Les hommes politiques sont marrants. Encore que je ne pense pas qu'ils nous feront un jour autant marrer qu'ils nous emmerdent.

- Coluche

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !




Émission s22e07 − On fait le bilan !
Le 23 décembre 2023, par Mortal

Émission s22e06 − Super Mario RPG
Le 9 décembre 2023, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !

Direct du 2024-04-09 sur Splatoon (Wii U)
Le 14 avril 2024, par Jean-Fulgence




Direct du 2024-04-05 sur Unicorn Overlord (NS)
Le 8 avril 2024, par Jean-Fulgence


[DS] Black Jack Hi no Tori Hen

Tezuka je t’aime de tout mon coeur !


Non je déconne, ne partez pas tout de suite ! Il ne s’agit pas de ça, je vais vous expliquer :

Black Jack est un manga d’Osamu Tezuka, qu’on pourrait surnommer le père du manga moderne au Japon. Tout ce que vous pouvez voir dans le manga actuel, dans les grandes lignes, comme par exemple la dynamique du manga qui le rend presque cinématographique, vient de cet homme.

Si vous ne le connaissez pas, que vous connaissez que Naruto et Love Hina, et que vous vous considérez comme un vrai fan de manga, c’est que vous êtes sacrément un gros naze ! Tout le monde au Japon connait, respecte Osamu Tezuka. Ne pas le connaître est signe de total ignorance, et devrait être condamné par le Droit International !


Né en 1928 et mort en 1989, Osamu Tezuka a été le mangaka le plus prolifique (400 mangas, 150 000 pages dessinés ont étés publiés) le plus grand contributeur dans l’animation japonaise également, il a su instauré beaucoup de méthodes dont le format d’un épisode à faire par semaine. Le plus polyvalent encore aujourd’hui aussi, tous les différents thèmes possibles ont été abordés (il est même l’initiateur du shojo (mangas pour filles) c’est dire !) et surtout, ses oeuvres sont d’une profondeur jamais égalé dans le manga, et digne de beaucoup de grands livres philosophiques, historiques, sociologiques, politiques, sur la réflexion de l’humanité en elle-même.

A sa mort, il a même eu droit à des funérailles nationales, encore plus importantes que l’Empereur du Japon lui-même décédé quelques semaines avant ! C’est dire à quel point il était d’une importance capitale pour le pays.

En bref, ne pas connaître Osamu Tezuka, c’est ne pas connaître le manga, c’est ne pas connaître l’animation japonaise, c’est ne pas connaître le Japon tout simplement.

Si par malheur vous ne le connaissez pas, ou juste comme ça, je vous conseille fortement de faire des recherches, il y a beaucoup d’articles sur lui à trouver facilement. Sur ses mangas édités en France aussi, et vous verrez à quel point cet homme peut changer votre façon de voir les choses. Et n’hésitez pas à passer sur le forum si vous devenez accro, y aura des fans pour vous accueillir.


Black Jack Hi no Tori Hen (Black Jack : The Phoenix Version) est donc une adaptation d’un manga d’Osamu Tezuka, qui vous met dans la peau de Kuro Hazama, alias Black Jack, qui est un chirurgien qu’on pourrait qualifier d’ermite anarchiste, qui n’a jamais eu aucun diplôme, et qui donc fait son métier d’une manière illégale. Mais ce qui le rend spécial au délà de ça, c’est qu’il est le plus talentueux des chirurgiens, et qu’il est le seul à être capable de pouvoir guérir certaines personnes atteintes de maladies très rares, et surtout mystérieuses. Bien sûr, ne vous attendez pas à ce que tout soit rose tout le temps, c’est même plutôt le contraire. Black Jack est incontestablement un manga noir, qui vous donnerera de belles leçons d’humanité, d’une très grande profondeur et pas du moralisme à deux balles, même si certaines reprochent un style graphique "enfantin" mais avec l’auteur, faut s’y faire, c’est son style. Ça fait vieillot et ça parait enfantin, mais c’est carrément l’inverse. Osamu Tezuka étant médecin de formation, ça lui a beaucoup apporté et ça se sent clairement dans le manga. En bref comme on dit : Ce manga ne se raconte pas, il se lit ! Disponible Chez l’éditeur Asuka.

Edité par SEGA et développé par Genki, on peut dire que le jeu n’a rien pour briller dès le départ, surtout quand on voit le développeur. Et puis licence oblige, ça aide pas, mais bon on ne sait jamais, il peut déchirer.

D’apparence, il a l’air de beaucoup ressembler à Trauma Center mais le jeu à l’air de beaucoup miser sur la BD interactive, avec aussi un côté aventure. Espérons avoir un vrai scénario digne des mangas, ça rattrapera au moins si le jeu est pas top, n’espérons pas des histoires allégés pour dénaturer l’oeuvre en tous cas.


Le site officiel japonais du jeu est apparu depuis aujourd’hui, en attendant qu’il se remplisse, d’ici la sortie du jeu qui est prévu le 9 novembre 2006 au Japon et uniquement là bas pour l’instant.

On se quitte sur une série d’images, et n’oubliez pas de faire un petit tour du côté du monde de Tezuka, l’éternel homme au béret d’artiste.

Cliquez Cliquez Cliquez Cliquez Cliquez Cliquez


Par O.P_HxH
Le 11 septembre 2006 | Catégories : Nouvelles

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de O.P_HxH n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de Joy-Con (qui drift) dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 576 : du 8 au 14 avril 2024
Le 14 avril 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 575 : du 1er au 7 avril 2024
Le 7 avril 2024, par Gueseuch


Dojo Hebdo 574 : du 25 au 31 mars 2024
Le 31 mars 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 573 : du 18 au 24 mars 2024
Le 24 mars 2024, par Gueseuch

Vite vu : Mother Russia Bleeds (NS)
Le 18 mars 2024, par Mortal

Dojo Hebdo 572 : du 11 au 17 mars 2024
Le 17 mars 2024, par Gueseuch


Dojo Hebdo 571 : du 4 au 10 mars 2024
Le 10 mars 2024, par Gueseuch



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !




Émission s22e07 − On fait le bilan !
Le 23 décembre 2023, par Mortal

Émission s22e06 − Super Mario RPG
Le 9 décembre 2023, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !

Direct du 2024-04-09 sur Splatoon (Wii U)
Le 14 avril 2024, par Jean-Fulgence




Direct du 2024-04-05 sur Unicorn Overlord (NS)
Le 8 avril 2024, par Jean-Fulgence