Vaut mieux une petite chaque jour qu'une grosse tout les 6 mois.

- Gné, à propos des news de Smash Bros. Ou d'autre chose...

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


La pseudo vente à perte des consoles

Le petit Satoru Iwata, tel l’oncle Picsou, se ferait des brasses dans son coffre fort où les yens seraient empilés en masse.

Beaucoup de bruit tourne autour du prix réel des consoles, et plus particulièrement de la vente à pertes de celles-ci, que ce soit par Nintendo, Microsoft ou Sony, ainsi que de la législation (européenne ou nord-américaine) interdisant cette fameuse vente à perte. Si dans les faits, une grosse partie est vraie, il faut cependant remettre certaines choses en place pour pouvoir réellement comprendre ce qu’il en est.

Les faits sur le prix des consoles

Il nous est impossible, à nous, pauvres mortels qui ne sommes pas dans le secret des dieux de connaître le prix exact de revient d’une console, en terme de production, comprenez ici : « coût des matières premières et de l’assemblage de la console ». Demandez à un haut dirigeant de Nintendo le montant de la construction d’une console, soit il ne saura pas, soit il jugera que cela n’intéresse personne. Il a cependant été révélé sur certains sites récemment que le Gamecube coûterait 20 US$.

Nous allons donc estimer le prix de la console à 20 €. Si peu ? Oui, c’est totalement possible. Les prix des composants, aussi sophistiqués soient-ils sont très bon marchés, surtout que Nintendo s’est associé aux plus grands pour la construction des composants (IBM, Nec…) pour qui la constitution d’un processeur est aussi facile et rapide que la décapsulation d’une bière par Simon.

20 € n’est qu’une estimation grossière, cela pourrait très bien être 40 € comme 100 € ceci n’est là que pour l’exemple, car coté prix tout est possible !

Pourquoi une telle différence avec le prix de production de la X-Box par exemple ? Parce que Microsoft s’y est pris autrement. Alors que Nintendo a développé un chip propriétaire Gamecube qui lui appartient, et qui est produit dans des usines NEC payées par Nintendo, Microsoft a choisi la facilité en achetant un processeur déjà existant à Intel, qui a été conçu par Intel et produit par Intel, enfin par Altis, filiale d’IBM à Corbeil Essonnes en banlieue parisienne. (Petit scoop NintendojoFR dont tout le monde se fout) Du coup, Microsoft se fait arnaquer par chacun des créateurs de chaque composant de sa console, de son PC enfin de son machin noir quoi… Cependant, le prix de production de leur truc n’est sûrement pas aussi élevé qu’on le pense. Probablement autour des 150 €. Là encore, oui, c’est tout à fait possible et j’ai prévu très large, il est très probable que le coût soit moins élevé, ce n’est qu’une estimation hasardeuse de ma part.

Les faits sur la loi contre la vente à perte

Je ne suis pas avocat, et n’ai pas la prétention de le devenir, le code civil et pénal étant des bouquins bien trop gros à lire et à apprendre, et qui plus est, sans image. Il m’est toutefois possible de rappeler brièvement les grandes lignes de cette loi. La vente à perte, par pure logique est de vendre à un prix moindre que le coût de production.

Ainsi, si, dans notre exemple, la X-Box de Microsoft coûte 150 € son prix public ne devra pas aller en dessous de 150 €.

Deuxième fait, le prix des consoles sont en moyenne autour de 250 €, c’est à dire supérieur à notre prix estimé du coût de production. Mais on a souvent entendu dire que le machin était vendu à perte, serait-ce une erreur dans notre estimation ? Evidemment non ! Soyons sérieux ! Comme si qu’il était possible que je me trompe… Tssss ! Pareil, on a entendu récemment sur certains sites que Nintendo ne vendait pas à perte ses consoles… C’est totalement faux aussi… Et je m’en vais vous le prouver.

Le réel coût d’une console

Si Nintendo (ou les autres firmes) n’avaient que le prix de production comme perte pour le hardware, ce serait la fête ! Le petit Satoru Iwata, tel l’oncle Picsou, ferait des brasses dans son coffre fort où les yens seraient empilés en masse. Malheureusement pour lui, le marché de la haute technologie évolue tout autrement.

Et avant de lancer une console, il faut la concevoir. Le prix du Gamecube ? Là encore, difficile à estimer, plusieurs milliards d’euros. Aïe ! Ca fait très mal ! Et oui, et c’est maintenant que les analystes entrent en jeu. C’est à eux d’estimer le nombre de consoles qui seront vendues en tout. S’ils estiment que la console se vendra à 50 millions d’exemplaires, le coût de développement divisé par 50 000 000 donne le prix du développement par console.

Et ce prix relativement élevé, vient se rajouter au coût de production de tout à l’heure. (Vous savez, les 20 € ! Bon…) La facture décuple presque, et dépasse maintenant sans aucun doute le prix public de la console.

Et c’est finalement pour cela que le prix des consoles est si élevé, mais qu’il tend à baisser. Outre le fait qu’il faut être compétitif, les constructeurs n’ont qu’un objectif : Rembourser la conception et donc faire du profit. Dès que ce prix de conception (fiou ! Vous me suivez ?) a été remboursé, alors le prix de la console peut se vendre simplement par rapport à son prix de production

La vente à perte devient légale

Bien ! Si la facture devient supérieure au prix public, ce qui est certainement le cas en ce moment, alors il est possible de considérer que la vente s’effectue à perte. Nintendo violerait-il la loi ? En fait, non. Comme nous l’avons vu précédemment, la vente à perte, légalement parlant, est de vendre à un prix inférieur au coût de production, et là, ce n’est pas le cas.

En effet, le coût de développement n’est pas pris en compte, légalement parlant, dans le prix de la console. Il s’agit d’un investissement comme un autre de la part de Nintendo, tout comme le budget publicitaire est un investissement qui n’intervient pas dans la calcul du prix minimum imposé de la console.

Certains sites expliquaient que le prix européen élevé du NGC était dû au fait qu’en Europe, il n’est pas possible de vendre à perte. Cette théorie, vous l’aurez maintenant compris, est fausse. Mais tout le monde n’a pas la chance d’être aussi intelligent (beau, fort et drôle) que nous… Les seules raisons de la hausse du prix chez nous sont la valeur élevée de la TVA, les frais d’approche vers l’Europe, ainsi que de la conversion Yen-Euro pas toujours très favorable, surtout en ce moment.

Enfin, pour ceux qui se demandent encore comment Nintendo compte gagner de l’argent, en un seul mot : Les jeux ! (oui je sais, ça fait 2 mots) D’ailleurs, Nintendo à toujours plus communiqué sur ses jeux que sur ses consoles, puisqu’ils considèrent, très justement, que ce qui fait qu’un système est bon, ce sont ses jeux, et non le système en lui même.

Et là où Nintendo est le plus malin, c’est que si « Playstation2 » est plus connu que « Gamecube, » Mario, Zelda, ou Donkey Kong le sont plus que n’importe quel jeu de n’importe quel autre support. Le fait que Nintendo soit leader en terme de ventes de jeux n’est pas un hasard, et le fait que Nintendo soit leader en terme de bénéfices n’en n’est pas un non plus. Et si Nintendo avait tout compris au marketing ?


Par Cyrare
Le 28 décembre 2002 | Catégories : Editos

NDFR V7 : Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.
Voir les articles de Cyrare

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 504 : du 21 au 27 novembre 2022
Le 27 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 503 : du 14 au 20 novembre 2022
Le 20 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 502 : du 7 au 13 novembre 2022
Le 13 novembre 2022, par Gueseuch


Dojo Hebdo 500 : du 24 au 30 octobre 2022
Le 30 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 499 : du 17 au 23 octobre 2022
Le 23 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 498 : du 10 au 16 octobre
Le 16 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 497 : du 3 au 9 octobre 2022
Le 9 octobre 2022, par Gueseuch

Vite vu : Severed Steel (NS)
Le 3 octobre 2022, par Mortal



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal