Je parviens pas à différencier les musiques d’ascenseur, les musiques de porno et les musiques de gare. Du coup, faudrait envisager de tourner un porno dans l’ascenseur d'une gare.

- meduz à propos des musiques de fond du dojobar

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s20e08 − Bilan de l’année !
Le 24 décembre 2022, par Mortal

Émission s20e07 − Pokémon et Gamekult
Le 13 décembre 2022, par Mortal


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Kirby 64: The Crystal Shards (N64)

Analyse de Kirby 64: The Crystal Shards

L’une des innombrables mascottes de Nintendo arrive enfin sur N64. Après une apparition dans super smash brother, Kirby possède enfin sa propre aventure sur la 64 bits. Fidèle à la tradition, Nintendo nous propose un jeu reprenant les mêmes éléments et le même gameplay que dans les épisodes précédents, à savoir un jeu de plate forme 2D où le but est de gober les ennemis et d’arriver entier au bout du niveau.

Graphismes

Kirby offre des graphismes à la Goemon, mais ces derniers proposent des arrières plans qui accentuent l’effet de 3D par rapport aux aventures du ninja aux cheveux bleus. L’ambiance générale est mignonne et chatoyante, Nintendo et HAL proposent un titre vraiment orienté jeunes joueurs ou nostalgiques…

Les mondes traversés sont variés et reprennent des thèmes chers au jeu vidéo : neige, eau, château… Mais Nintendo fait cela avec tellement de grace et d’habileté que l’on est charmé devant des paysages vus et revus. La qualité des graphismes y est pour quelque chose…

Audio

Les thèmes de Kirby, bien connu des Nintendomaniaques, sont présents. Chaque décor possède sa propre musique et Kirby se permet même d’émettre des sons à la Pikachu!

Maniabilité

Comme à l’accoutumé Nintendo offre un gameplay irréprochable et une prise en main immédiate. Kirby peut marcher, courir et voler mais sa caractéristique principale reste le gobage d’ennemis. C’est là l’essence même du jeu. En effet, selon l’ennemi avalé, Kirby gagne des aptitudes. Ces dernières sont au nombre de sept :

-feu

-rocher

-glace

-epine

-bombe

-foudre

-boomerang

La nouveauté de cet épisode réside dans le fait que l’on peut cumuler deux aptitudes, similaires ou différentes. Je vous laisse calculer le nombre de possibilités. Certains résultats sont hilarant et inattendu.

Le jeu se divise en 5 mondes, eux-même divisés en 5 niveaux, à la fin de chaque monde un boss vous attendra de pied ferme. Ces niveaux s’enchaînent plutôt facilement mais Nintendo, qui aime offrir des challenges, vous propose de ramasser 3 cristaux par niveaux. Si les premiers cristaux sont assez simples à trouver, cela à tendance à se compliquer rapidement. Les aptitudes prennent ici toutes leurs importances, car certains cristaux ne sont accessibles ou trouvables qu’avec telles ou telles aptitudes.

Vous pouvez aller d’un monde à l’autre avec vos aptitudes, ce qui implique qu’une aptitude trouver dans le monde 4 peut servir à trouver un cristal dans le monde 2. Vive NINTENDO !!!

Il y a plus de 60 ennemis mais tous ne vous offre pas d’aptitudes. Ne vous faites pas de soucis, il existe des cartes, que l’on gagne en fin de niveau, et qui répertorient les ennemis.

Grâce à ces cartes vous apprendrez à connaître les ennemis ainsi que leurs aptitudes et les niveaux dans lesquels ils se trouvent.

Il existe aussi un mode multijoueur offrant 3 petits jeux à la Mario party, fun mais peu convaincant.

En bref…

S’adressant à un large public Kirby 64 sait plaire de par son challenge et son intérêt. Il représente aussi un genre un peu à l’abandon sur les consoles de nouvelle génération à savoir le jeu de plate forme 2D.

Fan de la série, vous vous devez de posséder ce titre ; quand aux plus jeunes, Kirby pourrait bien devenir leur 151éme Pokemon…

Les plus

Les moins

La note

7/10


Par Waru
Le 11 juillet 2000 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Waru n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de Joy-Con (qui drift) dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés



Dojo Hebdo 513 : du 23 au 29 janvier 2023
Le 29 janvier 2023, par Gueseuch



Dojo Hebdo 512 : du 16 au 22 janvier 2023
Le 22 janvier 2023, par Gueseuch


Dojo Hebdo 511 : du 9 au 15 janvier 2023
Le 15 janvier 2023, par Gueseuch


Dojo Hebdo 510 : du 2 au 8 janvier 2023
Le 8 janvier 2023, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s20e08 − Bilan de l’année !
Le 24 décembre 2022, par Mortal

Émission s20e07 − Pokémon et Gamekult
Le 13 décembre 2022, par Mortal


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal