L'hémisphère sud a toujours été au-dessus de l'hémisphère nord.

- Jodiroga

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !



Émission s16e01 − C’est la reprise !!
Le 6 octobre 2020, par Mortal

Émission s15e10 − Final !!
Le 1 juillet 2020, par Mortal

Émission s15e09 − Metroidvania
Le 21 juin 2020, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Nintendo : tu as un problème de stockage… un gros.

Si vous suivez un peu l’actualité des sorties Switch de cette fin d’année (et elles sont nombreuses !), vous avez sans doute remarquer un problème de taille, beaucoup de portages sur Switch ne contiennent pas l’intégralité du jeu sur la cartouche :

  • L.A. Noire demande le téléchargement de 14 Gio de données avant de pouvoir jouer…
  • WWE 2K18 requiert 24 Gio de données de téléchargement avant même de lancer la partie !
  • NBA 2K18 demande un premier patch de 6,8 Gio de données puis 16 Gio de données supplémentaires pour fonctionner !

Ne vous méprenez pas : je n’ai rien contre les updates ou les patches (même day one) qui permettent de corriger des problèmes, d’ajouter du contenu ou de s’assurer que le multi-joueur est équilibré correctement et sans tricheur… Et je me fous complètement d’acheter une carte SD sur ma Switch, même une de très grande capacité. Mais j’ai un peu plus gros problème avec les jeux qui sortent sur carte mais qui sont inutilisables sans une connexion Internet, et une solide en prime parce que 14 Gio, c’est quand même une bonne demi-heure de téléchargement en fibre, je n’imagine même pas ce que ça doit donner sur une ADSL standard !

Finalement, la « moins mauvaise » solution reste encore celle employée par DOOM : le multi-joueur est téléchargeable. Sachant que l’essentiel de l’expérience de jeu est solo et qu’il faut de toutes manières avoir une connexion Internet pour profiter du multi-joueur, je trouve que c’est un compromis acceptable. Un peu lamentable quand même, mais moins révoltant que de devoir télécharger une quantité massive de données pour pouvoir simplement lancer un jeu qu’on a acheté en boîte.

Resident Evil: Revelations Collection contient l’intégralité du premier jeu… et un code de téléchargement pour le second (!). Dans ce cas précis pourquoi ne pas avoir sorti les jeux sur deux cartes ?

Mais la vraie question là-dedans est : qui est à blâmer ? Est-ce que les éditeurs tiers ne font pas leur boulot de portage correctement ? Après tout, on sait que Skyrim tiendra en entier sur une carte de jeu de 16 Gio (sauf si on nous annonce le contraire dans les jours qui viennent). Ubisoft a réussi à faire tenir Rayman: Legends sur une cartouche de 8 Gio, moyennant une compression importante des textures et assets du jeu. FIFA 18 est parfaitement jouable uniquement sur cartouche, malgré un contenu assez massif.

Ou alors faut-il se plaindre auprès de Nintendo qui ne fait pas de cartouches supérieures à 16 Gio pour le moment ? Ou est-ce que les cartouches 32/64 Gio sont beaucoup trop chères ? Il y a quelques années, à l’époque du GameCube, les disques de Nintendo étaient plus limités en espace (1,6 Gio) que la concurrence (qui pouvait faire tenir 9 Gio de données sur un disque). Nous avions alors eu droit à des jeux amputés de certaines fonctionnalités (pas de multi-joueur dans Splinter Cell: Chaos Theory par exemple). Ce qui est plus rassurant aujourd’hui, c’est que nous ne sommes plus tributaires de ce problème : si un jeu ne tient pas sur son support physique, on peut toujours compenser avec du téléchargement.

Il va néanmoins falloir trouver une solution parce que je ne suis pas certain que tout le monde soit satisfait par cette solution : non seulement cela accélère encore l’obsolescence du média physique mais en plus cela oblige tout le monde à prévoir du stockage en plus sur sa console, sans compter le fait que c’est franchement inélégant.

Quoiqu’il arrive, il va falloir que Nintendo se sorte les doigts et trouve une solution plus satisfaisante. Si de gros titres doivent sortir sur Switch l’année prochaine, il va falloir qu’ils puissent être distribués normalement, aussi bien en média physique qu’en dématérialisé, et pas en forçant une hybridation bâtarde et non-pérenne.


Par Mortal
Le 2 novembre 2017 | Catégories : Editos

En tout cas, moi, si j'étais une fille, je serais facile.
Voir les articles de Mortal

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 395 : du 19 au 25 octobre 2020
Le 25 octobre 2020, par Gueseuch

Horace : le monde à l’envers
Le 18 octobre 2020, par Gallaxys

Dojo Hebdo 394 : du 12 au 18 octobre 2020
Le 18 octobre 2020, par Gueseuch

Dojo Hebdo 393 : du 5 au 11 octobre 2020
Le 11 octobre 2020, par Gueseuch



Dojo Hebdo 391 : du 21 au 27 septembre 2020
Le 27 septembre 2020, par Gueseuch

Dojo Hebdo 390 : du 14 au 20 septembre 2020
Le 20 septembre 2020, par Gueseuch

Nintendo Direct Mini : Partner Showcase 17/09/2019
Le 17 septembre 2020, par Gallaxys

Dojo Hebdo 389 : du 7 au 13 septembre 2020
Le 13 septembre 2020, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !



Émission s16e01 − C’est la reprise !!
Le 6 octobre 2020, par Mortal

Émission s15e10 − Final !!
Le 1 juillet 2020, par Mortal

Émission s15e09 − Metroidvania
Le 21 juin 2020, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal