En parlant d'interface, a propos des ports in/out du systeme digestif, autant le port in a kiffé sa life le combo quick/kebab de ce week-end, autant le out me fait un conflit materiel là

- gné, fan d'Imossel

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Lapin de poisson 2016 : quelques explications

2016-04-01-180940_2720x1280_scrot

Chers Lecteurs,

Pour ne pas changer les bonnes habitudes, nous avons encore une fois fait un poisson d’avril particulièrement absurde cette année. Exiger un bloqueur de pub sur un site qui n’en contient pas, c’est un peu comme exiger la désactivation dudit bloqueur de pub pour un site qui en contient : c’est idiot et ça ne sert à rien.

Cette année, nous avons donc décidé de répondre aux journalistes et tous ceux qui se considérent comme tels et qui ont eu la grande intelligence de masquer le contenu de leur site aux internautes souhaitant économiser de la bande passante et profiter d’un meilleur confort visuel et sonore.

La publicité sur Internet n’a rien de nouveau. C’est un modèle économique comme un autre. Nous avons choisi, il y a plusieurs années déjà, de nous en passer. Dans un premier temps parce que nous avons considéré que nous avions les moyens de payer nous-mêmes notre hébergement, et d’assumer ainsi à 100% notre indépendance et nos opinions. Dans un second temps, en se passant complètement d’hébergement, en nous hébergeant nous-mêmes avec nos moyens.

Mais c’est quoi le vrai problème en fait ?

Quand la publicité commence à représenter 70% des requêtes d’une page et plus de 90% de son poids, je pense qu’on peut raisonnablement dire qu’il y a un problème.

S’il faut avoir la fibre pour pouvoir juste surfer sur le Web sans que ça rame à chaque changement de page, il y a un problème.

Si les bannières commencent à chanter « Qu’il est beau mon PQ tout doux triple épaisseur + » quand on passe, par hasard, sa souris dessus, il y a un problème.

Si les publicités sur une page commencent à me proposer des voyages en Asie sous prétexte que j’ai commandé un japonais hier soir, il y a un problème.

Si mon anti-virus clignote toutes les 20 secondes dès que je lance mon navigateur pour aller regarder des photos de chats mignons, il y a un problème.

Quand on oblige ses lecteurs à subir tout cela, sans qu’ils aient leur mot à dire, il y a un problème.

Sans compter que tout ce florilège de bannières clignotantes, de femmes d’âge mûr dans ma région et autres pillules à kikitoudur, c’est pas super écologique : ça consomme de l’énergie à produire pour les régies, à transporter pour les opérateurs et à afficher pour les utilisateurs.

T’es marrant, mais t’as une solution ?

On va être honnête : non. Non, je ne sais pas ce qu’il faut faire. Par contre, je sais ce qu’il ne faut pas faire : bloquer le contenu et empêcher une partie des utilisateurs d’y accéder.

D’abord parce qu’au petit jeu du chat et de la souris, c’est souvent la souris qui gagne. Pour créer la bannière que vous avez pu voir toute la journée sur le Dojo, il nous a fallu réinstaller une ancienne version de Adblock Plus pour pouvoir retrouver un exemple de mise en page que nous avons ensuite copié (!). Et il suffit en général d’installer un autre bloqueur pour pouvoir reprofiter du contenu du site sans être embêté.

Ensuite parce que si le contenu n’est pas visible à un endroit à cause d’une politique stupide de ce genre, les visiteurs iront voir ailleurs, tout simplement.

Et enfin, parce que c’est une question de respect du lecteur, de ses choix et de sa vie privée : le visiteur n’utiliserait pas de bloqueur si certains sites n’abusaient pas à ce point. Espionnage, profilage, déformation des pages, utilisation de bande passante, utilisation de ressources, toutes ces choses que tout visiteur devrait avoir la capacité de décider si oui ou non, il les accepte, et pour qui.

Et pour finir, vous avez le droit d’aller lire des articles sur le même sujet par des gens beaucoup plus intelligents que nous et qui font des blagues bien moins absurdes :


Par Mortal
Le 1 avril 2016 | Catégories : Nez Vroses

En tout cas, moi, si j'étais une fille, je serais facile.
Voir les articles de Mortal

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 407 : du 11 au 17 janvier 2021
Le 17 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 406 : du 4 au 10 janvier 2021
Le 10 janvier 2021, par Gueseuch


Dojo Hebdo 404 : du 21 au 27 décembre 2020
Le 27 décembre 2020, par Gueseuch

Dojo Hebdo 403 : du 14 au 20 décembre 2020
Le 20 décembre 2020, par Gueseuch

Dojo Hebdo 402 : du 7 au 13 décembre 2020
Le 13 décembre 2020, par Gueseuch



Dojo Hebdo 400 : du 23 au 29 novembre 2020
Le 29 novembre 2020, par Gueseuch



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal