Vaut mieux une petite chaque jour qu'une grosse tout les 6 mois.

- Gné, à propos des news de Smash Bros. Ou d'autre chose...

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !




Émission s23e06 − Sea of Stars
Le 25 mai 2024, par Mortal

Émission s23e05 − Rétro Fighterz
Le 1 mai 2024, par Mortal



Vite vu : The Ninja Saviors: Return of the Warriors (NS)

Et crac, un bourre-pif !

Le développeur japonais Natsume est surtout connu pour sa série Harvest Moon depuis la Super Nintendo, mais il a aussi produit quelques unes des petites perles de cette machine : Pocky & Rocky un genre de run & gun un peu barré avec un thème médiéval japonais, Wild Guns un gallery shooter et Ninja Warriors: The New Generation, un beat’em all sur un seul plan à la façon de Kung Fu sur NES. Wild Guns avait déjà été « amélioré » sur Nintendo Switch, PS4 et PC et c’est maintenant Ninja Warriors qui subit le même traitement (changeant étrangement de titre pour Ninja Saviors, visiblement pour une sombre histoire de droit).

Le jeu est donc un beat’em all se déroulant sur un seul plan qui se veut, à l’instar de Wild Guns, très inspiré du jeu d’origine sur SNES mais avec pas mal d’améliorations. Trois personnages sont disponibles dès le démarrage du jeu (avec 2 supplémentaires à débloquer, contrairement au jeu d’origine) :

  • Ninja est le personnage lourd, lent mais très puissant (il ne peut même pas sauter contrairement aux autres, mais a un dash à disposition) ;
  • Kunoichi est le personnage léger, très rapide, très agile mais peu puissant ;
  • Kamaitachi est le personnage équilibré (dit « chiant » dans le jargon).

Si dans l’original, il n’y avait que peu de mouvement disponible (saut/dash, coup, projection, super attaque pour nettoyer l’écran), cette réimagination en ajoute quelques autres : chaque personnage peut maintenant balancer une attaque spéciale en maintenant haut et en appuyant sur Y et une attaque spéciale aérienne en faisant la même manipulation mais dans les airs (Kunoichi lance par exemple des shurikens au sol et des kunais dans les airs, tandis que Kamaitachi lance des piquants derrière lui au sol et tournoie dans les airs).

Toute la difficulté des 8 niveaux du jeu vient du fait que les ennemis arrivent des deux côtés du personnage (devant et derrière) et sont relativement solides. Il faut donc jongler entre deux fronts pour arriver à avancer et cela demande, mine de rien, pas mal de réflexes et de concentration. On ne dirait pas comme ça, mais il y a vraiment une logique de crowd control, on essaie en permanence de ne pas se faire déborder par les ennemis.

Comme tout jeu d’arcade, Ninja Saviors: Return of the Warriors est relativement court et on vient à bout du mode normal en deux petites heures montre en main. Il reste néanmoins, tout comme dans Wild Guns: Reloaded, un classement en ligne, un mode course, un mode multijoueur et bien sûr des niveaux de difficulté plus élevés. Si les jeux très typés arcade sont votre trip, ne passez pas à côté de celui-ci !


Par Mortal
Le 22 juin 2020 | Catégories : Vite vu

Je le couperai au montage…
Voir les articles de Mortal

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 589 : du 8 au 14 juillet 2024
Le 14 juillet 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 588 : du 1er au 7 juillet 2024
Le 7 juillet 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 587 : du 24 au 30 juin 2024
Le 30 juin 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 586 : du 17 au 23 juin 2024
Le 23 juin 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 585 : du 10 au 16 juin 2024
Le 16 juin 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 584 : du 3 au 9 juin 2024
Le 9 juin 2024, par Gueseuch


Dojo Hebdo 583 : du 27 mai au 2 juin 2024
Le 1 juin 2024, par Gueseuch


Dojo Hebdo 582 : du 20 au 26 mai 2024
Le 26 mai 2024, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !




Émission s23e06 − Sea of Stars
Le 25 mai 2024, par Mortal

Émission s23e05 − Rétro Fighterz
Le 1 mai 2024, par Mortal