Vaut mieux une petite chaque jour qu'une grosse tout les 6 mois.

- Gné, à propos des news de Smash Bros. Ou d'autre chose...

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Pokémon: Une Force de Nintendo

Après tout, qui jouerait sur ce petit portable affreux en tons de gris s’il n’y avait pas Pikachu pour nous distraire?

Qu’est-ce qui sauve Nintendo au Japon ? Qu’est-ce qui cause des crises épileptiques aux petits nippons ? Qu’est-ce qui prend une partie du temps d’antenne et une bonne côte d’écoute dans des dessins animés et même un quiz ? C’est bel et bien la même réponse, il s’agit de Pokémon.

Ce concept, sorti des esprits créateurs d’une petite équipe de EAD, les studios de Nintendo, a sauvé Nintendo et ravigoté le GameBoy au Japon. Après tout, qui jouerait sur ce petit portable affreux en tons de gris s’il n’y avait pas Pikachu pour nous distraire ? D’ailleurs, que vous le croyiez ou non, Pokémon a été un des arguments de poids qui a poussé Nintendo à concevoir une version couleur de sa portable.

D’ailleurs, Pokémon est une véritable mine d’or et Nintendo n’est pas aveugle. Tout ce qui est possible pour faire du profit est fait. Des personnages en peluche à l’effigie de Jigglypuff, Polywhirl et les autres sont disponibles. Je suis d’ailleurs surpris de ne pas encore voir des céréales Pokémon dans toutes les bonnes épiceries.

Vous pensez que c’est Zelda qui a sauvé la face de Nintendo au Japon ? Seulement en partie. À vrai dire, Super Smash Bros., Pikachu Genki DeChu, Pokémon Stadium II et Pokémon Snap ont donné un sérieux coup de pouce à la compagnie nippone. Vous devinez un peu la stratégie de Nintendo: puisque Pokémon a apporté profit et popularité au GameBoy, faisons de même pour la Nintendo 64 !

Par contre, on voit bien que EAD ne voulait s’avancer dans le jeu conventionnel "aventure tridimensionnelle". L’originalité est au rendez-vous. Après tout, Pikachu a tout d’un pionnier: il s’agit du premier jeu vidéo sur console à utiliser la reconnaissance de la voix… Tout un tour de force. Ensuite, seuls les concepteurs japonais sont assez fous pour sortir un jeu dont tout le concept repose sur la… photographie. Tel est l’objectif de Pokémon Snap : utilisez quelques bidules, un appareil photo(vous avez 60 poses) et donnez-moi quelque chose de bien.

Une autre folie au Japon qui a atteint l’Amérique, c’est le Tamagotchi. Nintendo n’a pas voulu traîner de la patte dans le domaine et Pocket Pikachu a vu le jour. Contrairement à son collègue qui suit une évolution selon les commandes de son maître, Pocket Pikachu propose à son propriétaire une vie active: vous voulez des points ? Marchez avec votre Pocket Pikachu et celui-ci marchera. Puisqu’il sera en forme, vous aurez des points. Ainsi viennent et repartent les concepts japonais…

Mais la véritable innovation réside dans "l’Interconnectivité". Il ne faut pas seulement concevoir des jeux N64 selon le thème de Pokémon. Plutôt, Nintendo a trouvé un moyen d’échanger des données entre les deux jeux. Dans Pokémon Stadium, on peut "télécharger" les Pokémons de sa cartouches GameBoy pour ensuite s’extasier de les apercevoir en 3D, avec des couleurs vives à la place du vert concombre du GameBoy monochrome.

Si Pokémon est une mine d’or, il s’agit aussi d’un "pont". Un pont qui relie les fans de GameBoy avec les joueurs de Nintendo64. Un pont qui relie les fans de Tamagotchi avec Pikachu. Un pont qui laisse des accessoires inédits pour les prochaines générations. Si Pokémon Snap a introduit le 64GB Pak au Japon, il n’en reste pas moins que Mario Golf et plusieurs autres vont en bénéficier.

Comme tout jeu au succès fulgurant, il y a un côté obscur que même les Jedis les plus hardis n’oseront regarder. Comme les yeux clignotants de Pikachu causant l’épilepsie. Comme le monstre de publicité qui l’entoure. Hey, il y avait même un gars avec un déguisement de Pikachu qui se promenait parmi la foule à l’E3! Et une Volkswagen Beetle avec une queue de Pikachu sur la valise et des oreilles à l’avant durant la promotion du jeu!

Et comme conclusion, je dirai à vous, sceptiques: Pikachu !!


Par Mathieu_Menard
Le 4 juin 1999 | Catégories : Editos

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Mathieu_Menard n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de Joy-Con (qui drift) dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 504 : du 21 au 27 novembre 2022
Le 27 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 503 : du 14 au 20 novembre 2022
Le 20 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 502 : du 7 au 13 novembre 2022
Le 13 novembre 2022, par Gueseuch


Dojo Hebdo 500 : du 24 au 30 octobre 2022
Le 30 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 499 : du 17 au 23 octobre 2022
Le 23 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 498 : du 10 au 16 octobre
Le 16 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 497 : du 3 au 9 octobre 2022
Le 9 octobre 2022, par Gueseuch

Vite vu : Severed Steel (NS)
Le 3 octobre 2022, par Mortal



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal