Il a la Wii, il a des amis

- Kaiser Panda

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s10e04 − Metroid: Samus Returns
Le 10 octobre 2017, par Mortal

Émission s10e03 − SPLATOOOOOOOOOOOOOOOOON (2)
Le 26 septembre 2017, par Mortal

Émission s10e02 − ARMS !
Le 19 septembre 2017, par Mortal



Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !



Paper Mario − Deux pour le prix d’un !
Le 26 avril 2017, par Mortal


Valeureux n°9 − Mighty No. 9 (WiiU)
Le 28 novembre 2016, par Mortal


Plongée dans les codification et nomenclature de Nintendo

Si vous avez déjà importé ou acheté des jeux depuis d’autres pays européens (le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie, etc…), vous avez forcément remarqué des petits triangles ou rectangles de couleur qui se balladent un peu partout sur les emballages des jeux, que ce soit sur les manuels ou les boîtes.

Par pure curiosité, vous avez peut-être aussi déjà vu que les consoles et accessoires de Nintendo portent des numéros bien précis les identifiants (RVL-001, DOL-002, etc…). Nous allons tenter de vous faire une liste aussi exhaustive que possible des particularités régionales et des nomenclatures utilisées par Nintendo pour l’ensemble de ces produits, et ce, depuis sa toute première console de jeu !

Un code pour les dominer tous !

Chaque console ou chaque variante de console de Nintendo a son propre code produit qui permet d’identifier toutes les parties de la machine, tous les accessoires et tous les jeux associés. Il s’agit d’un trigramme (ensemble de 3 lettres) qui précédera tous les produits officiels associés à la console en question.

Certains ont une signification bien précise mais pour d’autres, elle est malheureusement inconnue du grand public et aucune interprétation officielle n’existe. Il s’agit alors simplement de spéculation sur ce que veut dire le nom.

Bref, commençons par les consoles de salon :

  • La Famicom (NES japonaise) portent donc le code HVC (aucune signification connue) ;
  • la NES utilise le code NES tout bêtement -__- ;
  • pour la Super Nintendo, trois codes existent : SHVC pour la Super Famicom (Japonaise donc), SNS pour la Super NES nord-américaine et SNSP pour la Super NES PAL (Europe et Australie) ;
  • la N64 utilise le code NUS qui signifie très probablement Nintendo Ultra Sixty-four, nom de code du projet chez Nintendo ;
  • le GameCube porte le code DOL, là encore probablement dérivé du nom du projet Project Dolphin ;
  • pour la Wii, le code est RVL, encore une fois, probablement une référence au nom du projet Project Revolution ;
  • la WiiU porte un code dont la signification n’est pas connu : WUP
  • et enfin la Switch (oui, on aurait pu la ranger dans les consoles portables aussi) : HAC. Certains supposent que cela signifie Handle And Console mais il s’agit de pure spéculation, nous n’avons aucune explication officielle.

Avec ces codes consoles (nous reviendrons peut-être en détail spécifiquement sur chaque console dans des articles à part), on peut très facilement identifier l’ensemble du matériel officiel produit par Nintendo. Par exemple, pour la Wii :

  • RVL-001 correspond à la console en elle-même ;
  • RVL-002 est l’adaptateur secteur officiel 
  • RVL-003 correspond à la Wiimote ;
  • RVL-004 correspond au Nunchuk 
  • RVL-006 est un disque de jeu Wii (eh oui ! Même les disques ont un code spécifique puisqu’il s’agit d’un « accessoire »), etc…

Tout le matériel de Nintendo est systématiquement identifié de cette manière depuis la Famicom. Ainsi DOL-001 est une console GameCube, SNSP-001 est Super NES PAL, etc…

Les révisions de console suivent un principe de nommage un peu particulier : Nintendo ajoute une centaine au chiffre suivant le trigramme de la console. RVL-101 correspond ainsi à la Wii sans la rétro-compatibilité GameCube (Family Edition) et RVL-201 est la Wii Mini. Ce principe s’applique également depuis fort longtemps : la Famicom AV (en photo ci-dessous) porte le code HVC-101 alors que la Famicom originale s’appelle HVC-001.

La Famicom AV ou HVC-101

Nintendo pousse ce principe très très loin puisque le moindre bout de plastique fourni avec la console est codifié : le plastique transparent qui sert de support à la Sensor Bar de la Wii est ainsi nommé RVL-016 !

Pour les consoles portable de Nintendo, cela fonctionne comme suit :

  • DMG (Dot Matrix Game) pour le Game Boy ;
  • CGB (supposément Color Game Boy) pour tout ce qui concerne spécifiquement le Game Boy Color (les jeux Game Boy Color compatible Game Boy sont en réalité considéré comme des jeux Game Boy) ;
  • VUE pour le Virtual Boy (aucune interprétation officieuse du code) ;
  • AGB (très probablement Advanced Game Boy) pour le GBA ;
  • NTR pour la Nintendo DS (apparemment, le nom de code interne du projet serait Nitro) ;
  • CTR pour la Nintendo 3DS.

Quelques singularités concernant le GBA, la DS et la 3DS

Si la version d’origine du GBA est bien AGB-001, le GBA SP portent le doux nom de AGS-001 et sa révision matérielle comportant un écran rétro-éclairé (et pas simplement éclairé) se prénomme AGS-101. Pour finir avec la famille GBA, le Game Boy Micro est codé OXY-001.

Les différentes révisions matérielles de la DS ne suivent pas le modèle habituel de Nintendo non plus :

  • la DS Lite se nomme ainsi USG-001 ;
  • la DSi, TWL-001 pour Twilight Project, nom de code interne ;
  • la DSi XL, UTL-001.

De même pour les différentes révision matérielles de la 3DS qui portent des noms différents du modèle d’origine :

  • SPR-001 pour la 3DS XL ;
  • KTR-001 pour la New 3DS ;
  • RED-001 pour la New 3DS XL ;
  • FTR-001 pour la 2DS.

Maintenant que vous savez tout ça, vous pouvez vous amuser à essayer de trouver tous ces identifiants de matériel qui traîne un peu partout sur vos accessoires et consoles préférés mais rappelez-vous bien une chose : ces codes ne sont valables que pour les produits Nintendo ! Les produits des accessoiristes indépendants (Mad Catz, ASCII, etc…) ne donneront jamais de correspondance.

Et du coup, comment fonctionne les jeux ?

Pour les jeux, on va compliquer un peu les choses : ils sont toujours préfixés du trigramme de la console (normal), puis d’un code à 2 ou 4 lettres/chiffres, puis d’un code régional, éventuellement suivi d’un code de révision. Cela prend donc la forme :


<trigramme de la console>-<code du jeu>-<région>{-révision}

Il y a parfois des variantes un peu plus compliqué que nous expliquerons par la suite dans des exemples spécifiques à chaque console.

Les codes des jeux ne peuvent en général pas vraiment être devinés, il faut juste les connaître. Pour les codes région, c’est là que le fun commence vraiment ;).

Pour les grandes régions du monde, le système est en réalité très simple : JPN pour le Japon, KOR pour la Corée du Sud, USA pour les États-Unis, CAN pour le Canada (la différence avec les États-Unis étant l’ajout du Français sur le packaging). Pour l’Europe, la diversité des langues et des distributeurs spécifiques à chaque pays a forcé Nintendo a créé un système de codes régionaux plus complexes permettant de couvrir toutes les spécificités du territoire. Il s’agit d’un code à 3 lettres (ou plus dans certains cas) qui suffixe les jeux. Une couleur spécifique est également associée à chaque « région » commerciale de Nintendo.

Pour les jeux en version disque (GameCube, Wii, WiiU), il y a un petit triangle de couleur sur la tranche de la pochette et en haut à gauche du mode d’emploi.

Pour les jeux en version boîte cartonné (tout le reste donc…), il faut chercher le même petit triangle de couleur sur le mode d’emploi, mais également un carré de couleur sur un des rabats de la boîte.

Pour la signification des couleurs et des régions commerciales correspondantes, le plus simple est d’illustrer avec une série d’exemples.

EUR

Depuis la N64, la plupart des cartouches et disques européens sont EUR (universels pour toute l’Europe).

Des cartouches N64 européennes : NUS-NYDP-EUR, NUS-NKTP-EUR et NUS-NMQP-EUR.

Toutes les cartouches européennes sont strictement identiques : il n’y a que l’emballage/mode d’emploi qui varie d’un pays ou d’une région de distribution à l’autre. On peut également deviner très facilement les autres variations régionales : NUS-NKTP-JPN sera le Mario Kart 64 Japonais, NUS-NKTP-USA sera le Mario Kart 64 nord-américain (on peut supposer dans ce cas précis qu’il n’y aura pas de variante canadienne pour la cartouche).

Il en va de même pour le GameCube.

Quelques jeux GameCube PAL européens : DOL-GGTP-EUR, DOL-GPTP-EUR et DOL-GFZP-EUR.

Les packaging européens, caractérisés par un triangle violet clair sur le mode d’emploi et la boîte (carton ou plastique), sont en revanche bien plus rares.

Triangle violet clair, mention EUR

JPN

Comme précisé plus haut, il s’agit du code pour les jeux Japonais.

Jeu GameCube japonais

Merci à P@B pour les photos !

Si vous vous posiez la question : IM signifie Instruction Manual (indication uniquement présente sur les notices GameCube d’ailleurs). Quant à DL, j’ai toujours supposé que cela voulait dire Double Layer (double-couche) pour les mini-DVD. Reste à trouver un jeu qui serait simple couche pour confirmer…

KOR

On continue dans l’exotisme avec un jeu DS Corréen :

Aucune couleur particulière pour les versions coréennes.

Merci à P@B pour les photos !

FRA (ou SFRA)

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas le packaging le plus commun en France (c’est le FAH, voir ci-dessous), mais il reste quand même assez fréquent. FRA indique que l’emballage et le mode d’emploi sont exclusivement en langue française. Il arrive parfois que le jeu soit également intégralement en français. Il se caractérise par un petit triangle rouge ou fushia.

La pochette et le mode d’emploi sont en Français et seulement en Français, mais le jeu lui est EUR.

Il existe également des cartouches FRA, notamment à partir de la SNES, mais aussi sur NES.

Même si la cartouche est notée FRA, elle ne contient que l’anglais !

Attention ! Le fait qu’une cartouche de NES ou SNES soit marquée FRA ne signifie pas que le jeu soit en français ! Cela peut être simplement pour différencier l’étiquette de la cartouche. Il faut en général avoir la mention SFRA sur le reste du packaging pour avoir la langue française dans le jeu.

Pour la NES/SNES, le SFRA (qui est en réalité une variante du FRA à part entière) est généralement bleu nuit (ci-dessous) :

Illusion of Time FRA/SFRA un des rares jeux SNES entièrement traduit en français.

Merci à Konino pour sa contribution !

Beaucoup plus rares, il existe des disques GameCube FRA (où la seule langue disponible sur le disque est le français, y compris pour les dialogues), c’est le cas de Tomb Raider Legends sur GameCube.

Un des rares jeux GameCube FRA

Pour conclure sur le FRA, cette notation de Nintendo a un peu évolué avec le temps : les (très) rares jeux NES traduits en français (à ma connaissance Kirby en fait partie par exemple) n’ont pas la mention spécifique SFRA/NFRA.

FAH

Voilà les emballages les plus communs en France : FAH, pour France And Holland, correspond aux jeux distribués en France, Belgique, Luxembourg et Pays-Bas. Vous vous étiez toujours demandés pourquoi les manuels des jeux de votre enfance étaient en français et en hollandais et bien, c’est pour ça ! La couleur correspondante est le orange.

Beach Spikers et son triangle orange.

Petit curiosité, il existe à ma connaissance une cartouche FAH sur N64 : Shadowman, jeu intégralement doublé en français.

UKV

Populaire depuis quelques années grâce à quelques sites de ventes en ligne, le UKV est un packaging en 100% en langue anglaise, avec un triangle vert. Il existe apparemment une variante GBR, que je n’ai jamais croisé.

Packaging intégralement en anglais

ITA

Packaging en langue italienne. La couleur associée est le bleu ciel.

Journey to Silius est sorti en Italie (ITA) mais aussi en Allemagne et en Autriche (NOE)

Je n’ai malheureusement pas d’illustration de la couleur bleue claire d’ITA

NOE/FRG

NOE correspond à la distribution en Allemagne (Nintendo Of Europe). FRG est la distribution pour l’Allemagne de l’Ouest (avant la réunification) et la Suisse. Les versions FRG contiennent souvent la langue française sur l’emballage et le mode d’emploi. Le FRG est bleu clair tandis que le NOE est violet très foncé.

Manuel de Pocky & Rocky en français et allemand

Megaman X NOE

EUU/EUT

EUU présente un emballage en trois langues : français, allemand et hollandais. Il est bleu-gris.

Soul Bubbles a été distribué en EUU et en EAI

EUT est en français et en italien. La couleur correspondante est aubergine (violet un peu plus foncé que le EUR).

Castlevania: Order of Ecclesia

FHG/FHUG

FHG comprend les langues française, hollandaise et allemande (France, Holland et Germany). FHUG ajoute l’anglais. Le premier est bordeaux (marron foncé) alors que le second est vert canard (vert foncé).

Advance Wars FHG

4 langues pour Kirby Power Paintbrush

ESP

Version distribuée en Espagne. La couleur semble être un Orange/Rose pâle.

EAI

Version distribuée en Espagnol et Italien. Malheureusement, je ne connais pas la couleur correspondante !

Seulement en espagnol et italien

SWE/SCN

SCN correspond à la zone de distribution scandinave. La couleur est jaune.

Je ne connais malheureusement pas la couleur correspond à SWE, distribué en Suède.

Merci P@B !

(N)EUX

Cette zone peut être assimilée à une distribution dans 4 ou 6 langues. Elle semble spécifique à la N64 (où les manuels étaient parfois disponible en français, anglais, allemand, néerlandais, espagnol et italien, tout comme les jeux). EU4 (parfois NEU4) est de couleur rouge alors que NEU6 est vert pâle.

Merci P@B !

EEC

EEC (pour European Economic Community) était utilisé pour la distribution en Europe de l’Ouest du temps de la NES. On le retrouve plus après. Je ne connais malheureusement pas la couleur correspondante !

Merci Konino !

À vos boîtes !

Maintenant que vous connaissez tout ou presque de la codification des produits Nintendo, je vous encourage à regarder dans votre collection, vous pourrez au moins y découvrir les origines de vos jeux.

Vous trouverez peut-être également quelques bizarreries que nous n’avons pas répertoriées ici parmi votre ludothèque, dans ce cas, n’hésitez pas à nous le faire savoir, nous nous ferons un plaisir de compléter ce dossier.



Partagez !

Twitter Facebook Google+ e-mail Delicious Digg Reddit Stumble Upon

Réagissez !

Envoyez-nous un commentaire ! Crachez votre venin ! Oh oui ! On aime ça !

Par Mortal
Le 30 juillet 2017 | Catégories : Editos

En tout cas, moi, si j'étais une fille, je serais facile.
Voir les articles de Mortal

A voir également
Les trucs qu'on a rédigé avec nos petits doigts potelés

Les Mario à la con : Punch Ball Mario Bros.
Le 19 octobre 2017, par Tardigrade

Dojo Hebdo 237 : du 9 au 15 octobre 2017
Le 15 octobre 2017, par Gueseuch

L’histoire des Nintendo World Championships
Le 10 octobre 2017, par Tardigrade

Dojo Hebdo 236 : du 2 au 8 octobre 2017
Le 8 octobre 2017, par Gueseuch


Les Archives de Cranky – L’histoire de Picross
Le 30 septembre 2017, par Tardigrade

Dojo Hebdo 234 : du 18 au 24 septembre 2017
Le 24 septembre 2017, par Gueseuch

Le VS. System de Nintendo
Le 19 septembre 2017, par Tardigrade

Dojo Hebdo 233 : du 11 au 17 septembre 2017
Le 17 septembre 2017, par Gueseuch



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s10e04 − Metroid: Samus Returns
Le 10 octobre 2017, par Mortal

Émission s10e03 − SPLATOOOOOOOOOOOOOOOOON (2)
Le 26 septembre 2017, par Mortal

Émission s10e02 − ARMS !
Le 19 septembre 2017, par Mortal



Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !



Paper Mario − Deux pour le prix d’un !
Le 26 avril 2017, par Mortal


Valeureux n°9 − Mighty No. 9 (WiiU)
Le 28 novembre 2016, par Mortal