Espèces de sales raclures de vermines de jumeaux, je devrais vous tordre les jambes au dessus de la tête et vous obliger à danser la lambada !

- Max (Sam & Max Hit the Road - 1993)

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


True Crime: Streets of L.A. (NGC)

Analyse de True Crime: Streets of L.A.

Un titre qui est long, mais aussi qui en dit long. Les avis sont très partagés, probablement un des jeux les plus controversés cette année en 2003. Mais qu’est-ce que ce vieux Samus en pense de ce soft? En vaut-il la peine, surtout sur NGC? Est-ce que ça vaut bien un Grand Theft Auto ou ça nous laisse seulement avec quelques miettes?

Présentation

Dans la peau de Nick Kang, vous jouez le rôle d’un policier semi confus par ses actes du passé, mais qui possède une réputation qui fait frémir toutes les rues de Los Angeles. Ce qui s’avère intéressant ici, probablement le point fort de True Crimes, c’est la ville de L.A. en elle-même. Elle est représentée de façon très proche de la réalité, chaque rue, chaque comté, les autoroutes, de quoi bien étudier la ville si vous planifier des vacances dans les environs !

Graphismes

La majorité des graphismes sont très bien, on a vu mieux sur GameCube il est certain, mais nous avons vu pas mal plus mauvais. Les personnages sont hyper détaillés et les animations de ceux-ci sont très bien réussies. Comme je disais tout à l’heure, la représentation de Los Angeles est excellente, on s’y retrouve, seulement, on doit parfois se contenter d’un framerate saccadé et de textures un peu pourries à certains endroits, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. Mais à la fin, ce ne sont vraiment que de petits détails qui ne vous feront pas moins aimer le jeu pour autant. En passant, True Crimes supporte le mode progressive scan.

Audio

Il faut le dire tout de suite, les acteurs qui ont donné leur talent pour les voix du jeu ont plus que réussi leur coup. Incluant entre autres celle de Christopher Walken, on ne peut sincèrement pas demander plus. Le personnage principal, Nick, vous fera sourire plus d’une fois. Les sons pour les voitures, les coups de pied et de poing, l’entourage, tout est bien fait, digne d’un film d’action hollywoodien. La musique est de qualité, où l’on reconnaît beaucoup de gros hits hip-hop fameux des environs de L.A, mais aussi des groupes canadiens, plusieurs réalisés spécialement pour le jeu. Il y a quelques morceaux un peu plus métal, ce qui fait toujours chaud au cœur ;) Il faut aussi noter d’un environnement Dolby Pro Logic II riche et bien fait.

Maniabilité

Pour passer aux choses sérieuses, True Crimes est inévitablement l’un des projets des plus ambitieux de cette année. Avec un concurrent direct comme GTA, ce dernier déjà installé pleinement sur la console PS2 et maintenant Xbox, Activision avait là une tâche vraiment difficile : se pointer avec un jeu qui reprend un gameplay très populaire et auquel les gens sont tellement habitués avec la licence de Rockstar Games et lui font tellement aveuglément confiance, qu’il faudrait tout un miracle pour se faire remarquer. Je dois dire que le développeur Luxoflux a très bien brisé la glace. Pas parce qu’il remplace GTA, mais parce que même si True Crimes a un gameplay similaire, il sait se démarquer. Vous pouvez ici décider d’être un bon ou un mauvais flic, ce qui affectera votre aventure dans les rues de L.A.

Encore une fois, tout comme GTA, vous pouvez prendre l’automobile de n’importe quel passant. Par contre, vous avez la vôtre dès le début, avec votre propre sirène de police. À mesure que vous avancerez dans le jeu, vous aurez d’autres bolides à votre disposition, qui sont, d’une manière réaliste, meilleurs que ceux que vous trouverez sur le boulevard. La moitié du jeu se déroule en voiture, où il vous faut poursuivre les criminels et se rendre à plusieurs endroits dans la plupart des cas, mais on ne s’ennuie pas ici. Le tout a un look très arcade et très fun en même temps. Il est aussi possible de faire des upgrades à votre conduite, ce qui vous sera bientôt presque indispensable pour être capable de mieux progresser dans le jeu. Je dis presque indispensable car il est possible de faire le jeu sans aucun upgrade ou presque, mais vous pousserez plus d’un juron durant toute l’histoire. Croyez-le. Avec les upgrades, vous serez bientôt capable de viser avec votre arme tout en conduisant aisément votre véhicule.

Justement en parlant de shoot, c’est ici que True Crimes en met plein la vue. Avec un style emprunté à Enter The Matrix mais aussi pour ce qui est du contrôle à Dead to Rights, vous pouvez vous mettre à l’abri derrière des obstacles et soudainement sauter en mode « bullet-time » pendant qu’une horde d’ennemis vous tire dessus. Vos pistolets vous suivent où que vous alliez, mais un peu comme dans un film d’action d’Hollywood, vos munitions pour ces deux armes sont illimitées. Vous pouvez ramasser depuis le sol toutes les armes qui tombent des ennemis ou que vous trouvez, du calibre .12 à la M-16 en passant par les Uzis, tout y est. Vous pouvez aussi faire des upgrades à vos attributs de shoot, ce qui veut dire que vous serez capable de mieux viser et même de tirer plus vite d’une cible à l’autre.

Un autre point fort du jeu, c’est le combat au corps à corps, qui donne sa claque aux gars de Rockstar Games. Il y a un bon nombre de combos à obtenir, tout comme les upgrades pour la conduite et le shooting. Les mouvement de bases sont très simples : coups de pied, coups de poing, prise en main, blocage et ce très cool coup de pied tourniquet à la Jean-Claude Vandamme. Je vous laisse découvrir ce que vous pouvez faire de plus pour une satisfaction plus complète de votre expérience. N’oubliez pas que plusieurs objets de l’environnement sont interactifs, ce qui veut dire que vous pouvez détruire pas mal de choses sur votre passage, même envoyer un gars se balader dans le mur et ce dernier qui se défait en ruine sous vos yeux.

Chaque mission de True Crimes est très bien planifiée. Entre chacune d’entre elles, il y a une vidéo programmée depuis le jeu lui-même (tout comme GTA). Le tout est très bien animé, mieux que la concurrence, des personnages plus expressifs et des dialogues vraiment mieux pensés. Si on est bien attentif aux vidéos, on sera tout de suite très attaché à l’histoire, spécialement quand il s’agit de protéger un membre de la famille du héros. Un point de plus ici pour Activision et Luxoflux : chaque vidéo est sous-titrée dans un style DVD quand les personnages parlent, ce qui permet à la compagnie de bien se situer pour les joueurs qui sont malentendants ou sourds. Un petit détail qu’on ne remarque pas souvent mais qui fait bien la différence.

En bref…

Il serait fou de croire que True Crimes remplacerait GTA. Ce n’était pas le but d’Activision et de Luxoflux, on peut très bien le voir. Ils ont opté pour la création d’une expérience unique avec un gameplay jeune mais très populaire. La durée de vie est exemplaire, il y a tellement à faire. Si vous avez un GameCube et que vous êtes prêt à mourir pour avoir un « GTA-like » sur votre console adorée, jetez-vous dessus. Si vous êtes quelqu’un qui recherche quelque chose de nouveau sur GameCube, quelque chose de plus mâture comme le veulent tant les gamers d’occasion, jetez-vous dessus. Si vous êtes âgé de 17 ans et moins, passez votre chemin.

Les plus

Le scénario Les voix L’humour Les antagonistes La sonorisation, les dialogues

Les moins

Les graphismes qui sont assez normaux

La stupidité des personnes passantes

La note

9/10


Par SaMuS
Le 19 janvier 2004 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de SaMuS n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de wiimote dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Satellaview : Kirby’s Toy Box
Le 10 mai 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 423 : du 3 au 9 mai 2021
Le 9 mai 2021, par Gueseuch

Satellaview : BS The Legend of Zelda
Le 5 mai 2021, par Tardigrade



Dojo Hebdo 421 : du 19 au 25 avril 2021
Le 25 avril 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 420 : du 12 au 18 avril 2021
Le 18 avril 2021, par Gueseuch


Dojo Hebdo 419 : du 5 au 11 avril 2021
Le 11 avril 2021, par Gueseuch

Satellaview : BS F-Zero Grand Prix 1&2
Le 7 avril 2021, par Tardigrade


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal