Directly Please Understand (Rires)

- Merci Tonton Iwata (1959-2015)

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s23e04 − Unicorn Overlord
Le 22 avril 2024, par Mortal




Émission s22e07 − On fait le bilan !
Le 23 décembre 2023, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !



Direct du 2024-04-09 sur Splatoon (Wii U)
Le 14 avril 2024, par Jean-Fulgence




Tomb Raider: Anniversary (Wii)

Analyse de Tomb Raider: Anniversary

Des fois, on se balade dans un magasin de jeux vidéo, l’air de rien, et on se retrouve face au bac des jeux d’occasions. Et des fois, devant la pénurie de tel ou tel type de jeu, on se retrouve tenté devant un titre que ne nous aurait pas nécessairement attiré en temps normal. C’est ainsi que je me suis retrouvé possesseur d’un Tomb Raider: Anniversary il y a de cela plusieurs mois.

Comme au Dojo, nous sommes consciencieux, je ne livre l’analyse que maintenant, après avoir fini le jeu, c’est la moindre des choses.

"Raider" cadavérique…

Première chose, les animations, sans être mauvaises, ont un côté extrêmement mécaniques pas franchement agréable et rendent l’ensemble des mouvements de Lara assez rigide. De plus, la physique est vraiment bizarrement gérée (le rag doll effect des chutes dans le vide est complètement pré-calculé par exemple) et les collisions, c’est encore pire.

Etonnament, la Wiimote n’est pas vraiment à mettre en cause dans ce phénomène et d’ailleurs, dans les grandes lignes, l’utilisation de la télécommande est plutôt bien faites : le Nunchuck sert pour lancer le grappin ou nager/grimper plus vite, pendant que la Wiimote sert pour la visée, aussi bien avec les flingues qu’avec la lampe torche (dont on profite bien dans certains passages très sombres du jeu). L’ensemble répond bien et se révèle très pratique, sauf peut-être la visée à distance, pas très stable à cause de l’utilisation de la gachette B.

Seul le placement de certains bouton est assez douteux (se redresser/se baisser sur les flèches, les kits de soin sur – et +, etc…) attestant une fois de plus que la Wiimote manque quand même de quelques boutons un peu plus facile d’accès. Certains ont critiqué le système de caméra, que l’on déplace avec le viseur et le bouton C, je trouve, pour ma part, que c’est plutôt pratique ; c’est, en tout cas, un compromis plus efficace que les flèches lorsque l’on a besoin de placer précisément la caméra.

"Tomb" à l’eau ?

Le level design accuse les 10 ans d’ancienneté sans vraiment cacher sa pauvreté : tout n’est que succession de couloirs où tous les évènements, de l’apparition des monstres jusqu’au énigmes, est précalculé. Les rares grandes salles ne servent que de "hub" où il faudra collecter les 5 statuettes de ceci pour débloquer la grand porte où arriver à atteindre les 4 leviers pour abaisser une grille. Et même si les niveaux ont été revus pour inclure les mouvements que Lara Croft a acquis depuis le premier épisode, la rigidité de la maniabilité ne transforme pas le jeu en une promenade de santé…

Et le game design ne relève pas franchement le niveau… Pas beaucoup aidé par cette conception des niveaux, les développeurs en rajoutent une couche en bâclant le tout dernier niveau (avec des effets de laves absolument ridicules et un manque de finition dans les décors à hurler…) et en enfermant la plupart du temps le joueur dans des corridors sombres et sans imagination (pas un bas-relief, pas un pilier, etc…). Il n’y a finalement que la deuxième partie du Pérou, qui se déroule dans une jungle, et une partie du niveau égyptien qui s’en tirent sans trop de dégâts.

Le sommet reste quand même le système de checkpoint, qui permet de récupérer toute sa barre de vie, simplement en rechargement la partie (testé en facile et en normal !).

En bref…

Tomb Raider: Anniversary n’est pas forcément complètement déplaisant et ce ne sera pas nécessairement une torture d’arriver au bout. Mais le jeu original a simplement vieilli et le remake manque simplement de finitions.

Les plus

  • Un des rares jeux de plateformes/action/aventure sur Wii
  • Distrayant à défaut d’être passionant

Les moins

  • Le fond du jeu a vieilli, tout simplement
  • Le gameplay franchement rigide
  • Tout est très (trop ?) prévisible dans les niveaux…

La note

4/10


Par Mortal
Le 21 octobre 2008 | Catégories : Analyses

Je le couperai au montage…
Voir les articles de Mortal

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 577 : du 15 au 21 avril 2024
Le 21 avril 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 576 : du 8 au 14 avril 2024
Le 14 avril 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 575 : du 1er au 7 avril 2024
Le 7 avril 2024, par Gueseuch


Dojo Hebdo 574 : du 25 au 31 mars 2024
Le 31 mars 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 573 : du 18 au 24 mars 2024
Le 24 mars 2024, par Gueseuch

Vite vu : Mother Russia Bleeds (NS)
Le 18 mars 2024, par Mortal

Dojo Hebdo 572 : du 11 au 17 mars 2024
Le 17 mars 2024, par Gueseuch


Dojo Hebdo 571 : du 4 au 10 mars 2024
Le 10 mars 2024, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s23e04 − Unicorn Overlord
Le 22 avril 2024, par Mortal




Émission s22e07 − On fait le bilan !
Le 23 décembre 2023, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !



Direct du 2024-04-09 sur Splatoon (Wii U)
Le 14 avril 2024, par Jean-Fulgence