Je parviens pas à différencier les musiques d’ascenseur, les musiques de porno et les musiques de gare. Du coup, faudrait envisager de tourner un porno dans l’ascenseur d'une gare.

- meduz à propos des musiques de fond du dojobar

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s16e01 − C’est la reprise !!
Le 6 octobre 2020, par Mortal

Émission s15e10 − Final !!
Le 1 juillet 2020, par Mortal

Émission s15e09 − Metroidvania
Le 21 juin 2020, par Mortal



Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Le très poignant message de Shigesato Itoi à Satoru Iwata

Dans la déferlante d’hommages à Satoru Iwata, qui nous a quitté avant-hier, je crois que le plus poignant reste l’intervention de l’écrivain Shigesato Itoi.

Pour rappel, les deux hommes avaient travaillé ensemble sur Earthbound (Mother 2 au Japon), Itoi en tant qu’auteur et Iwata en tant que programmeur. C’est d’ailleurs Iwata qui a sorti le projet du marasme dans lequel il était coincé à l’époque. Nous nous permettons d’en publier une simple traduction :

Quelque soit l’adieu, je pense que la chose la plus appropriée à dire est « Nous nous retrouverons ». Nous sommes amis et nous nous reverrons. Il n’y a rien de bizarre à dire cela. Oui. Nous nous retrouverons.

Même si tu n’as pas eu la chance d’exprimer avec des mots à quel point cela a été soudain, jusqu’où ira ton voyage, ou à quel point tu es parti beaucoup plus tôt qu’attendu, je sais que tu as fait de ton mieux.

Tu ne t’es jamais mis en avant, quoiqu’il arrive, aidant ceux qui avaient besoin d’aide quand ils en avaient besoin. Tu étais ce genre d’ami. Et pourtant tu as été un peu égoïste pour la première fois de ta vie avec ce dernier voyage.

La vérité est si dure que je n’en crois toujours pas un mot. J’ai l’impression que je vais recevoir un de tes messages m’invitant à déjeuner d’un moment à l’autre. Ça ne me dérangerait pas si tu me demandais, comme d’habitude, si j’avais un peu de temps libre pour ça. Si tu me le demandais, je te le demanderais à mon tour.

Mais encore une fois, « Nous nous retrouverons ». J’adorerais avoir de tes nouvelles n’importe où, n’importe quand ; et je t’appelerai également. Je t’appelerai si j’ai envie de discuter avec toi ou si je veux te faire part d’une nouvelle idée que j’ai eue.

« Nous nous retrouverons ».

Et de nouveau, tu es ici avec moi.

Shigesato Itoi

Source


Par Mortal
Le 13 juillet 2015 | Catégories : Nouvelles

En tout cas, moi, si j'étais une fille, je serais facile.
Voir les articles de Mortal

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 395 : du 19 au 25 octobre 2020
Le 25 octobre 2020, par Gueseuch

Horace : le monde à l’envers
Le 18 octobre 2020, par Gallaxys

Dojo Hebdo 394 : du 12 au 18 octobre 2020
Le 18 octobre 2020, par Gueseuch

Dojo Hebdo 393 : du 5 au 11 octobre 2020
Le 11 octobre 2020, par Gueseuch



Dojo Hebdo 391 : du 21 au 27 septembre 2020
Le 27 septembre 2020, par Gueseuch

Dojo Hebdo 390 : du 14 au 20 septembre 2020
Le 20 septembre 2020, par Gueseuch

Nintendo Direct Mini : Partner Showcase 17/09/2019
Le 17 septembre 2020, par Gallaxys

Dojo Hebdo 389 : du 7 au 13 septembre 2020
Le 13 septembre 2020, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s16e01 − C’est la reprise !!
Le 6 octobre 2020, par Mortal

Émission s15e10 − Final !!
Le 1 juillet 2020, par Mortal

Émission s15e09 − Metroidvania
Le 21 juin 2020, par Mortal



Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal