Les avocats portent des robes pour mentir aussi bien que les femmes.

- Sacha Guitry

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


La « Nintendo Indifference »

un vrai flingue aurait fait pisser Miyamoto dans son froc


Vous retrouvez ici la traduction complète de l’éditorial de notre confrère Eric Mattei de Nintendojo US. Pour le voir dans sa version anglaise, cliquez ici.


Les avis et opinions exprimés ici ne font pas nécessairement état ou ne reflètent pas ceux de la totalité de l’équipe de Nintendojo ni de aucun de ses affiliés.

Je me rappelle, il y a deux ans, je faisais parti du public de l’E3 2001 lors de la conférence Nintendo. Nintendo se préparait à lancer le Gamecube. J’étais en train d’écouter un petit monsieur Japonais sur la scène dont la coiffure ressemblait à celle d’un champignon homosexuel (M. Iwata). Il disait à l’audience présente que la « Nintendo Difference » du Gamecube était qu’il n’y aurait pas de "Méga Suites", mais seulement des jeux innovants comme Pikmin. Ils ont même fait des présentations comiques, Iwata démontrant comment les autres consoles avait pré-emballés puis régurgités les "Méga Suites" qui se répètent encore et encore. Malheureusement pour toi Nintendo, j’ai acheté mon Gamecube dans l’espoir de trouver cette innovation, et je ne la trouve pas. Et le pire, c’est que je n’oublie pas. A cause de votre déclaration mensongère, il est temps de faire les comptes. Nintendo, vous m’êtes redevables.

Laissez moi juste dire que si Nintendo (en tant que société) n’avait pas prôné l’innovation plutôt que les suites de licences, je ne serai pas autant déçu par leur effort à développer des nouveautés pour le Gamecube. D’une manière plus révélatrice, Nintendo a mis ses pieds dans sa bouche avec ce commentaire, parce que, comme nous le savons, l’avenir de l’industrie du jeu est maintenant de lancer des nouvelles franchises, et non pas de renouveler les mêmes éternellement. Hé, n’est-ce pas Nintendo qui s’est enrichi grâce aux suites de Mario, en utilisant la même idée principale sur deux consoles ? Nintendo a bluffé tout le monde pendant ce discours basé sur 5 secondes réelles de SMS et Pikmin qui allaient renverser la tendance et créer une nouvelle série de jeux. Erreur !

Je suis sûr que s’il n’y avait pas eu l’excellent support, un peu tardif, des éditeurs tiers, la ludothèque du Gamecube ne serait composée que de suites. Voici maintenant quelques exemples sur la façon dont Nintendo a échoué dans l’innovation en tant que premier développeur pour sa console.

Tout d’abord, Mario Sunshine, alias Mario Gicleur d’Eau, n’est qu’un Mario 64 avec un nouvel habillage graphique et une arme non-violente sur le dos de Mario (car un vrai flingue aurait fait pisser Miyamoto dans son froc). Maintenant, vous allez probablement me dire que Mario 64 était un jeu incroyable, un pionnier du genre, et méritait une vraie suite. Vous avez raison, mais comme mon pote Dean Cavanaugh m’a toujours dit, "Pourquoi est-ce que Mario Sunshine (ou un jeu du même style) n’est pas sorti sur N64 en tant que suite de Mario 64?". Pas seulement parce que Nintendo a regretté de ne pas pouvoir avoir un Mario dans la line-up de lancement du cube, mais aussi parce qu’ils nous ont laissé bien patienter pour pouvoir sortir une version merdique de Mario 64. C’est vrai, merdique. La caméra dans Mario Sunshine est pourrie, les stages manquent d’ingéniosité, et ils sont tous trop semblables. En bref, j’ai échangé SMS pour un autre jeu dès que j’en ai eu l’occasion, et je n’aurai jamais fait ça avec Mario 64.

Dans un second temps, The Legend of Zelda: The Wind "Wanker" (NDLR Wanker : jeu de mot avec Waker. Signifie "se branler". Voilà de quoi agrémenter votre vocabulaire anglais déjà très fourni, nous en sommes persuadés ^^). Après avoir vu le nouveau look de Zelda, je n’y ai plus prêté attention pendant presque un an. J’ai pensé que le succès de la licence du Seigneur des Anneaux aurait pu influencer Miyamoto pour donner à Link une apparence plus mature. C’est marrant parce que j’ai toujours senti qu’on allait avoir ce qu’on a maintenant. Nintendo a redessiné ce Zelda parce qu’il se joue presque de la même manière que les versions N64. J’ai remarqué que le premier boss ressemblait au premier d’Ocarina of Time. Toutes les controverses entourant le Lion Rouge de Link et Cel-da ont totalement recouvert le fait que Nintendo a ressorti exactement le même jeu que sur N64 avec seulement quelques ajustements.

Que dire à propos de Mario Party 4000 et Super Duper Smashing Bros. ? Encore un autre exemple de jeux copiés sur les versions N64, tous les deux apparaissants presque identiques à leurs homologues. Et le constat sera sans doute le même pour Mario Golf/Tennis et Mario Kart: Double Ass (Hem, là on va supposer que vous savez ce que « ass » signifie ^^).

Pour montrer encore mieux qu’il a un double visage à propos de sa philosophie sur le GameCube, Nintendo a ressorti tous les vieux Resident Evil sur Gamecube en version complète et disposant d’un énorme budget publicitaire. C’est une série entière de Méga Suites qui deviennent des Méga Suites de ces Mega Suites !!! (Comprenne qui peut ^^) Pourquoi font-ils ça ??? Parce que Nintendo, dans sa recherche unique du profit savait qu’au lieu de perdre du temps et des moyens sur une longue période il pouvait renouveler une vieille série et la vendre sur Gamecube au PRIX des NOUVEAUX jeux. En faisait cela, donc, Nintendo est en contradiction avec sa première déclaration faite à l’E3 2001 comme quoi le Gamecube gagnerait votre argent en montrant la "Nintendo Difference" de génie.

Ajoutant l’insulte aux blessures, ils font perdre du temps à des développeurs comme Silicon Knights en faisant le même type de remaniement pour Metal Gear. Au lieu de créer une suite justifiée pour un jeu bouleversant (Eternal Darkness) Nintendo utilise les super génies canadiens pour retravailler un jeu PSOne. Pourquoi ? Pour le profit, pas l’innovation. Ecoutez comme le profit est bon. C’est pourquoi les compagnies sont dans les affaires, mais lorsque vous abreuvez vos clients de suites faites à la va-vite sur une courte période, il faut s’attendre à réaliser moins de profit à long terme comme en témoigne la chute des actions Nintendo.

Bien sûr Nintendo a quand même été innovant, il a créé des jeux comme Pikmin… Pour lequel une suite est déjà en cours de production! Oh, et Metroid? C’était dingue! Je veux dire que c’était vraiment un jeu formidable! Et bien il semble qu’une Méga Suite soit également en préparation. Je ne parvenais pas bien à comprendre ce qu’était la « Nintendo Difference ». Nintendo me l’a fait comprendre. Il semblerait en fait que la seule différence entre Nintendo et les autres consoles est que Nintendo est capable de mentir à propos de ses intentions, alors que Sony et Microsoft vous donne ce que vous réclamez et en grande quantité.

Je comprends que Nintendo ait besoin d’établir et d’ancrer profondément ses franchises, comme F-Zero, Metroid et Mario, mais ils ne font pas les choses comme ils le devraient : avec de l’innovation ; une innovation qui a fait passer Mario d’un jeu de plate-forme 2D à une incroyable expérience 3D sur N64. Je savais que le Gamecube n’allait être qu’une évolution technique, et pas une révolution par rapport à la N64, mais voir Mario Sunshine et Zelda largement copiés sur leurs prédécesseurs me fait seulement comprendre que j’ai jeté mon argent par la fenêtre. Le Gamecube n’est vraiment intéressant que pour les franchises Nintendo, c’est ce qui fait qu’il est unique, et le voir se faire « Mega-suiter » comme ça me fait penser que Nintendo est en train de scier la branche sur laquelle il est assis. Je ne m’inquiète même plus de savoir ce qui va se passer au niveau des chiffres de ventes à court terme.

Pour terminer, il semblerait que Nintendo ait finalement écouté les personnes qui partagent mon avis, sorti son doigt du cul et réalisé qu’il n’est plus le "Dieu du Jeu vidéo". Deux initiatives récentes le prouvent. Ils ont supplié à genoux EA Sports de continuer à développer sur Gamecube car Nintendo sait que les jeux de sports se vendent. De plus, il a finalement essayé de rendre sa console attrayante fiscalement pour les éditeurs tiers. Heureusement car cela va permettre d’apporter des titres innovants et de qualité comme Splinter Cell, Nascar : Dirt to Daytona et Burnout 2 sur un système saturé des Méga Suites de son développeur premier.

Eric Mattei


Remerciements : AsmodeuS, Samus, NGCGBAN64, Master_Rayy, Yuushuu et Ciol.


Par Banjo
Le 12 juin 2003 | Catégories : Editos

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Banjo n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de Joy-Con (qui drift) dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 504 : du 21 au 27 novembre 2022
Le 27 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 503 : du 14 au 20 novembre 2022
Le 20 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 502 : du 7 au 13 novembre 2022
Le 13 novembre 2022, par Gueseuch


Dojo Hebdo 500 : du 24 au 30 octobre 2022
Le 30 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 499 : du 17 au 23 octobre 2022
Le 23 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 498 : du 10 au 16 octobre
Le 16 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 497 : du 3 au 9 octobre 2022
Le 9 octobre 2022, par Gueseuch

Vite vu : Severed Steel (NS)
Le 3 octobre 2022, par Mortal



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal