C’est pas une liste, c’est un cimetière.

- Mortal quand on lui présente la liste des jeux SEGA

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


[Wii-3] Ce qu’en dit la presse

Demain, je serai à l’heure, promi.

Plus que 3 jours désormais (et même deux, si on arrête de tricher avec les fuseaux horaires) et il devient dramatiquement temps d’étudier rapidement la liste des jeux à acheter. Et l’avantage quand une console sort quelques jours plus tôt aux Etats-Unis, c’est qu’on a déjà droit à une bonne flopée de critiques en tout genre. Grâce aux traductions rapides et efficaces de Martinus, voici une petite sélection des avis des plus grands sites américains (ou presque) au sujet des exclusivités de la console. Nous aurons l’occasion de reparler des jeux multi plate-forme dans quelques jours.

Red Steel

Quoi de plus naturel que de commencer avec le premier jeu Wii présenté ? Vite pressenti comme le FPS de la console, ce qui n’est pas rien, Red Steel a aussi rapidement accumulé les doutes quant à la qualité du produit. Problèmes de maniabilités, level design pas forcément extraordinaire, et studio de développement loin d’être le plus prestigieux chez UbiSoft. Si le titre a réussi à se faire apprécier de pas mal de monde, il a surtout confirmé la plupart des doutes et s’est retrouvé parmi les jeux les plus mal notés de la console. Une véritable descente aux enfers pour ce qui était l’exclusivité soutenue par Nintendo. Ne jouons pas trop les rabats joie, certains sites ont su apprécier le jeu, même si ce n’est généralement pas les plus réputé.

Il n’y aucun doute que Red Steel vaut la peine d’être acheté avec sa Wii. C’est un FPS magnifique avec un superbe scénario, un gameplay novateur et qui réussira à surprendre même le joueur le plus blasé. La durée de vie est acceptable aussi, le mode principal offre un bon 15 heures de jeu. Toutefois, quelques problèmes avec la maniabilité et des incohérences au niveau du moteur physique et du level design lui empêche de se mériter un 9. Mais encore une fois, des 27 jeux qui sortiront en décembre, Red Steel est certainement un des meilleurs.

– Computer & Video Games ; 8/10.

Ne vous faites pas avoir et n’allez pas penser que Red Steel réinvente le genre. Ce n’est rien d’autre qu’un FPS moyen auquel on a ajouté un concept original mais imparfait. Évidemment, ce n’est pas la vedette du line up de lancement mais il a le mérite de prouver que ce type de jeu est bienvenu sur la Wii.

– 1Up ; 5/10.

Nom du site/mag
Pays
Note
IGN
Etats-Unis
6/10
Edge
Royaume-Unis
5/10
1Up
Etats-Unis
5/10
Gamespot
Etats-Unis
5,5/10
Gamekult
France
4/10
Gamespy
Etats-Unis
2/5

Rayman contre les Lapins Crétins

Chez UbiSoft, c’est finalement le dernier Rayman qui a pris la vedette et se retrouve comme l’un des meilleurs jeux du lancement. Pas d’agréable surprise toutefois, on ne va pas non plus dans l’exceptionnel et on reste avant tout devant une compilation de mini-jeux. L’ambiance, comme pressenti, fait la différence.

Rayman Raving Rabbids est un pari pour Ubisoft tant le jeu est différent de ses prédécesseurs. Ce n’est pas un jeu de plates-formes mais ne laissez pas ça vous éloigner de ce titre parce que ça reste facilement un des meilleurs jeux pour la nouvelle génération de Nintendo. Ubisoft a compris que la Wii est conçue pour de nouvelles façons de jouer et avec Rabbids, a créé un titre qui utilise la Wiimote de 70 façons. La majorité des mini-jeux sont funs, que vous jouez seul ou avec des amis, même si certains d’entres eux sont ratés. Le plus gros problème, c’est que plusieurs mini-jeux ne sont pas conçus pour le jeu simultané, mais plutôt pour le tour à tour. Malgré cela, l’expérience est immersive et accrocheuse avec son humour unique. C’est presque injuste d’étiqueter ce jeu comme un Rayman parce que les vraies vedettes du jeu sont les lapins avec leurs faces neutres et leurs cris d’agonie qui vont feront rire encore et encore.

– IGN ; 8,3/10.

Nom du site/mag
Pays
Note
IGN
Etats-Unis
8,3/10
Edge
Royaume-Unis
NC
1Up
Etats-Unis
7/10
Gamespot
Etats-Unis
8/10
Gamekult
France
NC
Gamespy
Etats-Unis
4/5

Excite Truck

Absent du lancement en Europe, ce titre développé par un studio externe sortira normalement au premier trimestre 2007 en Europe (il est en tout cas prévu pour janvier au Japon). Aux Etats-Unis, il remplace en quelques sorte Wave Race comme jeu de course du lancement. On rentre toutefois plus dans le classique avec des courses de gros engins comme les ricains aiment bien, avec une orientation arcade à l’extrême. Mais à la manière de Wave Race, il faudra toutefois réellement apprendre à maîtriser son engin pour bénéficier de toutes les subtilités du jeu. Et une fois encore à l’instar de Wave Race, le nombre restreint de circuits disponible en fait un jeu qui rate son coup pour la plupart, tout en se faisant aimer de quelques-uns. Pas culte, mais valant le détour pour peu qu’on accroche, ce qui risque de ne pas être donné à tout le monde. On aura l’occasion d’en reparler d’ici sa sortie française.

Le contrôle d’Excite Trucks et sa vitesse lui donne un bon potentiel mais il n’y a tout simplement pas suffisamment de contenu pour vous occuper très longtemps. Finalement, il donne d’avantage l’impression d’une démo que d’un véritable jeu.

– Gamespot ; 6,8/10.

Je suis plus du type Burnout et San Francisco Rush que Gran Turismo ou Forza et Excite Truck est en plein dans mes cordes. Excite Truck est clairement un jeu de première génération et qui sera sans aucun doute surpassé dans les années à venir. Mais en tant que jeu de lancement, Excite Truck est un jeu riche, fun, énergique, de style arcade qui comporte sa part de technologie et de technique. Il y a certains points qui auraient pu bénéficier de plus de soin comme son mode deux joueurs faible et le système des tricks. Mais globalement ce jeu fournit définitivement une partie intense à la manière des meilleurs jeux de course arcade.

– IGN ; 8/10.

Nom du site/mag
Pays
Note
IGN
Etats-Unis
8/10
Edge
Royaume-Unis
NC
1Up
Etats-Unis
7/10
Gamespot
Etats-Unis
6,8/10
Gamekult
France
NC
Gamespy
Etats-Unis
3/5

Super Monkey Ball : Banana Blitz

Sur GameCube, le premier Super Monkey Ball était arrivé discrètement, pour finir comme un des jeux cultes de la machine, créant un engouement et une communauté de fan qui n’a cessé de s’accroître. Plus controversé, la suite a réussi également à s’imposer avec le temps, et a atteindre un succès similaire. Bien que dispensé d’un joli "3" à la fin de son nom, ce nouveau Monkey Ball reste le retour de la série, après des remakes et dérivés commerciaux comme l’immonde Monkey Ball Adventure. Sega a préféré rentré dans les rang en ne cessant de mettre en avant les nombreux (une cinquantaine !) mini-jeux disponibles, qui réussissent visiblement leur coup. Mais derrière ça on retrouve un mode solo classique, où l’on dirige toujours le terrain, mais cette fois-ci à l’aide de la Wiimote. Et en guise de grande nouveauté, le saut, décuplant les possibilités de raccourcis pour les plus hardcore. Pour le magazine EGM, la difficulté du jeu en est son principal point faible. On transformera ça en un point fort, et n’avons plus qu’à attendre ce qui semble être un jeu qui nous décevra difficilement. Attention, il risque de rapidement devenir introuvable à sa sortie européenne.

Les possesseurs de Wii auront largement leur part de collections de mini-jeux bien avant que Wario Ware n’arrive, ce qui fait de Monkey Ball un bon compromis. Le jeu n’est pas vraiment révolutionnaire mais il utilise intelligemment la console et offre un juste milieu entre le joueur occasionnel et le hardcore gamer. Venant avec un mode solo compliqué et régulièrement difficile, les mini-jeux délirants et divertissants sont une garantie du succès, même auprès des non-joueurs les plus obstinés.

– 1Up ; 7/10.

Super Monkey Ball : Banana Blitz est un super jeu de lancement et je le recommande chaudement à tous ceux qui ont apprécié les titres précédents (en dehors de Monkey Ball Adventure). C’est aussi un choix idéal pour les joueurs occasionnels qui cherchent un jeu pour jouer avec les amis ou la famille. Les contrôles faciles à apprendre le rendent immédiatement accessible aux nouveaux joueurs et à ceux qui manquent de coordination. Malgré tout, comme avec les autres Monkey Ball, les niveaux deviennent de plus en plus difficiles jusqu’aux derniers tableaux qui sont complètement fous ; toutefois, tout le monde peut apprécier le jeu à un niveau ou à un autre, et seuls les plus doués et dévoués à la tâche vont finir le jeu au complet.

Si vous vous inquiétez des contrôles de la Wii, vous pouvez vous rassurer. Évidemment, la technique est différente mais une fois maîtrisé, le contrôle permet de jouer rapidement et avec précision. Maintenant que j’ai complété Banana Blitz, je ne voudrais pas revenir à l’ancienne façon de jouer.

Le mode solo permet de s’engager à fond et récompense très bien le joueur. Même si 100 niveaux peuvent sembler beaucoup, les précédents opus en offraient plus en fait. Si on tient compte que certains des 50 mini-jeux sont à jeter, j’aurais préféré que les développeurs passent plus de temps sur le mode solo plutôt qu’augmenter le nombre de mini-jeux. Toutefois, quelques mini-jeux valent quand même la peine – Monkey Target par exemple – et ils acceptent également jusqu’à quatre joueurs.

– IGN ; 8,4/10.

Nom du site/mag
Pays
Note
IGN
Etats-Unis
8,4/10
Edge
Royaume-Unis
7/10
1Up
Etats-Unis
7/10
Gamespot
Etats-Unis
8,3/10
Gamekult
France
NC
Gamespy
Etats-Unis
4/5

Trauma Center : Second Opinion

Remake déguisé de l’épisode DS, tout comme Excite Truck, il rate le lancement Européen et on devra attendre l’année prochaine, sans plus de précision, pour le découvrir. Cela ne l’a pas empeché d’être le jeu le mieux noté de la machine après Zelda, ce qui n’est franchement pas rien. Et tout remake qu’il est, ce Trauma Center arrive visiblement a apporter suffisamment de nouveautés pour s’imposer comme un des meilleurs jeux du lancement de la console.

Maintenant que la Wii est véritablement lancée, est-ce qu’un autre Trauma Center vaut le coup ? Oui, c’est le cas. Mis à part le fait que Second Opinion est une reprise de la version DS, le jeu est une parfaite introduction pour les joueurs de la Wii. Il y a énormément de diversité dans les missions, un tout nouveau mode Difficile pour les joueurs ayant déjà touché à la série et un sixième chapitre tout neuf pour les hardcore gamer à l’attitude « déjà-vu ». Trauma Center a un style charmant, une présentation graphique et audio satisfaisante mais se démarque surtout au niveau de la maniabilité. La licence renait sur la Wii et n’a jamais été aussi bonne. Tout, de l’interface de navigation au changement d’outils en passant par les actions chirurgicales en elles-mêmes est rendu plus facile par le combo nunchuk-Wiimote et déjà ça, ça vaut le prix d’achat. Under the Knife a montré aux joueurs de DS de quoi la console était capable et maintenant on peut observer Second Opinion donner la même performance alors qu’il guide les fans Nintendo dans une nouvelle ère de contrôle et d’innovation.

– IGN ; 8/10.

Nom du site/mag
Pays
Note
IGN
Etats-Unis
8/10
Edge
Royaume-Unis
NC
1Up
Etats-Unis
6,5/10
Gamespot
Etats-Unis
8/10
Gamekult
France
NC
Gamespy
Etats-Unis
4,5/5

The Legend of Zelda : Twilight Princess

Et on finit avec le meilleur dont la question de l’achat ne se pose même pas. Cela ne nous empêchera pas de finir avec ces quelques dernières citations, dont celle de Gamespot qui a du aller jusqu’à publier un édito pour s’expliquer tant mettre moins de 9/10 au jeu à provoqué une vague de mécontentement des lecteurs du site.

Objectivement parlant, c’est encore une fois un peu décevant de voir que la série n’a pas tellement évolué avec son plus récent épisode. Vous allez presque assurément apprécier le jeu pour ses puzzles géniaux, ses personnages hauts en couleurs et son scénario accrocheur mais à un certain point dans le jeu, la nostalgie passe et empêche le jeu d’être aussi incroyablement bon que ses prédécesseurs. Alors aussi impressionnant soit-il, Twilight Princess semble révéler à quel point le jeu aurait pu être tellement plus avec une présentation plus moderne et une utilisation plus efficace et intéressante des fonctions de contrôles uniques de la Wii. Mais malgré tout, Twilight Princess est un jeu super qui reste très fidèle au passé de la licence des Zelda. Ce sont d’excellentes nouvelles pour les fans de la série qui vont trouver dans Twilight Princess un nouvel opus avec des graphismes mis à jour, de nouvelles surprises, pleins de puzzles difficiles et une dévotion fidèle aux racines de la série.

– Gamespot ; 8,8/10.

The Legend of Zelda : Twilight Princess est, à mon avis, le meilleur Zelda jamais créé et un des meilleurs jeu de lancement de l’histoire des jeux de lancement – peut-être second après le révolutionnaire Super Mario 64 de l’époque. C’est aussi un des jeux les plus réussis auquel j’ai joué. L’expérience est améliorée et non pas dépréciée par la Wii. La Wiimote avec son nunchaku ajoute de la précision et accélère l’exploration et le combat pour une meilleure immersion. Alors que cette version a tout pour elle (des contrôles améliorés, une quête longue et plus riche, des donjons ardus et des graphismes parfois très jolis) elle n’est quand même pas parfaite. La difficulté a été revue à la hausse par rapport à Wind Waker mais j’en aurais encore voulu plus. Par exemple, les boss sont une fois de plus trop faciles, la majeure partie du temps. De plus, alors que le visuel est généralement impressionnant, il est évident que certaines textures sont encore trop floues. Et finalement, je questionne encore le fait que Nintendo refuse d’ajouter des voix aux personnages secondaires (surtout que Twilight Princess a un scénario plus riche et sombre) ou de la musique orchestrée à la bande-son.

La nouvelle console de Nintendo est fournie avec Wii Sports qui démontre effectivement qu’une nouvelle génération de jeux ne seront possibles que sur la Wii. La licence des Zelda est toute aussi bien intégrée à la machine et Twilight Princess est un jeu qu’il faut absolument voir, jouer, posséder. Un titre qui prouve encore une fois que Nintendo est le meilleur développeur du monde.

– IGN ; 9,5/10.

The Legend of Zelda : Twilight Princess est la fusion parfaite de tout ce qui fait la force de la série depuis ses débuts en 3D, une sorte de very best of qui ne peut que laisser les fans à genoux, et les autres la bave aux lèvres. Si le début du jeu fait parfois penser à un remix impeccable d’Ocarina of Time, l’ajout subtil de fantastique lugubre à la Majora et les emprunts répétés à Shadow of the Colossus, Okami et au Seigneur des Anneaux ouvrent sur une aventure longue et inouïe, qui parvient malgré tous ces inspirateurs de légende à imposer sa propre identité. Twilight Princess représente la parfaite alchimie de tout ce que le genre action-aventure a pu produire de mieux ces huit dernières années, et même plus.

– Gamekult ; 9/10.

Nom du site/mag
Pays
Note
IGN
Etats-Unis
9,5/10
Edge
Royaume-Unis
9/10
1Up
Etats-Unis
10/10
Gamespot
Etats-Unis
8,8/10
Gamekult
France
9/10
Gamespy
Etats-Unis
5/5


Par The_lascar
Le 5 décembre 2006 | Catégories : Nouvelles

Moi j'aime pas les citations ! :grognon:
Voir les articles de The_lascar

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 504 : du 21 au 27 novembre 2022
Le 27 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 503 : du 14 au 20 novembre 2022
Le 20 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 502 : du 7 au 13 novembre 2022
Le 13 novembre 2022, par Gueseuch


Dojo Hebdo 500 : du 24 au 30 octobre 2022
Le 30 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 499 : du 17 au 23 octobre 2022
Le 23 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 498 : du 10 au 16 octobre
Le 16 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 497 : du 3 au 9 octobre 2022
Le 9 octobre 2022, par Gueseuch

Vite vu : Severed Steel (NS)
Le 3 octobre 2022, par Mortal



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal