En parlant d'interface, a propos des ports in/out du systeme digestif, autant le port in a kiffé sa life le combo quick/kebab de ce week-end, autant le out me fait un conflit materiel là

- gné, fan d'Imossel

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal

Émission s17e09 − Enfin l’E³ !
Le 30 juin 2021, par Mortal





Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Mario kart Advance (GBA)

Analyse de Mario kart Advance

Ce qui est bien avec la GBA c’est que des tonnes de jeux sont attendus par un public avide de nouveautés et de titres exceptionnels. Ce qui est mieux, c’est quand ces même titres se décident à sortir. C’est présentement le cas avec : Mario kart advance (titre japonais, pour les EU pour l’UE le titre sera Mario kart : super circuit je vous donnerai mon interprétation de ce titre un peu plus loin dans cette analyse).

Qui ne connaît pas Mario kart ? Même le plus ignorant des joueurs a au moins une fois entendu parler de ce titre, devenu légendaire, qui a posé avec brio les bases du jeu de karting. En proposant un titre qui sortait des sentiers battus en matière de jeu de course/baston. Sortie en 92 sur Snes puis en 96 sur N64 le mythe se poursuit donc aujourd’hui sur GBA avec ce nouvel opus.

Super Mario kart et Mario kart 64 ont divisé les joueurs. En effet le premier était d’une difficulté excessive et le second vraiment trop simple (je crois que je prends parti de l’un des clans là non ?) Mais le second avec son mode multijoueur a su conquérir les foules. Oui mais le premier avait un gameplay et un feeling de conduite qui a disparu par la suite…Bon arrêtons là. Tout ça pour vous dire que le Mario kart advance reprend des éléments des deux épisodes précédents. La conduite est celle de la Snes et les options meurtrières sont celles de la N64. Voilà tout le monde est content…

Graphismes

Mon dieu que c’est beau ! Les personnages ont un look très N64 et les circuits sont en mode 7 comme pour la version Snes. Ces derniers fourmillent de détails et on est loin de la ligne d’horizon relativement dépouillé de Super mario kart. Dans le cas présent, les fonds sont animés par divers intervenant : un bateau qui vous tire des boulets dessus, des gros poissons volants et même le château de Bowser issue de Mario Paper. Les circuits sont eux aussi le théâtre d’affrontement entre vous-même et certains éléments du décor, crabe, pingouin, parasol et bonhomme de neige sont la pour vous freiner…

En plus de toute cette agitation les conditions climatiques sont de la partie. Cela va de la pluie à la neige en passant par le coucher du soleil en pleine course… Il faut le voir pour le croire c’est magnifique.

Audio

Jouer avec un casque à la GBA ça tient chaud et ça rend sourd mais bon sang quel pied…

Les musiques sont vraiment d’excellente qualité et ne reprennent, pour une fois, aucun thème connu. Elles sont toutes sublime et font partie des airs que l’on fredonne en journée après avoir éteint la console…

Les personnages ne sont pas en reste et ils passent leur temps à s’égosiller. Prenons l’exemple de Kinopio (Toad pour les non-Japonisants) ce dernier lance son fameux «oh yeah » dès qu’il double ou bien il hurle «yahoo » dès qu’il shoote un ennemi (ce qui est par ailleurs très pratique pour savoir si la banane posée trois virages plus loin ou si la carapace verte tirée vers l’arrière à l’aveuglette a atteins sa cible). Mais ce cher Kinopio prend lui aussi des carapaces et des bananes et dans ce cas il se lamente en lançant son non moins fameux : « Owowow ». Il en va ainsi pour tous les personnages présents soit un total de huit.

Tout ceci est merveilleux et la GBA n’a pas fini de nous étonner.

Maniabilité

Le jeu vous propose plusieurs challenge qui vont du Grand prix au mode training en passant par le time trial. Attardons-nous un moment sur chacun de ces modes.

Avant de prendre le volant il vous faut choisir un pilote. Sont disponible : Mario, Luigi, Peach, Kinopio, Yoshi, Donkey, Wario et Bowser. Ils ont tous un style de conduite qui leur est propre à vous de trouver celui qui vous convient le mieux…

Le mode grand prix vous projette au cœur de la compétition, ici vous devez en découdre sur cinq leagues (Mushroom, Flower, Star, Thunder et Special) divisées en quatre courses. Le but étant bien sûr de remporter l’or sur chaque league. Au terme des quatre courses une coupe vous est remise ainsi qu’un grade, ce dernier prend en compte votre position au classement général, les temps effectués sur chacune des courses et le nombre de pièces ramassées au cours du championnat. Ce grade peut aller de trois étoiles pour les meilleurs à la lettre E pour les plus mauvais d’entre vous. Autant vous prévenir, n’espérez pas faire trois étoiles après quelques parties…

Ce mode grand prix vous offre la possibilité de conduire des karting de 50,100 et 150cc. A vous de tout finir en or pour découvrir des surprises de taille. Je ne vous demande pas de tout finir avec trois étoiles car Zelda Game cube sera dispo et vous n’aurez pas rempli la moitié du challenge…

Autre info sympathique, le mode GP vous permet de débloquer tous les circuits de la version Snes (d’ou le titre Euro a mon avis…). Ce qui nous fait un total de 40 circuits ! Merci qui ? Non pas moi, pour cette info que l’on peut qualifier de spoiler, mais Nintendo pour avoir rempli la cartouche…

Voyons maintenant le mode Time trial. Le plus chevronné des joueurs trouvera ici son bonheur. A vous de faire tomber les temps et de frimer à l’école au bureau ou à l’usine…Nintendo a eu l’excellente idée de permettre au joueur de sauvegarder son «ghost ». Jusqu’à dix «ghost » sont mémorisable. Seul bémol la version japonaise ne permet pas d’échanger ces derniers via le câble link…

Ce mode vous permet de maîtriser la conduite (ah les dérapages qui vous donne un mini turbo…) et vous facilite la recherche de passage secret qui, comme tout le monde le sait, sont légion dans Mario kart… Pour finir le mode training vous permet de conduire sur un circuit de votre choix dans des conditions de Grand prix.

Abordons maintenant un sujet délicat. Il est des phrases pénibles à dire. Du genre : Cyrare tu as raté ton année, Mortal ta news elle sent le réchauffé, Simon y a plus d’alcool ou même Phil le Dojo est encore mort… Tout ceci n’est rien par rapport a ce que je vais vous annoncer : Le mode multijoueur de Mario kart est décevant. Ca y est je l’ai dit.

En effet même si le fun est bien présent et que l’on peut jouer a quatre avec une seule cartouche. Le jeu rame horriblement, le pire c’est qu’il rame par à-coup et ce même avec autant de cartouches que de joueurs. Ca reste jouable mais c’est intolérable…

Les modes disponibles en mode multi sont : grand prix (à deux uniquement, le jeu tourne bien), le mode versus de 2 à 4 joueurs et le mode battle lui aussi de 2 à 4 joueurs. Je le répète c’est très fun mais Nintendo aurait dû alléger les décors pour gagner en vitesse…

En bref…

Mario kart fait partie de ces rares jeux qui restent dans les annales. Il fait partie des jeux auquels on jouera encore dans dix ans. C’est un hit en puissance même si le mode multijoueur n’est pas au top. On peut toujours espérer une révision de la copie pour la version Euro de ce titre.

Les plus

Les moins

La note

9/10


Par Waru
Le 1 août 2001 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Waru n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de wiimote dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés



Dojo Hebdo 434 : du 19 au 25 juillet 2021
Le 25 juillet 2021, par Gueseuch


Satellaview : Special Tee Shot
Le 19 juillet 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 433 : du 12 au 18 juillet 2021
Le 18 juillet 2021, par Gueseuch


Dojo Hebdo 432 : du 5 au 11 juillet 2021
Le 11 juillet 2021, par Gueseuch


Satellaview : Tamori no Picross
Le 5 juillet 2021, par Tardigrade


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal

Émission s17e09 − Enfin l’E³ !
Le 30 juin 2021, par Mortal





Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal