chinois, Sony doit améliorer les choses pour éviter le drame, et cette amélioration se situe dans deux produits : la PS3 et la PSP. Et c’est là que ça se complique. Ces deux produits sont des paris très ambitieux, et offrent deux issues : s’ils gagnent leur combat, Sony se retrouve en pleine forme, s’ils perdent, Sony est dans la merde…

Rentrons maintenant dans le vif du sujet, cette fameuse bataille entre la PSP de Sony et le NDS de Nintendo. Commençons par le hardware. Au niveau de la puissance, la PSP dépasse nettement le NDS, approchant de la qualité d’une PS2, la NDS étant plutôt dans les environs de la qualité d’une N64. Comme quoi quand on se foutait de la gueule de Sony quand ces derniers parlaient d’une puissance avoisinant la PS2, on aurait mieux fait de se taire. Reste que deux choses sont à prendre en considération. Premièrement personne n’a joué à la PSP à ce jour (excepté les concepteurs bien sûr), ce qui n’est pas le cas du NDS. Nous avons eu droit à de nombreux films en images de synthèse bluffants, mais pas une personne n’a pu découvrir les jeux de la console en y jouant. Bien évidemment ceci n’exclut pas que la PSP reste incontestablement supérieure graphiquement au NDS.

Mais cela suffira t-il ? Sony ne va-t-il pas trop loin en prenant ce chemin ? Les jeux prennent une telle tournure qu’il se rapproche véritablement des titres PS2, et pouvez-vous me dire, dans ce cas, où se situe l’intérêt ? Nous avons affaire à des jeux très proches de la PS2, mais d’une puissance graphique quelque peu supérieure. La GBA permettait de faire survivre les jeux 2D, la NDS ouvre de nouveaux horizons, la PSP, elle, porte définitivement bien son nom, de PlayStation Portable. De plus, quand on voit que la console de salon qui domine actuellement le marché est la moins puissante des trois, on peut se dire que, même pour le grand public, la puissance graphique est loin de porter une aussi grande importance qu’on pourrait le croire.

Passons maintenant à la particularité des deux engins. Et c’est là que se joue un détail important. La PSP de son côté dispose de la capacité de lire MP3 et films, en plus de la fonction jeu. Le NDS dispose de deux écrans dont un tactile. Forcément, pour les joueurs, les nouvelles possibilités qu’offre le NDS sont bien plus attrayantes que celles de la PSP. Mais pour le grand public ? Donner gagnante la PSP de par son nom et de par ses fonctions qui peuvent paraître attirantes me semble trop facile. Tout d’abord la fonction MP3 ne constitue pas véritablement un argument important. Les lecteurs MP3 sont suffisamment répandus de nos jours pour que la fonction MP3 ne soit qu’un surplus de confort (certes non négligeable). Quant à la possibilité de lire des films c’est quelque chose de très complexe. A vrai dire, des machines portables ayant la possibilité de lire des films sont déjà sortis au Japon, et ce fut un échec total. Sony arrivera t il à changer la donne ? On en doute fort…

De son côté, le Nintendo DS propose une véritable impression de modernité qui saurait être suffisante pour combattre sérieusement la PSP auprès du grand public. Deux écrans, capacités on-line (que possède également la PSP), écran tactile, micro intégré, y a pas à dire, c’est la grande classe ! Et ça, je peux vous assurer que le client de base, qui n’y connaît rien, verra en le NDS une console bien plus intéressante. Si vous avez le choix entre un écran plat et un vieil écran, au même prix, vous allez bien sur prendre l’écran plat, ici c’est pareil. Et le nom de Nintendo reste tout de même un gage de qualité pour le grand public, car si le nom de PlayStation est célèbre dans le monde entier pour ce qu’il représente, celui de Game Boy l’est tout autant (il n’y a qu’à voir les allusions dans les films) et quand on vous dit que vous pouvez lire les jeux Game Boy Advance sur votre NDS, ça le fait !

Mais ne perdons pas de vue l’essentiel, même pour le grand public, le principal dans une console, c’est les jeux ! Et c’est la que la confrontation se veut rude. Pourtant, sur ce dont nous sommes au courant actuellement, le Nintendo DS part avec un certain avantage de ce côté ! Des licences comme Wario Ware ou le nouveau Super Mario Bros devraient faire un tabac au Japon, et des Mario Kart et Metroid Prime devraient également avoir un grand succès aux Etats-Unis. Et face à des vidéos impressionnantes de Ridge Racer sur PSP, il suffit juste de regarder quelqu’un jouer à Wario Ware DS, Ballon Trip ou encore Pac-Pix pour avoir sérieusement envie de jouer à ces titres ! L’innovation made in Nintendo touchera tous les publics, on peut en être certain.

Alors à vrai dire, tout ça reste très flou. Mais gageons que Nintendo part avantagé face à Sony, bien que ce dernier dispose d’un line up alléchant, c’est souvent des versions portable de jeux déjà disponibles sur PS2 auquel on a droit. Cette bataille aura une importance capitale sur l’avenir, et nous devrions en savoir plus lors du Tokyo Game Show de septembre, où l’on trouvera normalement les deux machines, véritablement dévoilées sous toutes leurs formes (voire, qui sait, un Nintendo Space World cet été ?…). L’avenir nous tend les bras, et il s’annonce mouvementé !


Par The_lascar
Le 4 juin 2004 | Catégories : Editos

Moi j'aime pas les citations ! :grognon:
Voir les articles de The_lascar

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 504 : du 21 au 27 novembre 2022
Le 27 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 503 : du 14 au 20 novembre 2022
Le 20 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 502 : du 7 au 13 novembre 2022
Le 13 novembre 2022, par Gueseuch


Dojo Hebdo 500 : du 24 au 30 octobre 2022
Le 30 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 499 : du 17 au 23 octobre 2022
Le 23 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 498 : du 10 au 16 octobre
Le 16 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 497 : du 3 au 9 octobre 2022
Le 9 octobre 2022, par Gueseuch

Vite vu : Severed Steel (NS)
Le 3 octobre 2022, par Mortal



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal