Je les veux !

- Mecton, le mec qui veut tout.

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Les erreurs de Miyamoto

Nintendo, vous voulez suivre la mode, alors laissez Miyamoto travailler sur ses projets SEULEMENT et permettez aux gens qui ont de nouvelles idées de travailler de leur propre gré.

Eric Mattei du Nintendojo.com est fâché. Très fâché. Et dans quelques circonstances, ça peut se comprendre. Seulement… Voyez par vous même!

Les opinions et sentiments exprimés ici ne reflètent pas la pensée du Nintendojo ou d’aucun de ses affiliés (NdS : exemple : NintendojoFR).

« Quoi ? Comment est-il possible que la valeur marchande de ce jeu GameCube ne soit que de 15 CDN $ ? »

C’est ce que j’ai lancé à un vendeur de mon quartier la semaine dernière quand je suis allé échanger Wind Waker et Knockout Kings 2003 pour une copie toute neuve du double disque de Tiger Woods PGA Tour 2004 (vous devez acheter ce jeu maintenant).

Et le propriétaire du magasin m’a alors répondu :

« Eric, savais-tu que je ne vendrais même pas cette m*rde de GameCube si ce n’était que pour les quelques gens comme toi qui sont collés à cette console ? Cette chose [GameCube] fait bien pire que le Dreamcast a fait durant ses derniers jours et Nintendo ne fait rien du tout pour m’aider à amortir le choc. Quand ils baissent leurs prix ils ne me remboursent pas la différence. Je perds de l’argent sur tout produit GameCube. Sans parler du fait qu’ils ne se vendent pas. Va vérifier chez ton magasin de location et vérifie combien de jeux GameCube ils louent, comparé avec les jeux PS2 ou Xbox.

Pendant que Nintendo se baladent, les mains dans les poches, en racontant qu’ils sont les seconds sur le marché mondial, ce qu’ils ne disent pas c’est qu’ils se prennent une véritable raclée sur le marché américain. Même George Harrison de NOA en personne l’a admis dans un interview avec IGN (il a en fait dû cracher le morceau à cause de la pression que la presse lui a mise).

Au lieu de nous ressortir les conneries habituelles de la part de NCL, qui pense que « les jeux de sports ne comptent pas vraiment pour le marché de Nintendo parce qu’il fait des jeux pour tout le monde » Harrison a avoué que les titres de sport forment une partie importante de son marché, un marché où Nintendo a fait quelques erreurs fondamentales.

« Nous aimerions tellement que les jeux de sport se vendent mieux sur GameCube. Je pense que les joueurs du genre font en quelque sorte le choix de supporter principalement telle console et ce choix a été fait il y a déjà 2 ou 3 ans. Si on se base sur la situation actuelle, il est un peu décourageant de voir que nous ne pouvons pas vendre plus de jeux de sport. Par contre, en comparant les ventes de Madden sur GameCube cette année par rapport à l’an dernier, elles sont littéralement montées en flèche; il y a donc eu un certain progrès, même si ce n’est pas aussi significatif que on ne l’avait espéré. Nous réalisons que les sports sont dans une catégorie où nous nous devons de démarrer en force au lancement de la prochaine console, nous allons faire tous les efforts possibles pour nous assurer d’avoir la meilleure lignée de jeux de sport au lancement du prochain système. »

D’abord et avant tout, Harrison admet (avec une honnêteté un peu forcée) que le GameCube de Nintendo se fait descendre lorsqu’il est question d’un genre qui attire le gamer occasionnel et son argent durement gagné. Deuxièmement, Harrison parle de Madden comme d’un succès, ce qui nous indique l’importance des jeux de sport dans l’industrie. Harrison admet également que Madden est une des licences des plus lucratives de l’histoire; et comme Madden gagne peu de terrain sur GameCube, Nintendo laisse le système s’effondrer tranquillement pour ainsi se concentrer sur la nouvelle génération.

C’est bien ce que je dis, les plans de Nintendo sont « à la Saturn et Dreamcast »… rejeter le perdant et se précipiter trop rapidement dans la nouvelle génération de consoles.

Je crois que cette stratégie de massacre et de sabotage est le fruit de plusieurs erreurs de la part de Nintendo (incluant leur exclusion du marché des sports) et, plus spécifiquement, de Shigeru Miyamoto lui-même.

Inversement, Microsoft, un supposé petit nouveau dans cette génération de consoles, a donné un sacré coup de pied au cul prétentieux de Nintendo en Amérique du Nord parce qu’il a lui-même supporté un line-up complet, crédible de sports pour avoir cette catégorie disponible dès les débuts du système. Même si les jeux ne sont pas comparables aux meilleurs produits, Microsoft a montré aux développeurs qu’il est sérieusement dédié aux sports et aux sports online. Ensuite, il est allé dénicher les meilleurs des éditeurs sports comme EA, Sega et Konami.

Résultat : la masse des joueurs occasionnels (la raison pour laquelle l’industrie du jeu vidéo a explosé ces dernières années – il en résulte maintenant d’une consommation massive) a préféré le Xbox à la lignée régurgitante du GameCube qui représente une très faible partie des titres sports (1st-party) soit Kobe Courtside, avec 1080° Avalanche en perpétuel développement.

Encore une indication qui montre que Nintendo délaisse le GameCube repose dans leur line-up pathétique de cochonnerie remixée qui arrivera dans un futur proche (qui en fin de compte ne trompe personne, spécialement le consommateur). J’ai déjà couvert le sujet dans un autre éditorial mais ça en vaut le coup de répéter l’histoire. Regardez les 3 prochaines sorties phares : Mario Kart 64 II : Double Dash, Metal Gear 1+2 aucune valeur via les missions VR, et Rogue Squadron Suite n°28 dans lequel Luke explose la tronche des troupes impériales, mais à pied cette fois.

J’ai même repensé à tout ceci un peu plus. La VRAIE RAISON pour laquelle ces jeux sont ressentis comme des vieux croutons est simplement parce qu’ils n’incluent pas de mode on-line ! La génération d’avant nous a apporté un look rafraîchissant car tout s’est transformé en 3D. L’innovation de cette génération 3D est le jeu en ligne; et comme les titres de sports, Nintendo a essentiellement ignoré l’innovation importante. Conséquence, le système est en train de mourir rapidement.

De plus, la politique de sabotage de la présente génération fait peur à tout le monde. Nintendo ne subventionne pas les baisses de prix aux détaillants. Il n’aide pas non plus les détaillants à trouver une solution pour vendre cette montagne de merde qui s’est amoncelée sur leurs étagères. Toute cette malveillance, pas de support sérieux pour les sports, combinés avec un manque de software frais et jouables on-line lui coupent également les ponts jusqu’à la prochaine console.

Est-ce que vous pensez sérieusement que le gamer occasionnel qui a acheté un GameCube fera deux fois la même erreur ? De la façon dont je vois les choses, je sais que je ne serai pas de ceux-là. Pour la plupart d’entre vous, aveugles, trous du cul stupides, je vais me retirer de l’actualité Nintendo avec plaisir quand la prochaine console arrivera et si les choses continuent de cette manière, ce jour ne viendra jamais assez vite.

Mais je suis tout de même curieux; quelle est la source du problème ? Et bien la plus évidente des réponses est que Nintendo manque complètement d’originalité. Par Nintendo je veux parler du producteur qui a mis ses mains non-violentes/familiales dans chaque jeu Nintendo de cette génération : Shigeru Miyamoto.

Shigeru Miyamoto et Nintendo ne font qu’un dans cette génération et s’il peut se faire acclamer pour avoir recréé Mario 1500 fois sur plusieurs consoles, il peut certainement se faire blâmer pour avoir manqué d’une touche d’originalité dans le business. Autant puisse-t-il être un génie, je ne crois pas que les pensées de Miyamoto sont maintenant proches de celles du public. Et d’autant plus que Nintendo pense autrement. Les compagnies sont généralement supposées donner aux consommateurs ce qu’ils veulent , pas ce qu’elles pensent qu’ils pourraient se procurer ; par exemple le jeu en ligne, un line up de sports complet, des jeux nouveaux et pas des remakes de jeux vieux de trois ans, etc.

Il y a quelques temps j’ai publié un éditorial intitulé Ken ‘Lobbed’ : Devinez qui sera le suivant ? Dans l’article, j’émets l’hypothèse que Miyamoto serait le prochain à partir. Oh comme je souhaite que ça soit bien le cas. De la même façon que le génie de Miyamoto a supporté Nintendo durant toutes ces années et a dirigé l’ère de la 3D avec des jeux incroyables tels que Ocarina of Time et Mario 64, la compagnie en est maintenant damnée. La façon de penser abstraite de Miyamoto ne peut même pas se faire une idée du coup de pied au cul que Nintendo se prend, comparé aux autres compagnies comme lui (Sony et leur stratégie online bon marché, la compatibilité DVD et les jeux pour les joueurs mûrs). La compétition est là : s’adapter aux volontés du consommateur, plutôt que de le forcer à accepter ce que vous produisez (comme Nintendo). Miyamoto devrait arrêter de conseiller la compagnie sur le plan business, un marché qu’il ne comprend pas et devrait s’enfermer dans une chambre noire pour faire ce qu’il sait faire le mieux – créer des jeux faiblards avec des histoires ennuyeuses et un gameplay incroyable.

Vous voulez des preuves ? Le premier exemple du manque de sens de business de Miyamoto fut son intervention sur le N64. Il a durement insisté pour que le format cartouche soit le système choisi, afin de permettre à Mario 64 de ne pas avoir de temps de chargement. Ceci n’était que le début de ce qui est devenu une pente glissante pour Nintendo. Nintendo a adopté la pensée de Miyamoto en sachant qu’il aurait un modèle de production à un prix prohibitif. Et il s’est aperçu qu’il serait plus difficile de pirater les cartouches (profit seulement) donc le consommateur/développeur prendrait ce que Nintendo leur donnerait et voilà le résultat. C’est comme si je pouvais entendre le comité d’entreprise… « Hé nous sommes Nintendo-san. Nous sommes les numéros 1. Prenez la merde qu’on vous donne et aimez-la, nord-américains déshonorants. »

Encore une fois, avec le GameCube, Miyamoto et Cie tâtonnent encore avec leur petit disque contre le piratage. Ils disent que ça n’affectera pas le gameplay. Expliquez-moi pourquoi Tiger Woods 2004 est fourni sur 2 disques ? Expliquez-moi pourquoi l’histoire du piratage sur PS1 ne s’est pas reproduite cette fois ? Vous ne me croyez pas quand je dis que Nintendo/Miyamoto, comme un petit chef à l’école primaire, c’est « moi d’abord toi ensuite » (sans aucune prévoyance) ? Que diriez-vous de l’entendre de la part de George Harrison de NOA, une fois de plus en train d’expliquer pourquoi Nintendo échoue du côté sport :

« Et bien, l’une des raisons de cela pourrait tout simplement être la fonctionnalité. Quand nous avons lancé le GameCube, nous n’avions pas de carte mémoire capable d’emmagasiner, disons, une saison complète. Les grands fanatiques de sports ont demandé d’avoir cette carte mémoire, même si elle devait d’être au format disque dur. Nous nous sommes donc un peu plantés ici. Les jeux de sports étaient très importants pour le marché US mais peut-être pas aussi importants que pour le marché Japonais et il en a résulté [capacité de carte mémoire] une erreur d’inattention de notre part. »

Nintendo opte donc pour leur plan de marché foireux et néglige les millions de dollars qu’il y avait à faire aux U.S.A. et au Canada en fabriquant un système de mémoire si pathétique qu’un seul jeu sport ne peut être sauvegardé sur une seule carte mémoire. Pour l’amour de Dieu, les autres systèmes ont des disques durs !

Je pense qu’il y a plus sur cette affaire de cartes mémoires. Mon bon ami Noah Ward a sous-entendu que Nintendo aurait délibérément vendu ces cartes mémoire à la con en espérant que les consommateurs en auraient acheté un gros paquet, afin de pouvoir vendre les plus grosses plus tard; résultat un upgrade supplémentaire. Mais quelle foutue stratégie formait en premier lieu la carte mémoire ? N’oubliez pas que Nintendo a aussi promis une version Panasonic et elle n’est jamais arrivée. Harrison a raison, comment peut-on jouer à un jeu sportif sans carte mémoire ? Sans mentionner que dans ce monde accablé de fainéantise, il est impossible d’attendre des joueurs qu’ils choisissent parmi plusieurs types de cartes mémoire pour un seul jeu.

Okay, qu’en est-il de la décision de Miyamoto/Nintendo d’opter pour la connexion Game Boy Advance – GameCube plutôt que le jeu en ligne ? Ça tellement bien marché, surtout quand on voit les développeurs PS2 et Xbox préparant tranquillement un noyau de joueurs on-line pour leur prochaine génération de consoles en laissant Nintendo loin derrière recouvert de poussière. C’est vraiment bien pour l’image de Nintendo tout ça. Tout ce que les joueurs Nintendo peuvent se mettre sous la dent sont « des petits bonus cool si vous y connectez votre GBA ».

A propos de GBA justement, ce dernier a été refait de 3 façons différentes pour pouvoir cacher les 15 ans de technologie aux fans de Nintendo avant qu’un vrai compétiteur comme Sony intervienne enfin et écrase Nintendo. Une fois de plus, Sony donnera aux gens ce qu’ils veulent… Stereo, écouteurs, rétro-éclairage, tout l’équipement. Et bien, que pense George Harrison de l’incroyable connectivité GBA-GCN de Nintendo ?

« Depuis que nous avons lancé le GameCube, nous avons vu une grande opportunité d’améliorer le gameplay avec le Game Boy Advance. Nous n’avons pas encore vu de killer-app ce qui explique pourquoi il est difficile pour les consommateurs de pleinement s’y adapter, mais il y a certaines choses qui arrivent pour l’automne. Nous n’avons pas encore clairement montré le plein potentiel de la connectivité. Nous devons soit mettre le paquet dessus, soit simplement arrêter d’en parler. »

Et qu’est-ce que Miyamoto répond au consommateur qui dit à Nintendo que la connectivité GBA n’est pas un remplacement durable au jeu en ligne ? Apparemment, Miyamoto travaille dur sur un killer-app PacMan pour la connectivité GBA qui laissera la possibilité aux joueurs de jouer les fantômes… Whoah.

Est-ce que quelqu’un pourrait être plus arrogant ou peut-être à court d’originalité que Miyamoto et la compagnie qui le suit ? Quand il a demandé à cette fameuse récente conférence de presse « Mais pourquoi n’applaudissent-ils pas ? ». Peut-être que c’est parce que vous avez créé la même histoire et les mêmes jeux avec seulement une nouvelle petite touche au gameplay des millions de fois, peut-être que tout le monde se fout royalement des fourmis dans votre jardin, peut-être devriez-vous arrêter d’influencer tous les jeux du line up Nintendo, peut-être que vous ne savez rien du hardware et du business qui l’entoure et que vous devriez demeurer à la table de dessins de plombiers italiens et y fantasmer ! Et finalement, ouvrez vos oreilles ainsi que les yeux de Nintendo, vous, arrogant et insolent cul. Quand la majorité des joueurs vous dit de faire quelque chose comme le jeu online avec Mario Kart : Double Dash, vous vous ramenez avec la connectivité GBA ce qui revient exactement à essayer de faire entrer un bâton carré dans un trou rond. Ce sont nos dollars qui font bouger l’industrie, et non vos idées « à profit innovateur seulement ».

Même si vous vouliez vendre plus de GBA en les connectant au GameCube, et même si vous vouliez escroquer les gens en leur ressortabt des jeux vieux de 6 ans, et même si vous vouliez dépouiller le monde avec une pauvre stratégie de carte mémoire, vous devez réaliser que personne n’achète plus ces « sauvetages de princesse à la con» ou ce côté peu pratique. Pourquoi ? Parce que ces enfants qui ont grandi avec Mario ont bien grandi et ils ne sont pas stupides. Ils ont un emploi et ils dépensent leur PROPRE argent, et non plus l’argent de leur maman. En plus, ils le dépensent sur un système qui leur donne ce qu’ils veulent.

Nintendo, vous voulez suivre la mode, alors laissez Miyamoto travailler sur ses projets SEULEMENT et permettez aux gens qui ont de nouvelles idées de travailler de leur propre gré. Plus important, engagez quelqu’un de chez Sony pour travailler sur votre prochaine console car votre arrogance exacerbée et votre mépris envers les demandes du public vont vite vous faire couler.

Traduit de l’Anglais par


Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de SaMuS n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de Joy-Con (qui drift) dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés


Dojo Hebdo 504 : du 21 au 27 novembre 2022
Le 27 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 503 : du 14 au 20 novembre 2022
Le 20 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 502 : du 7 au 13 novembre 2022
Le 13 novembre 2022, par Gueseuch


Dojo Hebdo 500 : du 24 au 30 octobre 2022
Le 30 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 499 : du 17 au 23 octobre 2022
Le 23 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 498 : du 10 au 16 octobre
Le 16 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 497 : du 3 au 9 octobre 2022
Le 9 octobre 2022, par Gueseuch

Vite vu : Severed Steel (NS)
Le 3 octobre 2022, par Mortal


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal