Vaut mieux une petite chaque jour qu'une grosse tout les 6 mois.

- Gné, à propos des news de Smash Bros. Ou d'autre chose...

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


La Prière du Singe

Si vous pouvez vous procurer le jeu avant le 24 décembre, attendez vous à une expérience sensiblement différente, un peu poilue, une touche d’humour RARE.

16-bit versus 64-bit… 22 novembre aux États-Unis, 24 novembre au Québec, 10 décembre en Europe. Après plus de trois ans d’attente, et une dimension en plus, Donkey Kong 64 saura-t-il rallier derrière lui ses anciens fans? L’enquête…

Depuis janvier 1999, lorsque Donkey Kong 64 a passé du statut de rumeur volatile à la réalité, la plupart d’entre vous attendent avec une impatience mêlée d’anticipation la nouvelle édition de la série Donkey Kong Country. Mais, est-ce vraiment une nouvelle édition de Donkey Kong Country comme nous connaissons la série chez RARE?

Combien de fois avez-vous lu ou entendu que DK64 était en quelque sorte Banjo-Kazooie 2 avec les personnages de la série Donkey Kong? Personnellement, j’avais beaucoup de difficulté à concevoir une nouvelle édition de Donkey Kong Country en trois dimensions pures, comme Super Mario 64. À vrai dire, j’imaginais que le jeu se déroulerait dans un couloir limité pour conserver un rythme de jeu rapide comme dans les versions 16-bit.

Je me trompais.

Doom fut le premier jeu "3D" à être actuellement jouable. Nous sommes entrés, avec Super Mario 64, dans l’ère de la 3D véritable. En inclinant d’une quarantaine de degrés la caméra, il était possible d’estimer plus facilement les distances et les mouvements. Nous avons connu avec The Legend of Zelda: Ocarina of Time la première aventure 3D réellement captivante. D’autres logiciels ont ajouté leurs épices au mélange.

Récemment, la plupart des jeux de plate-forme semblent mettre au premier plan la recherche et la collection d’articles divers via une forte dose d’exploration. Quelle est la différence entre collectionner des pièces de monnaie, des notes de musique, des pêches ou des bananes? Seulement l’environnement où l’on évolue. Et, de ce côté, Donkey Kong 64 semble être celui exhibant les endroits les plus luxueux.

Dans les éditions 16-bit, quelle partie vous intéressait le plus? Personnellement, j’adorais les séquences très rapides, où il fallait des réflexes fortement aiguisés pour parvenir à la fin du tableau. Et, comme la bonne vieille recette Miyamoto l’indique, il faut essayer, essayer et recommencer jusqu’à ce que nous soyons des pros. Donkey Kong Country maîtrisait cet aspect avec une touche RARE.

Avec Donkey Kong Country 3, un autre aspect a été maîtrisé – celui de la variation peu importe l’environnement. J’explique: esthétiquement, l’endroit reste le même. Le concept, par contre, subit une certaine variation. Par exemple, il y a une usine avec des hibous serrant des chaudières lançant des boules de métal en fusion. Il faut un très fort sens du rythme. Plus loin, un niveau garde les mêmes arrières-plans; cette fois, une cible lançant les mêmes boules vous poursuit. Cette fois-ci, vous devez trouver un moyen de les éviter tout en progressant.

Quelques semaines plus tôt, quelques membres de l’équipe de NintendojoFR ont pu essayer un bêta de Donkey Kong 64. Un niveau en chariot, deux boss. Les deux boss étaient un rat et un dragon. Chaque fois, il fallait simplement trouver un moyen de lancer les barils explosifs sur l’ennemi. Selon les premiers rapports, la plupart des boss sont liquidés de cette manière. C’est dommage, si l’on considère les trésors d’ingéniosité que RARE avait employé dans DKC3 : un baril géant à faire repousser en lui faisant avaler des insectes (il pousse un éructation, et recule vers le vide) ou encore un combat de balles de neige contre un homme des neiges démoniaque.

Certains niveaux des plus "capotants" sont sans aucun doute les courses en chariot et en toboggan à travers les trois éditions. Heureusement, cette tradition est reprise dans la version 64-bit. Toutefois, je crois que RARE a voulu opter pour des physiques plus réalistes : impossible de faire sauter le chariot. Chez Ubi Soft, Philippe m’expliquait (à renfort de grands gestes) comment ça fonctionnait: Diddy étend ses bras de tous les côtés pour attraper des bananes. Il peut aussi sauter hors du chariot, mais est plus limité par le mouvement de celui-ci et la collecte de bananes. J’espère que d’autres niveaux sont plus… palpitants que cela.

Parlons un peu multi-joueurs. Où est passé le mode coopératif? Aucun article n’en glisse un mot, et c’est simplement parce qu’il n’existe pas. Le seul aspect coopératif, c’est celui entre les différents personnages à l’intérieur de l’aventure à un joueur. Un mode multi-joueurs est présent, avec le "Deatmatch" traditionnel et un mode de combat qui ressemblerait très fortement à l’excellent Super Smash Bros. C’est à suivre…

Je sais, je suis très fort en nostalgie et un peu pessimiste depuis le début de l’article. Je ne voudrais pas avoir de fausses attentes. Je pourrais très bien me tromper, puisque je me base sur les impressions des autres et quelques pièces de média çà et là. Mais il est facile de remarquer les nombreux points forts.

Cinq personnages différents. D’abord, un ajout très fort pour la durée de vie, chacun ayant des mouvements différents (et d’autres très analogues). D’une autre façon, on peut aussi s’identifier à un personnage qui nous convient mieux. Aussi, le jeu déborde de charisme. Voir les grimaces de Lanky, ou encore Chunky devenir trois fois plus gros est hilarant.

Ensuite, il ne faut pas oublier la touche de RARE. Il est facile que la compagnie réalise le kilomètre de plus d’efforts, peu importe le logiciel. Vous n’avez qu’à penser à l’écran de sauvegarde de Banjo-Kazooie ou encore la sélection de personnages de Jet Force Gemini. Plus de quatre ans d’élaboration pour Donkey Kong 64, où une très nombreuse équipe a versé son âme.

22 novembre, 24 novembre, 10 décembre. Si vous pouvez vous procurer le jeu avant le 24 décembre, attendez vous à une expérience sensiblement différente, un peu poilue, une touche d’humour RARE. Le jeu à acheter pour la période des fêtes? Bien sûr, sans distinction d’âge.


Par Mathieu_Menard
Le 22 novembre 1999 | Catégories : Editos

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Mathieu_Menard n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de Joy-Con (qui drift) dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 504 : du 21 au 27 novembre 2022
Le 27 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 503 : du 14 au 20 novembre 2022
Le 20 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 502 : du 7 au 13 novembre 2022
Le 13 novembre 2022, par Gueseuch


Dojo Hebdo 500 : du 24 au 30 octobre 2022
Le 30 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 499 : du 17 au 23 octobre 2022
Le 23 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 498 : du 10 au 16 octobre
Le 16 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 497 : du 3 au 9 octobre 2022
Le 9 octobre 2022, par Gueseuch

Vite vu : Severed Steel (NS)
Le 3 octobre 2022, par Mortal



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal