Il ne faut pas désespérer des imbéciles. Avec un peu d'entraînement, on peut arriver à en faire des militaires.

- Pierre Desproges

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s22e07 − On fait le bilan !
Le 23 décembre 2023, par Mortal

Émission s22e06 − Super Mario RPG
Le 9 décembre 2023, par Mortal





Le Cheval de Troie

Cette migration n’est pas vraiment pour les jeux autant qu’elle est pour les consommateurs d’adopter la technologie DVD rapport aux jeux.

Éditorial écrit par Eric Mattei traduit de l’anglais par SaMuS.

À l’aube du lancement de la PS2, j’ai dû me mettre à l’évidence que je devrais vous donner à tous une sacrée leçon de Sony sur ce qu’est réellement la PS2. Vous voulez savoir la vérité au sujet de la PS2, n’est-ce pas? Non? Et bien vous le saurez de toute façon. Alors installez-vous confortablement, vous fans devoué de Sony qui doivent lire notre site et descendez cette page tranquillement avec de plus en plus de rage jusqu’à ce que vous arriverez finalement au bas de cette page. Et ensuite revenez en haut, cliquez mon nom et rappelez-moi enfin jusqu’à quel point ma mère est grosse.

Premièrement et avant tout, je reconnais que Sony est une grosse machine à sous qui est là intentionnellement pour prendre du poids. Je ne suis pas contre le concept du marché libre. Cela ne veut pas dire que je ne peux pas être contre la méthode dont Sony conduit sa business.

Sony attire sa clientèle à l’aide du "j’veux ton cash". Jettez un coup d’oeil pour ce qui est du lancement. De un, tous les revendeurs autour du continent se graissent déjà les pattes parce qu’ils forcent les consommateurs à acheter une panoplie d’accessoires pour le jour du lancement comme un minimum de deux jeux, une expansion mémoire, etc. Comme si nous en avions pas assez d’entendre Sony dire que tout le monde devrait acheter Fartvision (ou peut-être est-ce Fantavision?) un jeu absolument fou qui nous rend absolument accro (WOW)!. Fartavision est le seul titre first party au lancement de Sony et ils veulent en faire un must! Comment peut-on réagir autrement que: "AHHHHHHHHHHHHHHHHHHIIIIIIIIEEEEEEEE!" Toute cette chose, PS2, pue à des kilomètres à la ronde et la stratégie du lancement n’est seulement que le commencement!

Ce qui me fait penser le plus concernant la PS2 est le jeu Fantavision. Comme je l’ai mentionné tout à l’heure, ce jeu est le seul jeu first party par Sony au lancement de la console PS2. Remarquez le gros pas qui se fait dans l’industrie de la part de Sony quand le seul jeu qu’ils lanceront eux-mêmes sera un démo de base. Ils ont eu des années pour créer des jeux pour le lancement et ils arrivent avec un démo? Comparez ceci à la GameCube. Nintendo aura AU MOINS dix jeux first partys qui seront disponibles à la sortie du monstre.

Et en plus, Sony a même créé un hardware qui est limité en mémoire vidéo et l’architechture bizzare causera des problèmes aux développeurs. ALORS, tout le monde se pose la même question… quelle est la vraie motivation de Sony envers la PS2?

Pour répondre à cette question, nous devons regarder en arrière. Au début des années quatre-vingts, Sony perdait indéniablement beaucoup d’argent avec le marché de la fameuse cassette dans l’industrie de la musique. Comme la cassette se faufilait tranquillement à travers l’Amérique du Nord, Sony perdit beaucoup avec un format moins coûteux qui incluait l’option de l’enregistrement.

Ce que Sony et Phillips ont décidé de faire pour contrer la cassette était tout simplement de créer un nouveau format qui ne faciliterait pas la copie facile de la musique et qui paraîtrait avoir de la valeur (quand les CDs apparus pour la première fois, les gens les utilisaient comme des décorations) donc de cette façon, ils pouvaient augmenter le prix de base de leur produit. En plus de produire un média non-enregistrable, Sony et Phillips ont alors fait de l’argent en produisant le format pour toutes les différentes étiquettes d’enregistrement. Malgré ce que tout le monde peut dire, le CD fût parce que Sony l’a voulu.

Dans le même ordre d’idée, Sony a démontré un intérêt pour la technologie DVD. Un média qui est plus difficile à pirater et devrait être un nouveau standard qui ferait couler carrément le format VHS. Ça vous semble familier? Ça devrait, c’est un model de business qui ferait prospérer fabuleusement Sony avec le CD et donc la même chose avec le DVD. MAIS! Cette fois, imaginez que Sony n’aie pas besoin de commencer par vendre des lecteurs CD. Maintenant qu’ils ont plus de 70 millions d’unités PSX d’installer comme premier point.

Vous voyez, la majorité de ces 70 millions de détenteurs de PSX vont probablement émigré vers la PS2. Cette migration n’est pas vraiment pour les jeux autant qu’elle est pour les consommateurs d’adopter la technologie DVD rapport aux jeux. Les détenteurs de PS2 louerons/acheterons des films DVDs À CAUSE des capacités DVDs de la PS2. Vous voyez on je veux en venir? Cette chose entrera dans les foyers par millions comme un cheval de Troie sur DVD! Vous allez accepter une console comme système de jeu qui est en vérité un moyen de créer un marché pour le format DVD.

Vous n’êtes pas convaincu? Pensez-y. Qu’est-ce qui pourrait bien intéresser Sony au point tel de développer des jeux tellements dispendieux quand ils peuvent avoir des centaines de développeurs qui accoure à leur appel? Ces développeurs de parties tierces défendront l’aspect de la PS2. Quel intérêt Sony aurait-il pour les jeux quand il peut amadouer chaque foyer dans ce fabuleux monde qu’est le DVD?

Sony n’a pas vraiment besoin de faire de jeux pour vendre le système; la PS2 se vendra tout simplement par elle-même. Sony a déjà annoncé que seulement la moitié des envoies sera expédiée au Canada pour la journée du lancement. La loi de l’offre et de la demande.

Maintenant, je sais ce que vous croyez: "La PSX peut lire les CDs et ce n’est pas un Cheval de Troie." Vrai, mais par-contre, le CD avait atteint son plus haut niveau. Ils ont dominé le marché musical. Si vous marchez dans un Blockbuster, il n’y reste seulement que des rubans magnétiques qui filent les murs mes amis. Le format DVD en est à ses débuts et Sony va le populariser avec ces quelques amants de la PS2.

J’espère pouvoir vous faire réaliser un peu avant que vous puissiez généraliser le sujet sur tout ceci quand Sony tant qu’à lui, n’a aucun intérêt pour le jeu. Si vous voulez une boîte de divertissement tout-en-un, comme Sony aime bien appeller ce Cheval de Troie, alors vous n’avez qu’à l’acheter. Si vous êtes un vrai "gamer", tenez-vous tout simplement à l’écart pour l’instant.


Par SaMuS
Le 6 novembre 2000 | Catégories : Editos

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de SaMuS n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de Joy-Con (qui drift) dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 581 : du 13 au 19 mai 2024
Le 19 mai 2024, par Gueseuch

Vite vu : Morbid – The Lords of Ire
Le 18 mai 2024, par Jean-Fulgence

Dojo Hebdo 580 : du 6 au 12 mai 2024
Le 12 mai 2024, par Gueseuch


Dojo Hebdo 578 : du 22 au 28 avril 2024
Le 28 avril 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 577 : du 15 au 21 avril 2024
Le 21 avril 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 576 : du 8 au 14 avril 2024
Le 14 avril 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 575 : du 1er au 7 avril 2024
Le 7 avril 2024, par Gueseuch


Dojo Hebdo 574 : du 25 au 31 mars 2024
Le 31 mars 2024, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s22e07 − On fait le bilan !
Le 23 décembre 2023, par Mortal

Émission s22e06 − Super Mario RPG
Le 9 décembre 2023, par Mortal