Il a la Wii, il a des amis

- Kaiser Panda

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Retrode2 ou comment dumper ses propres cartouches

Il y a maintenant presque 18 mois, je vous indiquais comment monter une station Wii permettant de dumper (et donc vérifier) ses disques GameCube et Wii. Les plus malins d’entre vous ont peut-être déjà deviné le sujet du jour du coup : comment faire la même chose mais avec ses cartouches ?

Et bien pour cela, il existe un accessoire au fonctionnement assez extraordinaire : le Retrode2.

Retrode2

Le Retrode2 est donc un appareil créé par l’Allemand Matthias Hullin qui se base sur un FPGA, ces petites puces programmables qu’on retrouve notamment dans les consoles de Analogue comme la Super NT ou la Mega Sg. Il dispose par défaut de deux ports cartouches : un SNES et un MegaDrive. Des adaptateurs existent cependant pour d’autres machines : toute la ligne GameBoy (GB, GBC, GBA), N64 et Master System. Malheureusement, il n’existe pas encore d’adaptateur pour la NES, mais certaines personnes y travaillent.

Comme vous pouvez le voir, il y a non seulement un port mini-USB pour le connecter à un ordinateur, mais des ports manette. L’idée d’origine était que vous puissiez jouer à vos propres ROM de vos propres cartouches sur un émulateur. L’intérêt est moindre, je vous le concède, mais ça a au moins le mérite de servir également d’adaptateur pour ces manettes, bonus appréciable s’il en est.

Pour le reste, l’appareil lui-même est assez simple : un clapet, deux ports (un port SNES et un port MegaDrive qui sert aussi pour tous les adaptateurs existants) et c’est à peu près tout. Ah si, un détail supplémentaire qui a son importance : dans la fente pour la SNES, on trouve un petit interrupteur permettant d’alimenter les ports en 3,3V ou 5V. C’est important car si les cartouches SNES, MegaDrive, Master System, GameBoy prennent du 5V, les cartouches N64 et GBA prennent quant à elles du 3,3V.

Le petit interrupteur 3,3/5V

Il faut donc bien penser à sélectionner la bonne tension avant de faire quoique ce soit sous peine de tout griller (en vrai, ça ne grillera rien, mais ce n’est pas bon pour les cartouches quand même).

Simple comme bonjour

Le mode de fonctionnement est on ne peut plus simple : vous sélectionnez la bonne tension, vous branchez la cartouche dans le Retrode2 (moyennant éventuellement un adaptateur), vous branchez le câble USB sur votre PC et la cartouche apparaît alors comme une clé USB standard ! Pas besoin de driver, pas besoin de logiciels spécifiques ! C’est compatible avec n’importe quel machine du coup (Windows, Linux, MacOS, etc…) et c’est d’une très grande simplicité d’utilisation.

Dans la cartouche elle-même, vous pouvez donc voir un ou deux fichiers : la ROM (avec des formats différents en fonction de la console) et éventuellement la RAM de la cartouche. La RAM ? Oui, parce que non seulement vous pouvez récupérer la ROM de la machine directement, mais vous pouvez aussi récupérer les sauvegardes que vous avez dans la cartouche !

Et si la partie ROM est en lecture seule (c’est impossible d’aller flasher une ROM sur un cartouche), ce n’est pas le cas de la partie RAM. Vous pouvez donc très bien vous amuser à récupérer votre sauvegarde de Pokémon où vous avez attrapé les 150 bestioles comme vous pouvez aller écraser la sauvegarde d’origine avec celle d’un pote ou une récupérée sur Internet.

Voici un exemple avec une cartouche simple ne contenant qu’une ROM (en l’occurence le jeu MegaDrive de tout-à-l’heure, ne me jugez pas) :

Vous avez envie de jouer au mode Aléatoire de Resident Evil 2 N64 mais ne voulez pas (re)finir toutes les campagnes en normal ? Et bien, allez récupérer une sauvegarde et collez-la directement dans la cartouche !!

Voici un autre exemple avec une cartouche de SNES (en l’occurence Secret of Mana) et sa sauvegarde :

Conclusage

Le seul défaut de cet appareil finalement, c’est sa disponibilité : le créateur original a arrêté de le produire lui-même (cela lui prenait trop de temps), et il faut maintenant se reposer sur DragonBox en Europe ou StoneAge Gamer en Amérique du Nord pour s’en fournir un, les rares fois où il est disponible.

Et bien évidemment, comme tout produit de niche, il faut aussi compter sur un prix assez élevé (environ 120€ avec tous les adaptateurs). Tout comme pour le dump de jeux GameCube, c’est surtout intéressant si vous possédez ou que vous achetez beaucoup de cartouches : c’est en effet le moyen probablement le plus simple de dumper toute sa collection.


Par Mortal
Le 1 décembre 2020 | Catégories : Editos

En tout cas, moi, si j'étais une fille, je serais facile.
Voir les articles de Mortal

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 407 : du 11 au 17 janvier 2021
Le 17 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 406 : du 4 au 10 janvier 2021
Le 10 janvier 2021, par Gueseuch


Dojo Hebdo 404 : du 21 au 27 décembre 2020
Le 27 décembre 2020, par Gueseuch

Dojo Hebdo 403 : du 14 au 20 décembre 2020
Le 20 décembre 2020, par Gueseuch

Dojo Hebdo 402 : du 7 au 13 décembre 2020
Le 13 décembre 2020, par Gueseuch



Dojo Hebdo 400 : du 23 au 29 novembre 2020
Le 29 novembre 2020, par Gueseuch



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal