Le podcast est quand même vachement moins sympa à regarder…

- Gallaxys, toujours aussi pertinent

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s23e05 − Rétro Fighterz
Le 1 mai 2024, par Mortal

Émission s23e04 − Unicorn Overlord
Le 22 avril 2024, par Mortal






WCW Nitro (N64)

Analyse de WCW Nitro

L’art de se tirer dans le pied… Non, dans les deux jambes et les deux bras!

Des le début, lorsqu’on allume la N64 on voit comment ce jeu est médiocre. Les lutteurs sont coupés carré, ils bougent comme des robots et en plus on, dirais qu’il y a du loading durant les séquences.

Graphismes

Les capacités de la N64 sont utilisé qu’à 40%. Bref les graphiques sont laids et repoussants. Les lutteurs ont plusieurs polygons, mais ils sont disposés d’une certaine manière… qu’enfin, on dirait qu’ils sont cubique. L’animation, si il y en a une, est sacadée et très ennuyante. Cela se démarque spécialement lorsque l’on veut ramasser un adversair par la tête. C’est très drôle ! C’est le seul bon côté d’un jeu comme Nitro, je me suis marré et je me suis payé la tête de Inland et de THQ. Lorsque l’on tape la combinaison pour relevé l’adversaire, on voit notre lutteur disparaître (oui, oui, mais ce n’est pas tout!) puis réapparaître à côté de l’adversaire pour le relever avec la lenteur d’un escargot ! Je me dis : « comment est-ce qu’une compagnie peut penser sortir ça et faire de l’argent ?» Le système de caméra (pareil à la version de WCW Nitro sur PSX) donne des mots de tête. Nous ne savons jamais exactement à quelle place est le fond de l’arène, le début , les côtés. C’est dificil à expliquer. Voici une image du jeu (gracieuseté de IGN64.com) pour vous montrer comment cela peut être frustrant. Certaines fois, je croyais même que le N64 loadais … pour dire comment il ont pris de temps pour transposer du PSX au N64 . Finalement rien à dire de bon du visuel de WCW Nitro…

Audio

Ici, l’audio est aussi horrible que dans tous les jeux de THQ ( My ! My! ca devient une marque de comerce). Des guitars électriques qui font des sons sans organisation, des «HURRRGH» qui deviennent achalants, bref… Je ne suis pas surpris, l’audio n’était pas bon à Nitro au PSX, il n’était pas bon dans World Tour ni dans Revenge…

Franchement baissé l’intensité du volume de votre télé n’est pas quelque chose qui s’oublit avec ce logiciel.

Maniabilité

Inland Production a assuré le développement de WCW Nitro pour THQ. Développement truché d’embûché puisque le jeu … enfin voici les specs du logiciel.

Le jeu comprend 16 lutteurs accessibles dès le départ (dont Kevin Nash, Goldberg, Hollywood Hogan, Bret Hart, DDP et Chris Jericho) et 48 autres au court du jeu. Plusieurs modes de jeu comme : Tournament, Exhibiton, VS Tag Team, Two Player Tag Team, Exhibition Tag Team et Battle Royal. Finalement, Nitro contient plusieurs arène de lutte comme Nitro, Fall Brawl, Bash at the Beach, Halloween Havoc, WCW et un dernier au couleurs de la nWo.

Le contrôle de WCW Nitro est tout aussi déplaisant que ses graphiques. Oh! oui, il y a bien 64 lutteurs, mais qu’est-ce que cela donne si’il faut jouer à un jeu horrible pour les avoir ? Le système de prises est totalement différent de WCW Revenge et World Tour, en faits il ressemble plus à WWF Warzone. Malgré cela, où Warzone a gagné, Nitro perd. Tous les lutteurs ont les même prises et en plus c’est les mêmes combinaisons pour tous (qui sont totalement inintuitives) à part trois prises qui sont propres à chaques personnages. Il n’y a pas beaucoup de prises non-plus…

Les lutteurs répondent mal au combianaisons que vous leur donné et l’assignement des boutons pour une action n’est pas reluisant. Ce fut tout un défi de retenir les prises que je savais puisque comme j’ai mentionné plus haut, elles sont totalement inintuitives. Il me semble que cela aurait aider de garder WCW Nitro quelques mois de plus pour peaufiner… ou refaire l’engine du jeu.

En bref…

WCW Nitro se rajoute à une petite liste de jeux-poubelles comme Cruis’N USA, WarGods, F-Zero X (lire mon autre critique avant de crier au scandale). Ne dépenser même pas de la monnaie pour louer ça. je le déconseille fortement. J’espère que ce jeu va se planter et puis fortement ! Nos lecteurs sont des personnes sensées et c’est pourquoi j’ai voulu absolument faire cette revue du jeu le plus pathétique au monde. Il a même détrôner Cosmic Race selon moi ! Pour reprendre une phrase dite par IGN64.com, : «Si ce jeu se vend bien, il n’y a pas de justice dans le monde !»

Les plus

Les moins

La note

1/10


Par Carl_Pruneau
Le 10 février 1999 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Carl_Pruneau n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de Joy-Con (qui drift) dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Vite vu : Morbid – The Lords of Ire
Le 18 mai 2024, par Jean-Fulgence

Dojo Hebdo 580 : du 6 au 12 mai 2024
Le 12 mai 2024, par Gueseuch


Dojo Hebdo 578 : du 22 au 28 avril 2024
Le 28 avril 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 577 : du 15 au 21 avril 2024
Le 21 avril 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 576 : du 8 au 14 avril 2024
Le 14 avril 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 575 : du 1er au 7 avril 2024
Le 7 avril 2024, par Gueseuch


Dojo Hebdo 574 : du 25 au 31 mars 2024
Le 31 mars 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 573 : du 18 au 24 mars 2024
Le 24 mars 2024, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s23e05 − Rétro Fighterz
Le 1 mai 2024, par Mortal

Émission s23e04 − Unicorn Overlord
Le 22 avril 2024, par Mortal