La, la, la, la, la le sexe qui chante !

- Zegema en plein essai micro

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !




Émission s16e01 − C’est la reprise !!
Le 6 octobre 2020, par Mortal

Émission s15e10 − Final !!
Le 1 juillet 2020, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


[Entrevue] Reggie discute de Revo, de DS et de concurrence

[Entrevue] Reggie discute de Revo, de DS et de concurrence

Voici une toute nouvelle entrevue du site Engadget.com avec notre super Reggie.

Cliquez

***************
Engadget : Merci Reggie de prendre ces quelques minutes pour venir nous parler. On sait tous à quel point vous êtes occupé [NDLR : en même temps, c’est son boulot de donner des entrevues ^^]. Une des mes première question concerne la DS Lite qui a été dévoilée au Japon il y a de cela quelques jours. Est-ce que c’est le modèle qui devait être montré à l’E3 2004 ?

Reggie : Quand la DS a été annoncée pour la première fois, notre attention était portée sur le fait de communiquer au monde les innovations apportées par cette console : les deux écrans, l’écran tactile, la reconnaissance vocale. Et cela a fonctionné quand on voit les millions d’unités qui ont été vendues à travers le monde. Pour ce qui est du visuel de la console, depuis qu’on l’a montrée au public en mai 2004, on n’a pas cessé de l’améliorer le plus possible avant sa sortie. Et ce modèle représente sans conteste le fruit de nos efforts pour rendre nos produits aussi innovateurs et attirants que possible. On continuera d’ailleurs à améliorer les design de nos produits en ayant constamment le client à l’esprit.

Engadget : Est-ce que ça veut dire qu’on peut s’attendre à voir une troisième version de la DS d’ici, mettons 18 mois ?

Reggie : Je ne dirais pas que c’est farfelu de penser ça. Il n’y a qu’à voir le nombre de fois qu’on a amélioré le look, la prise en main, l’écran et plein d’autres choses sur nos Game Boy Advance. Nous pensons que cette constante innovation est essentielle pour faire avancer l’industrie et en regardant les chiffres de vente de la console, je ne pense pas que qui que ce soit peut me contredire là-dessus.

Engadget : Avez-vous établi une date de sortie américaine pour la DS Lite ?

Reggie : On n’a pas donné de date et on ne le fera pas à moyen terme. On travaille sur nos inventaires et notre capacité à répondre à la demande et bien franchement, on suffit à peine à répondre aux commandes. La division japonaise de Nintendo a déjà annoncé que la console sera disponible début mars là-bas et ils ont tout un défi pour livrer le nombre de machines attendu. Mais dès qu’on aura le sentiment que nous avons suffisament de consoles pour faire un lancement américain efficace, nous annoncerons une date de sortie.

Engadget : Pensez-vous que d’annoncer cette nouvelle version si tôt risque de nuire aux ventes de la DS actuelle ?

Reggie : En effet, c’est certainement risqué. Mais dans le cas du Japon, nous sommes en rupture de stock depuis la fin du mois de décembre alors en un sens, cette annonce précoce permet de faire savoir au client ce qui les attend.

Engadget : Quel succès connait la Nintendo Wi-Fi Connection [NWC] pour la DS ?

Reggie : Nous considérons que le lancement s’est superbement bien déroulé. Nous avons lancé la Nintendo Wi-Fi Connection avec une campagne de publicité qui insistait bien sur l’aisance, l’accessibilité et sur les confrontations qu’il était possible d’avoir avec des gens de son niveau. Alors le lancement du service aux États-Unis, au Japon et en Europe a été phénoménal. Nous sommes en voit de battre des records en terme de connections et du nombre d’utilisateurs. Tout cela grâce à la gamme de jeux compatibles – que ce soit Tony Hawk d’Activision, Mario Kart ou Animal Crossing de Nintendo, tous ces jeux ont contribué à ce succès. Nous avons aussi annoncé Tetris DS et Metroid Prime: Hunters pour le 20 mars et tout deux compatibles avec la NWC. Alors on considère que le réseau a connu un excellent lancement et nous sommes très content des chiffres. Et on prépare plusieurs autres jeux pour alimenter encore plus le réseau, pour faire en sorte que tous les joueurs de DS essaient la Nintendo Wi-Fi Connection au moins une fois. C’est notre objectif.

Engadget : Qu’est-ce que vous répondez aux critiques sur le service comme l’impossibilité d’enregistrer ses amis pour tous les jeux ?

Reggie : Tout d’abord, le nombre de questions ou de problèmes soulevés par les joueurs de la NWC est très faible. Les réactions négatives des consommateurs ne représentent même pas 1% des connections. De plus, pour ce qui est de ne pas avoir de liste unique pour tous les jeux, cela permet au joueur de gérer plus à fond qui il veut avoir avec lui pour chacun de ses jeux et nous pensons que c’est préférable de cette façon.

Engadget : Où en est le développement de la Revolution ?

Reggie : Nous avons montré la manette aux développeurs à travers le monde. Nous leur avons aussi distribué plus d’un millier de ces prototypes afin qu’ils puissent prendre de l’expérience avec. Et la réponse des créateurs a été fantastique. Ils adoptent complètement notre approche et aussi notre vision de création de jeux sophistiqués pour le joueur expérimenté mais également simples et accessibles pour les nouveaux joueurs. Et cette vision, cette stratégie, c’est ce qui caractérise Nintendo. Nous voulons construire une console qui attire tout le monde au lieu de suivre une voie qui exclu beaucoup de personnes.

Engadget : Vous parlez de la concurrence et de ce qu’elle fait.

Reggie : Oui. Ils suivent une voie très coûteuse pour le consommateur et pour le développeur en leur fournissant une puissance technologique que pas beaucoup de consommateurs veulent. On donne aux développeurs, comme aux consommateurs, une approche suffisament technologique et puissante pour créer des jeux très avancés et ce, peut importe le type de jeu.

Engadget : Pensez-vous que de ne pas supporter la haute définition va désavantager la Revolution face à la PlayStation 3 et à la Xbox 360 ?

Reggie : Pas du tout. Un très petit pourcentage de foyers ont présentement un téléviseur HD. Les consoles de prochaine génération fournissent de belles images mais les jeux ne paraîtront pas tous aussi bien sur la plupart des téléviseurs conventionnels. La question c’est quelle console fournira des nouveaux jeux épatants et une expérience innovante ? La réponse, c’est la Revolution.

Engadget : Vous devez sûrement examiner ce que Microsoft fait avec le Xbox Live et le Xbox Live Arcade. Au dernier E3, vous avez annoncé que la Revolution offrira la possibilité de télécharger d’anciens jeux directement dans la Revolution. Mais quel support allez-vous utiliser pour l’expérience en ligne avec la console ?

Reggie : Tous les détails sur la console virtuelle – comment cela va fonctionner, les jeux disponibles, l’interface – vous seront dévoilés à l’E3.

Engadget : Ok.

Reggie : Je n’en dirai pas trop à ce sujet mais tous les principes de la NWC – excellent gameplay, facilité d’accès, contrôle total pour le consommateur, expérience fantastique – seront appliqués pour la console virtuelle. Nous sommes confiants que les consommateurs vont adorer notre approche. Mais nous allons tout dire cela à l’E3.

Engadget : Une question sur la GameCube : Si on utilise un jeu GameCube mais sur la Revolution, est-ce qu’on pourra utiliser la manette de la Revolution où on devra garder nos anciennes manettes ?

Reggie : Les jeux GameCubes ne seront compatibles qu’avec les accessoires prévus pour la console. Alors les jeux Revolution seront les seuls à bénéficier de la manette.

Engadget : Nintendo a toujours dit que la DS et la GBA sont deux consoles à part et qui fonctionnent en parallèle. Alors quand est-ce que nous auront droit à la nouvelle Game Boy ?

Reggie : Ce serait une bonne question à poser à Monsieur Iwata. De mon point de vue, notre focus est sur la poursuite de l’aventure avec la DS en lancant une foule de jeux, tout en soutenant la GameCube jusqu’à la Revolution et ce, sans oublier la Game Boy Advance. On n’a qu’à penser à Drill Dozer qui vient juste de sortir et qui reçoit les éloges du marché. Notre plan n’a pas changé, nous avons l’intention de supporter les trois consoles.

Engadget : Ne pensez-vous pas que d’avoir deux consoles portables peut créer de la confusion chez le consommateur moyen ?

Reggie : Nous n’avons rien remarqué de ce genre. Les consommateurs comprennent que la GBA s’adresse à un marché de masse et bien qu’il y ait des jeux assez complexes et des RPG, ce sont les jeux pour les plus jeunes qui se vendent le mieux. Pour ce qui est de la DS, sa technologie commande un prix plus élevé et sa variété de jeux répond aux besoins de ses consommateurs. Nous n’avons pas vu de personnes qui étaient confuses ou qui ne comprenaient pas ce dont il était question avec la DS et la GBA.

Engadget : Comment vont les ventes de la Game Boy Micro ?

Reggie : Ce marché se comporte comme on s’y attendait. Les ventes représentent environ 15 % des ventes totales, un marché démographique très spécifique qui recherche une image, un produit unique et c’est exactement ce que la GBM fournit. Nous allons continuer à en vendre pour encore un bon moment.

Engadget : Vous avez parlé des différences philosophiques entre Nintendo, Sony et Microsoft. Ces deux derniers essaient constament de vous positionner comme une compagnie qui créé des jeux qui s’adressent surtout aux plus jeunes. Qu’est-ce que vous répondez à cela ?

Reggie : C’est complètement faux. Je trouve cela très intéressant qu’ils consacrent autant de temps à nous attaquer plutôt qu’à se définir une stratégie qui leur est propre et qui pourrait les différencier entre eux. Nous avons toujours été clair là-dessus. Nintendo, c’est avant tout de l’innovation et du nouveau gameplay pour le consommateur – que ce soit le joueur d’expérience ou le joueur nouveau. Et on pense que c’est une question de survie parce que l’industrie ne peut plus être soutenue par un groupe démographique (les jeunes hommes) qui diminue d’année en année. Et la génération suivante est encore moins nombreuse. Alors pour nous, on voit la situation comme nécessitant la transposition du jeu vidéo aux masses. Ce qui inclut les femmes comme on a pu le faire avec Nintendogs, ce qui inclut aussi les adultes plus âgés comme nous l’avons réalisé avec les Brain Age et Brain Training. Et c’est exactement ce que nous ferons ici, avec la DS ainsi qu’avec la Revolution : satisfaire le joueur passionné depuis toujours par le jeu vidéo et amener de nouveaux consommateurs à essayer nos produits.

Engadget : Vous trouvez pas que Nintendo exploite trop ses licences bien établies comme Zelda, Mario et Metroid ? On dirait que l’on voit de nouvelles licences comme Nintendogs de moins en moins souvent.

Reggie : Absolument pas. Nintendo a une position enviable avec tout ces noms reconnus. Ensemble, ils constituent une librairie de jeux que n’importe quel développeur envierait à mort. En plus de cela, nous avons l’habileté de produire de nouvelles licences comme Nintendogs qui apportent au joueur une fantastique innovation dans ses jeux. Les Brain Training sont un autre exemple d’un genre complètement nouveau qui renverse le marché japonais et je suis convaincu que ces jeux en feront autant en Europe et en Amérique. Alors s’il y a une chose que nous avons pu voir de Nintendo, c’est la capacité de faire progresser ses licences dans de nouvelles directions, comme d’en créer des nouvelles qui font vendre des millions de consoles. C’est une position très enviable pour la concurrence.

Engadget : Nous verrons donc de nouvelles licences pour la Revolution.

Reggie : Oui ce sera le cas.

Engadget : Quelque chose d’aussi gros que Nintendogs ou Zelda ?

Reggie : C’est certainement l’objectif mais vous me direz ce que vous en pensez à l’E3. On dévoilera beaucoup d’information à propos de la Revolution à l’E3. On a déjà dit que l’E3 2006 sera le party de sortie de la Revolution. Ce n’est donc pas une bonne idée pour nous de dévoiler quoi que ce soit en ce moment. J’ai vu sur votre site et sur d’autres sites des critiques là-dessus mais bien franchement, c’est juste une question d’affaires bien menées. Il s’agit de gérer l’attente du public d’ici la sortie de la console.

Engadget : Le nom Revolution sera l’appellation finale de la console ou c’est encore un nom de code ?

Reggie : C’est encore un nom de code.

Engadget : Allez-vous dévoiler le nom de la console à l’E3 ?

Reggie : Peut-être.

Engadget : Avez-vous joué à la Xbox 360 ?

Reggie : Oui, je l’ai essayé.

Engadget : Qu’est-ce que vous en pensez ?

Reggie : Honnêtement, mes attentes n’ont pas été rencontrées. Et je vais être clair : j’y ai joué lors du dernier E3 et à d’autres évènements de l’industrie et bien que certain jeux avaient des graphismes fantastiques, j’ai trouvé que le gameplay manquait dans bien des cas. Ce ne sont pas des jeux qui m’ont tenu en haleine bien longtemps. C’est certain que nous regardons ce qu’ils font du point de vue du jeu en ligne et on doit admettre que ce qu’ils font est très intéressant. Mais pour ce qui est de la console, en tant que consommateur, est-ce que j’aurais mis près de 700$ US pour le premium pack, quelques jeux et les accessoires ? Si je l’avais fait en ce moment, j’aurais été déçu.

Engadget : J’ai envie de vous poser la même question que j’ai posé à Monsieur Miyamoto il y a de cela quelques mois et ça concerne la vidéo du Nintendo ON qui avait été diffusée durant le dernier E3. Dans cette vidéo, on imaginait que tout le gameplay se déroulerait à travers un casque de réalité virtuelle. Avez-vous vu cette vidéo ?

Reggie : Non, je ne l’ai pas vu.

Engadget : Vous ne l’avez pas vu mais vous êtes au courant de l’histoire ?

Reggie : Je sais ce que cette vidéo proposait mais je ne l’ai pas visionnée.

Engadget : Cette vidéo a suscité beaucoup d’enthousiasme et de spéculation dans la communauté Nintendo. Pourquoi pensez-vous qu’une telle idée a eu autant d’impact chez les fans ?

Reggie : Et bien premièrement, Nintendo a la chance d’avoir la meilleure, la plus dynamique et la plus expressive des communauté de joueurs et de fans de tous les types. Et bien franchement, je suis toujours impressionné de ce qu’il peuvent trouver comme idée. C’est vraiment attirant et ça démontre bien l’amour qu’ils ont pour cette compagnie. Et c’est encore quelque chose que la concurrence doit nous envier. Pour ce qui est du casque, je pense que l’industrie, nos fans et même nos compétiteurs s’attendent à ce qu’on arrive avec ce genre d’innovations. Ils s’attendent à ce qu’on soit ceux qui font avancer l’industrie en lui apportant de nouvelles idées. C’est probablement pourquoi la vidéo a tant résonné à travers le marché. C’est ce que je pense en tout cas.

Engadget : Alors cette vidéo n’a pas fait le tour des bureaux de la direction chez Nintendo ?

Reggie : Personnellement, je n’ai pas eu la chance de mettre la main dessus mais qui sait si Perrin Kaplan ou un autre responsable n’a pas eu la chance de la voir.

Engadget : En dernier lieu, je voulait vous parler de Sony et de Microsoft qui positionnent leurs consoles comme des stations multimédia en plus de leur rôle de machine de jeux, une stratégie que Nintendo n’appuie pas. Sony décrit sa PSP comme une machine capable de lire de l’audio et de la vidéo mais même si la DS peut le faire elle-aussi, ce n’est pas un sujet que Nintendo aborde très souvent. Quelle est la philosophie de Nintendo à ce sujet. Voyez-vous le multimédia comme une distraction du jeu vidéo ?

Reggie : Notre philosophie, c’est que les consommateurs veulent une magnifique expérience de jeu et notre passion, c’est de livrer cette expérience. Pour ce qui est des consoles de salon, nous pensons que le meilleur moyen d’y arriver, c’est avec une machine dédiée au jeu vidéo. En ce qui concerne les portables, vous avez dit vous même que la DS a d’autre fonctionnalités dans le domaine du multimédia, mais nous pensons qu’il est important de l’établir avant tout comme une superbe machine de jeu. Pour être parfaitement clair, les stratégies de Sony et de Microsoft sont basées sur des objectifs concernant l’entreprise dans son ensemble et elles ne sont pas centrées sur le joueur. C’est un fait. Microsoft essaie simplement de vous revendre un autre PC pour votre salon parce qu’en fin de compte, ils produisent des logiciels pour ces PC. Sony veut vous faire acheter un lecteur Blue-Ray capable de soutenir leur industrie du film et leurs affaires en électronique. Tant qu’à nous, nous sommes une compagnie de jeux vidéo. Dans le fond de nos coeurs, nous restons des joueurs. Nous adorons créer des jeux magnifiques, innovants et des machines superbement bien conçues : c’est tout ce que nous faisons. Et cette passion du jeu nous aiguille vers ce qui est dans le meilleur intérêt du consommateur et de l’industrie en général. C’est la différence fondamentale entre nous et la compétition.

Engadget : Merci beaucoup pour votre temps Reggie. Même si ce fut court, ce fut très apprécié.

Reggie : Je dois vous dire, je vous lis régulièrement, vous ainsi que Joystiq, alors continuez votre bon travail.

***************

Entrevue traduite par Martinus pour le NintendojoFR


Par Martinus
Le 21 février 2006 | Catégories : Nouvelles

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Martinus n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de wiimote dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 399 : du 16 au 22 novembre 2020
Le 22 novembre 2020, par Gueseuch

Dojo Hebdo 398 : du 9 au 15 novembre 2020
Le 15 novembre 2020, par Gueseuch

Dojo Hebdo 397 : du 2 au 8 novembre 2020
Le 8 novembre 2020, par Gueseuch


Dojo Hebdo 395 : du 19 au 25 octobre 2020
Le 25 octobre 2020, par Gueseuch

Horace : le monde à l’envers
Le 18 octobre 2020, par Gallaxys

Dojo Hebdo 394 : du 12 au 18 octobre 2020
Le 18 octobre 2020, par Gueseuch

Dojo Hebdo 393 : du 5 au 11 octobre 2020
Le 11 octobre 2020, par Gueseuch




Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !




Émission s16e01 − C’est la reprise !!
Le 6 octobre 2020, par Mortal

Émission s15e10 − Final !!
Le 1 juillet 2020, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal