Vaut mieux une petite chaque jour qu'une grosse tout les 6 mois.

- Gné, à propos des news de Smash Bros. Ou d'autre chose...

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Consoles: Ordinateurs Spécialisés

La plupart des critiques s’entendent pour dire que Turok 2 (pc) aurait été un jeu spectaculaire… il y a 2 ans.

Puissance moindre

Voodoo3, Sound-Blaster Live, définitions hyper précises, processeurs cadencés à 500 mghz, connections réseaux et mémoire vive de 64 megs ou plus… La Nintendo 64 fait bien pâle figure vis-à-vis ces données. Même la toute nouvelle machine de Sega, la Dreamcast, ne semble pas tout à fait à la hauteur.

Mais il n’y a pas de quoi rougir, c’est tout à fait normal. Les ordinateurs évoluent à une vitesse phénoménale, tandis que Nintendo (et tout ses concurrents) ne peut vraiment pas se permettre de sortir une nouvelle console aux 6 mois ou des nouvelles composantes toujours plus puissantes. Quoique sur cet aspect, les consoles semblent vouloir réaligner leurs anciennes décisions. En oubliant les add-on manqués de Sega (Sega CD, 32X) et probablement aussi le 64DD – excusez mon pessimisme – les nouveaux ajouts de périphériques comme le Memory Pak et le futur modem-câble de la Dreamcast (qui pourra remplacer le modem 56k), intéressent de plus en plus les consommateurs.

Normal. Un pourcentage toujours croissant de foyers possèdent un ordinateur, et les mentalités sont donc de plus en plus ouvertes aux upgrades. Mais justement, le marché des ordinateurs personnels ne risque-t-il pas de mettre fin à celui des consoles? Comme nous le disions plus haut, les ordinateurs d’aujourd’hui sont beaucoup plus puissants que les consoles. Même la PSX2, de laquelle on dit qu’elle sera plus puissante que les ordinateurs de la même période, sera rapidement dépassée.

Jeux graphiquement révolus

À titre d’exemple, on a qu’à prendre Turok 2 – Seeds of Evil. N’importe lequel d’entre vous qui a essayé les versions PC et N64 sont au courant que la version PC (surtout équippé d’une bonne carte 3D) est nettement supérieure. Pourtant, la version N64 présente l’un des plus beau jeu de toute la bibliothèque disponible. Sur PC, c’est différent. La plupart des critiques s’entendent pour dire que Turok 2 (pc) aurait été un jeu spectaculaire… il y a 2 ans. Aujourd’hui, il n’est tout simplement pas de taille avec Unreal, Quake 2 et Half-Life. Alors, si un jeu peut-être premier de classe (peut-être deuxième ou troisième, pour les jeux d’actions) sur N64, une des consoles les plus puissantes graphiquement de nos jours, et tout juste égale à la moyenne sur PC, c’est donc dire que les consoles ne sont pas de taille.

Même Zelda – Ocarina of Time est mieux sur PC que sur N64. Enfin, il faut s’entendre, pas sur tous les aspects. En utilisant l’émulateur Ultra HLE, il est possible de jouer à Zelda 64 en 800 x 600, contrairement au maigre 320 x 240 de la version N64. Évidemment, l’Ultra HLE n’est pas tout à fait au point. Les graphiques de Zelda sont pâles, et les couleurs fades. Mais justement, ce n’est qu’un émulateur. S’il est possible d’émuler aisément des graphiques de consoles sur un PC, il est évident que le PC est de loin supérieur. · titre de preuve, en plus de faire rouler le jeu, il doit aussi gérer un système d’exploitation très exigeant en ressources.

Plug ‘n Play plus facile

L’avantage indénialbe d’une console est son aspect Plug ‘n Play. On branche sur le téléviseur, dans la prise d’électricité, le jeu à l’intérieur de la console, et hop, on est prêt à jouer. Sur PC, c’est tout l’opposé. L’utilisateur moyen a beaucoup de difficultés à configurer adéquatement sa "bombe" pour qu’elle soit optimisée pour jouer. Le problème de configuration est de moins en moins présent, bien que le Plug ‘n Play n’est encore qu’Illusion (avec un grand I) sur PC. Jamais au grand jamais, n’ai-je rencontrer un périphérique qui soit aussi facile d’installation. Il y a toujours des drivers à updater, des programmes à configurer.

Mais soyons réalistes, il ne s’agit que d’une question d’années pour que le micro-ordinateur moyen soit d’une facilité absurde à installer. Déjà, les Mac G3 ont été conçus exprès pour que l’utilisateur moyen puisse fouiller dans le ventre de son ordinateur facilement, grêce au panneau latéral qui se "plie" devant l’usager. Même Windows ’98 est facilite la vie de millions d’usager (je ne m’attarderai pas sur la quantité de personnes qui ont la vie plus compliquée à cause du semi-monopole de Windows). Souvenez du bon vieux temps, où il vous fallait configurer un par un vos périphériques, afin de pouvoir jouer à un jeu sur le bon vieux DOS. C’est fou, tout le mal que j’avais eu à trouver les bons ports de mon Sound Blaster 16 pour jouer à UFO. Aujourd’hui, quand j’installe StarCraft ou Baldur’s Gate, je n’ai qu’à insérer le CD, appuyer sur INSTALLER et répondre à quelques questions bêtes…

Un gameplay adapté à chaque jeu

Même avec une manette branchée à votre ordinateur, le contrôle pour les jeux d’actions reste toujours supérieur sur les consoles. Les développeurs ont beau faire les plus gros efforts, on est encore très loin d’un jeu de plates-formes, 2D ou 3D, bien adapté aux ordinateurs. Qui peut nommer un seul bon jeu pour PC qui a la trempe d’un Banjo-Kazooie ou d’un Zelda 64? Même aujourd’hui, je n’arrive pas à imaginer un jeu comme Super Mario World ou Donkey Kong Country qui soit agréable à jouer sur PC. Le seul endroit où les jeux ont chacun leurs avantages, c’est dans les First-Person Shooter (Doom-like), qui gagne de plus en plus en popularité sur PC. Les joueurs aguerris disent que le combo clavier-souris fourni une précision impossible à battre. Mais il n’y a rien de tel qu’une bonne vieille manette de N64 pour venir à bout de Facility en 2min 05sec.

Par contre, l’inverse est aussi vrai. Warcraft 2 pour PSX faisait honte à la version PC. Malgré les quelques améliorations graphiques, Diablo n’est jamais venu près sur PSX d’offrir le gameplay de la version PC. Civilization et Command&Conquer sont aussi de très bons ports, qui n’ont jamais su se faire valoir, à cause du format du contrêle. Starcraft 64 sera disponible avant l’an 2000. Peut-être le gameplay sera-t-il révolutionnaire, mais, même avec l’ajout d’une souris, je vais grandement m’ennuyer de mon bon vieux clavier, qui me permet d’avoir accès à de précieux raccourcis. Baldur’s Gate et Grim Fandago sont d’autres excellents exemples. La liste pourrait continuer ainsi très longtemps, penchant autant d’un côté que de l’autre.

Des ordinateurs spécialisés

En fait, les consoles ne sont autre chose que des ordinateurs spécialisés. Elles ont un petit système d’exploitation de base, qui ne sert qu’à faire fonctionner le reste des jeux. Et encore. La N64 vient sans aucune programation matérielle (contrairement à la Dreamcast, munie d’une version adaptée de Windows OS), et laisse les programmeurs faire leur propre système d’exploitation. Mécanisme beaucoup plus complexe (et compliqué), mais qui offre du même coup beaucoup plus de liberté. Les ordinateurs sont des machines à tout faire. Et elles veulent tellement en faire, qu’un Windows de base ne boot même pas sur un N64 sans Memory Pak (4 megs). Avec un N64, vous ne pouvez pas éditer de texte, faire imprimer vos documents ou meme aller sur le Web. Mais tout ceci semble vouloir changer. Avec le Game Boy Camera, Game Boy Printer et la série Mario Artist qui sera bientôt disponible au Japon, Nintendo a pris un virage tout à fait spectaculaire.

Mais est-ce que ce virage est nécessaire? Mieux encore, est-il bon pour l’avenir des consoles? Au Japon, alors que le marché des PC voit à peine le jour, Nintendo, Sega et Sony ont tout beau avec de telles innovations. Nintendo a décidéde jouer grand. Alors que tous les américains et européens clament que la force des console réside dans leur simplicité, Nintendo se tourne vers la complexité pour attirer les joueurs nippons. Je doute que cette approche soit vraiment payante en dehors du pays du Soleil Levant. En Amérique, où le taux de micro-ordinateurs par foyer est un des plus élevé au monde, tous ces accessoires disponibles avec la N64 sont perçus comme de simples gadgets de piètre qualité.

Dans son livre, The Road Ahead (v.f. La route du futur), Bill Gates prévoit une disparition prochaine des micro-ordinateurs tels que nous les connaissons aujourd’hui. Selon lui, l’avenir est aux ordinateurs spécialisés, comme les agendas électroniques, les téléviseurs, systèmes de sons et consoles de jeux. Notre bon ami (!) Bill s’est souvent trompé, comme lors de son affirmation disant que les PCs n’auraient jamais besoin de plus de 64k (sic) de mémoire vive. Mais il a aussi souvent eu raison. D’un autre côté, l’idée de méga-ordinateur central, qui gère toute votre maison, est une autre excellente théorie qui se respecte tout autant. Alors, que doit faire Nintendo? Se diriger vers une console multi-fonction, ou continuer à se spécifier dans les jeux, afin d’assurer la continuité des jeux oè elle gère si bien le gameplay?

Mon choix va à la spécialisation. Je crois qu’avec le temps, un ordinateur spécialisé sera facilement au moins aussi puissant qu’un ordinateur à tâches multiples, et que les avantages du PC finiront par disparaître. Surtout si les consoles réussissent à augmenter leur durée de vie, pour que les compagnies tierces puissent offrir des upgrades matérielles (qui, dans un monde idéal, demeureraient optionnelles, comme le Memory Pak l’est présentement). Et vous, qu’en pensez-vous?


Par CloneZ
Le 26 avril 1999 | Catégories : Editos

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de CloneZ n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de Joy-Con (qui drift) dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 504 : du 21 au 27 novembre 2022
Le 27 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 503 : du 14 au 20 novembre 2022
Le 20 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 502 : du 7 au 13 novembre 2022
Le 13 novembre 2022, par Gueseuch


Dojo Hebdo 500 : du 24 au 30 octobre 2022
Le 30 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 499 : du 17 au 23 octobre 2022
Le 23 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 498 : du 10 au 16 octobre
Le 16 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 497 : du 3 au 9 octobre 2022
Le 9 octobre 2022, par Gueseuch

Vite vu : Severed Steel (NS)
Le 3 octobre 2022, par Mortal



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal