Blubulbulbuliblulblilxlbluli

- Gluigi dans le corps de Mortal

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal

Émission s17e09 − Enfin l’E³ !
Le 30 juin 2021, par Mortal





Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Wario Land 4 (GBA)

Analyse de Wario Land 4

Après avoir fait les beaux jours de la GB et de la GBC et après avoir atteint le rang de super star chez Nintendo, il était normal que Wario arrive en force et en forme sur GBA.

Fidèle à la tradition, il s’agit une fois de plus d’un jeu de plate forme qui amènera notre héros dans plusieurs environnements pour mettre la main sur une pyramide en or.

Quelles sont donc les nouveautés ? La GBA va-t-elle transformer tout ce qu’elle touche en or ?

Wario plus fort que Mario ?

Graphismes

Wario est surprenant. Quand la GBA va-t-elle arrêter de proposer des graphismes de plus en plus beaux ? Cette console n’a pas encore atteint sa vitesse de croisière…

Les graphismes sont vraiment superbes et rappellent étrangement ceux de Super Marioworld 2. Tous les personnages sont énormes, que ce soit Wario ou les ennemis, ils occupent une grosse part de l’écran. Leurs animations sont sans failles et bénéficient d’une réalisation exemplaire. Il existe un nombre impressionnant d’ennemis et tous ont un look qui leur est propre.

Les décors sont fantastiques. Il existe quatre thèmes principaux (foret, ville, usine et monde des jouets) déclinés en plusieurs stages. Bien que ces derniers possèdent des design assez inégaux, ils dégagent une ambiance extraordinaire.

Audio

Les plus belles mélodies de la GBA ! Wario propose de véritables morceaux de musiques qui sont chantés ! La nouvelle mascotte de Nintendo ne s’est jamais autant exprimée. En effet Wario n’arrête pas de parler tout au long de son périple. Chaque stage propose une mélodie qui lui est propre et chaque fois le résultat s’avère remarquable.

Maniabilité

Warioland 4 s’inspire largement des épisodes 2 et 3 de la GBC. En Effet Wario peur subir plusieurs transformations au cours de son aventure. Que se soit en chauve-souris, zombie ou boule de neige toutes ces métamorphoses s’avèrent utiles pour venir à bout des différents niveaux.

Chaque monde (quatre au total) est divisé en quatre stages. Dans chacun de ces stages il vous faut trouver quatre fragments de diamants ainsi qu’un CD. Vous pouvez finir le stage et passer au suivant, sans trouver tous ces objets, mais dans ce cas le stage final, celui du boss, ne sera pas accessible.

Voyons maintenant comment Nintendo réinvente la plate forme. Dans Warioland vous devez ouvrir la sortie qui se trouve au même endroit que l’entrée. Etrange non ? Donc pour ouvrir cette fameuse sortie, il vous faut trouver un interrupteur spécial. Ce dernier se trouve en général à l’opposé de l’entrée qui est aussi la sortie. Une fois le fameux interrupteur activé, un chrono se déclenche et à vous de rejoindre la sortie le plus vite possible. Il va sans dire que l’ouverture de la sortie transforme quelque peu le niveau. Ainsi certains objets précieux ne sont accessibles qu’une fois l’interrupteur allumé. Dans les premiers niveaux tout ceci est assez simple mais par la suite cela se complique…

Trois petits jeux sont disponibles. Ces derniers vous permettent de gagner de l’argent et d’acheter des armes spéciales pour vaincre les boss. Il y a donc un base ball, un jeu de saute mouton et enfin un jeu où il faut reconstituer un visage à partir d’un exemple. Le base ball est vraiment original car pour y jouer on tient la GBA à la verticale.

En bref…

Bien qu’il soit un peu court, Warioland propose le top de la plate-forme sur GBA et les nouveaux challenges vous surprendront.

Les plus

Les moins

La note

7/10


Par Waru
Le 7 octobre 2001 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Waru n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de wiimote dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés


Satellaview : Special Tee Shot
Le 19 juillet 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 433 : du 12 au 18 juillet 2021
Le 18 juillet 2021, par Gueseuch


Dojo Hebdo 432 : du 5 au 11 juillet 2021
Le 11 juillet 2021, par Gueseuch


Satellaview : Tamori no Picross
Le 5 juillet 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 431 : du 28 juin au 4 juillet 2021
Le 4 juillet 2021, par Gueseuch

Satellaview : Kaizō Chōjin Shubibinman Zero
Le 28 juin 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 430 : du 21 au 27 juin 2021
Le 27 juin 2021, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal

Émission s17e09 − Enfin l’E³ !
Le 30 juin 2021, par Mortal





Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal