Julien Chièze était un bon journaliste avant de faire des choix funestes.

- Mortal

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s18e03 − Metroid Dread
Le 2 novembre 2021, par Mortal

Émission s18e02 − NDirect + Smash Direct
Le 17 octobre 2021, par Mortal

Émission s18e01 − Jeux de l’été
Le 3 octobre 2021, par Mortal

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


NBA 2K3 (NGC)

Analyse de NBA 2K3

Quatrième volet d’une série désormais culte auprès de tous les fans de basket, NBA 2k3 s’annonce comme le digne successeur de ses aînés sortis sur Dreamcast, et sort cette fois sur les 3 consoles, dont bien sûr la gamecube, et c’est à cette version que nous allons nous intéresser.

Présentation

NBA 2k3 commence fort avec une belle intro composée de superbes actions NBA, ce qui nous met tout de suite dans l’ambiance. Ensuite, on découvre que le jeu dispose de la licence complète ESPN (très grosse chaîne sportive américaine), ce qui est une très bonne chose pour le jeu, la présentation est vraiment très bonne, et ça donne un look très "TV" au jeu (il suffit de regarder les ralentis pendant les matchs). Au niveau des modes de jeu, la perle de SegaSports ne fait pas dans la dentelle, voyons ça plus en détails :

– Un mode QUICK GAME, classique, pour ne pas se prendre la tête, vous choisissez votre équipe, celle de votre adversaire, et c’est parti !

– Le mode PRACTICE, bien foutu, et très utile si vous débutez, ou si vous ne connaissez pas grand-chose au basket (bien que ce ne soit pas le public visé par NBA 2k3, c’est une évidence). Vous pourrez au choix bosser les lancers francs (très bien gérés d’ailleurs !), ou faire les action construites au maximum afin d’élever votre niveau de jeu.

– Le mode STREET, nouveauté par rapport aux autres opus de la série, bien sympa lorsque l’on vient d’arracher une victoire sur le fil en saison, pour décompresser =). Le jeu est ici légèrement plus arcade (bien que paramétrable dans les options), et vous pourrez au choix faire un 2×2, 3×3, 4×4 ou 5×5, avec les joueurs de votre choix (et donc les légendes depuis les années 50, ou même les joueurs de votre création, voilà pour ma transition =) )

– Le mode ROSTER, qui vous permettra de gérer des joueurs que vous pouvez créer, et les intégrer dans une équipe de votre choix. À noter que l’on peut aussi créer sa propre équipe, et tout ce qui en suit. Le mode "Create Player" est bien conçu, bien que certains aspects manquent légèrement de diversité (comme les coupes de cheveux par exemple, peu sont en effet disponibles). Malgré tout, ce mode reste très bien fourni, il suffit de regarder le nombre d’accessoires (bandeaux, genouillères, etc… ; de plus, vous pourrez intégrer vos équipes dans une saison (et voilà, encore une jolie transition =) )

– Le mode SEASON simplissime, pour faire une saison avec l’équipe de votre choix, ce mode passera sans doute inaperçu, compte tenu de son nombre de possibilités restreint par rapport au mode Franchise…(pfwa, on ne m’arrête plus ! ^^)

– Le mode FRANCHISE, le coeur du jeu, est juste monumental. Incroyablement riche, vous devrez tout gérer. Cela va de vos nouvelles recrues, leurs salaires, à celui du coach, en passant par les starters à gérer, vos tactiques, toutes les statistiques… Bref, on n’est pas non plus dans un "L’entraîneur", mais presque. En gros, vous êtes dans la peau du coach entre les matchs, et vous jouez avec votre équipe durant ces matchs, dans le but de décrocher le titre NBA, consécration géniale de tout un travail. Mieux, et cela ne s’arrête pas là, contrairement au mode SEASON où vous ne jouerez qu’une seule et unique saison, celui-ci vous permettra de jouer pendant 15 ans virtuels si vous le souhaitez ! S’en suivent tous les transferts, le salaire et le long terme à gérer ; notez même que, en fonction de vos performances, des votes pour le All Star Game seront mis en place, et vous aurez toutes les cartes en main pour faire partie du show de la mi-saison avec vos meilleurs joueurs =)

Bref, tout cela fait de ce mode un véritable don du ciel pour tout amateur de basket qui se respecte !

Quand je vous disais qu’à côté, le mode SEASON faisait pâle figue ^^

– Le mode TOURNAMENT, qui je pense porte on ne peut mieux son nom, sympa lorsqu’on trouve les saisons trop longues et qu’on veut se faire un petit tournoi tranquille =)

– J’allais oublier le mode PLAYOFF, pour les moins connaisseurs d’entre vous il s’agit de la phase finale de la saison, au terme de laquelle vient s’ajouter un champion NBA au grand palmarès de la meilleure ligue du monde. Avec ce mode, vous pourrez donc jouer directement les playoffs sans faire la saison auparavant, ce qui a ses avantages =)

– Et pour finir, le pseudo-mode qu’est le SEGASPORT CHALLENGE, qui fait juste évoluer votre ligne de stats au cours des matchs de QUICK GAME que vous effectuerez, bien sympa somme toute, mais pas aussi captivant qu’un mode FRANCHISE par exemple…

Voilà, j’ai fait le tour de ce qui vous attend dans ce jeu de basket hors pair, du moins au niveau des modes de jeux qu’il propose ; je veux juste ajouter que le jeu est entièrement en anglais, c’est une longue histoire (grosso modo, c’est à cause de ça que le jeu sort si tard chez nous, je rapelle qu’il est sorti en octobre 2002 aux states ! Et finalement la gamme sport de Sega a réussi à trouver quelqu’un pour distribuer les copies en Europe, ce quelqu’un étant Atari (Infogrames), que je remercie d’ailleurs, mais ne les a pas traduit). Jeu en anglais donc, mais c’est de l’anglais très simple et puis ce n’est pas le genre de jeu qui requiert une maitrise experte de la langue =) Et puis, petite consolation, le manuel, lui, a été traduit dans notre langue (euh, au cas où, je suis français^^).

Tant que je suis dans les petits défauts du jeu, le plus gros est sans doute que le jeu prend beaucoup de place sur une Carte Mémoire (c’est ainsi pour la plupart des jeux de sport qui propose un mode saison, toutes les statistiques doivent être enregistrées)…, ainsi, il vous faudra 53 blocs pour sauvegarder un mode Franchise, 45 pour un roster, et 52 pour les Tournois comme pour les saisons.

Un autre petit défaut : avant chaque match, vous serez obligé d’aller changer manuellement les options comme le passage des changements automatiques à manuels, de même pour les temps morts, etc…

Voilà, des petits défauts pas bien méchants, mais qu’il fallait signaler.

J’en oublierais presque de préciser que, bien évidemment, le jeu possède la licence, et vous retrouverez avec plaisir les vrais joueurs de la NBA, les vraies salles, règles, etc…

Graphismes

Le jeu est beau, c’est indéniable. Cependant, il est clair qu’il est grandement perfectible au niveau graphique. On reconnaît bien les joueurs au premier coup d’oeil, et quelques détails bien sympas sont présents comme les chaussures persos de Tracy Mcgrady qu’on reconnaît sans trop de problème, ou encore la jambe cachetée de ce dernier. Les joueurs sont donc globalement bien modélisés. Au niveau de l’animation, c’est plus que correct, même si ça manque un peu de "patate" de temps en temps. On constate que le nombre de dunks différents par exemple est assez peu élevé (bien que correct), et il n’est pas rare de tomber plusieurs fois par match sur les mêmes smashes.

Malgré tout, le jeu reste de bonne facture graphiquement.

Cliquez Cliquez

Audio

L’ambiance sonore est assez discrète et assez bonne. Les commentaires (en anglais, forcément) sont agréables, mais comme dans tout jeu avec commentaires, on retrouve assez souvent les mêmes expressions. Malgré tout, la diversité des phrases reste légèrement au-dessus de la moyenne et les speakers sont simples et efficaces. La musique du menu est aussi une jolie petite réussite, tout comme la musique de street, assez sympa, bien que peut-être un peu barbante à la longue.

Maniabilité

Avant toute chose, il faut absolument savoir que NBA 2K3 est une SIMULATION, en aucun cas un jeu d’arcade avec des types qui volent à 15 mètres de haut comme dans un NBA JAM ou plus récemment NBA Street (je vous recommande d’ailleurs fortement NBA Street v.2, déja sorti sur GameCube lui aussi). Une pure simulation donc, et tout ce que ça implique. Ne vous attendez donc pas à massacrer vos adversaires en prenant des shoots n’importe quand n’importe comment, ce qu’il serait possible de faire dans un NBA Live par exemple. Ici, la construction des actions prime avant tout, et ne vous avisez pas de tirer à 3 points avec un Shaquille O’Neal ou de jouer Intérieur avec Allen Iverson. Une grande connaissance du jeu et des joueurs s’impose donc, ce qui ne rend pas le jeu accessible à qui que ce soit. En effet, les joueurs ne connaissant rien du basket seront très désorientés, et ne risqueraient guère d’apprécier le jeu à sa juste valeur. Le jeu n’en reste pas moins très jouable, avec une bonne gestion des touches. Voici donc un bref résumé de "comment ça marche" au niveau des commandes :

> le stick gauche sert, bien entendu, à contrôler le joueur ayant la balle si vous êtes en attaque, ou celui de votre choix si vous êtes en défense.

> le stick C jaune droit (c’est bon, vous voyez de quoi je parle ? ^^) vous permet de faire des passes plus précises, enfin disons dans la direction voulue.

> le bouton A sert à faire une passe, ou à changer de joueur lorsque vous êtes en défense.

> Le bouton B sert à shooter (pour un bon shoot, il faudra bien sûr relâcher le bouton au sommet de son saut), ou à sauter en défense, ce qui s’avère indispensable pour faire des interceptions, prendre des rebonds ou encore contrer (le contre requiert cependant un excellent timing). J’allais oublier qu’une légère pression sur la touche vous permet, en attaque, de faire une feinte de shoot, bien utile dans certaines situations.

> le bouton X sert à chercher la balle pour éventuellement voler des ballons, en défense bien sûr ; et en attaque il permet de réaliser des petits "gris-gris" du style reverse, crossover (comprenez dribble croisé ravageur), dribble dans le dos, entre les jambes… Plus pour le "style" dans l’ensemble, mais parfois bien utile pour passer son joueur en fin de contre-attaque par exemple.

> Le bouton Y, en attaque comme en défense, affiche au-dessus de la tête des joueurs une touche du pad GC, vous permettant, en attaque de passer la balle directement au joueur de votre choix, ou, en défense de sélectionner le joueur que vous souhaitez contôler.

> Le bouton Z, vous fera passer en mode Pivot, et une fois le bouton maintenu, il vous permet, quand on le combine avec la touche appropriée, de faire des feintes de passe, de départ, etc…

> La gâchette droite, R, est celle qui vous fera courir plus vite avec ou sans le ballon, une petite jauge s’affichant en dessous de votre joueur pour mieux vous repérer.

> Enfin la gâchette L, celle de gauche, est primordiale, puisqu’elle permet en attaque de jouer dos au panier (diaboliquement efficace avec un Tim Duncan par exemple), et en défense de défendre correctement, avec les bons appuis, capital pour stopper votre adversaire direct et ainsi réaliser de bonnes séquences défensives.

Cliquez Cliquez

Voilà donc pour ce qui est des commandes, mais sachez que c’est bel et bien par son gameplay que cette pure simulation fait la différence, un gameplay parfait pour les puristes =)

Durée de vie

C’est particulier puisque nous sommes dans un jeu de sport, qui n’est pas "finissable", si vous voyez ce que je veux dire. Du reste, pour peu que vous accrochiez ou que vous soyiez un grand fan de basket, vous y passerez beaucoup de temps, et y reviendrez souvent, pas d’inquiétude. D’autant que le jeu propose son quota de modes de jeu qui ont tout pour vous permettre de vous extasier durant de nombreuses heures. Le magistral mode Franchise vous occupera très longtemps ; et tout ça sans compter sur le mode multi joueur, qui vaut le détour. Pour conclure sur cet aspect, je dirais que ce n’est pas la durée de vie qui vous rebutera pour acheter le jeu, si rebut il y a.

Cliquez

En bref…

Je crois que vous avez désormais compris pourquoi on dit que la série des NBA 2ks est au basket ce que la série des PES est au football. LA simulation par excellence, tout bonnement monstrueuse pour n’importe quel passionné de basket. Vraiment, si vous êtes fan, il serait dommage de passer à coté de ce superbe jeu, d’autant qu’il est le dernier d’une série cultissime à voir le jour sur GameCube =(

Une tuerie qu’il ne faudrait manquer sous aucun prétexte, pour peu que vous soyez fan de ce si joli sport qu’est le basket.

Les plus

+ Le gameplay + La présentation ESPN + L’incontournable mode Franchise + L’aspect simulation + Le plaisir de jeu pour les puristes

Les moins

– Prend beaucoup de place sur une carte mémoire

– Les options qu’il faut régler à chaque début de match

– Tout en anglais (pas un réel défaut, je chipote…)

– On ne verra plus de jeu SegaSport sur gamecube = (

La note

8/10


Par Jodiroga
Le 5 août 2003 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Jodiroga n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de wiimote dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 451 : du 15 au 21 novembre 2021
Le 21 novembre 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 450 : du 8 au 14 novembre 2021
Le 14 novembre 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 449 : du 1er au 7 novembre 2021
Le 7 novembre 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 448 : du 25 au 31 octobre 2021
Le 31 octobre 2021, par Gueseuch

Vite vu : Crysis Remastered (NS)
Le 26 octobre 2021, par Mortal

Darksiders III (NS)
Le 25 octobre 2021, par Mortal

Dojo Hebdo 447 : du 18 au 24 octobre 2021
Le 24 octobre 2021, par Gueseuch

Switch OLED, une semaine après
Le 20 octobre 2021, par Mortal

Vite vu : Cruis’n Blast (NS)
Le 18 octobre 2021, par Mortal

Dojo Hebdo 446 : du 11 au 17 octobre 2021
Le 17 octobre 2021, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s18e03 − Metroid Dread
Le 2 novembre 2021, par Mortal

Émission s18e02 − NDirect + Smash Direct
Le 17 octobre 2021, par Mortal

Émission s18e01 − Jeux de l’été
Le 3 octobre 2021, par Mortal

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal