Les avocats portent des robes pour mentir aussi bien que les femmes.

- Sacha Guitry

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Gamecube : Tout est dans les jeux

Alors que chez Microsoft on est encore à chercher des développeurs pour créer des jeux, chez Nintendo, on s’active à les développer

Le Spaceworld est maintenant terminé, et Nintendo a finalement mis fin à plus d’un an de spéculations sur leur future console. La plupart des détails techniques sont connus, et très impressionnants. Nous avons eu un aperçu du futur. Luigi, Mario (128 d’entre eux!), Link, Samus, le Rogue Squadron au grand complet, Wave Race, Meowth et sa bande (Pikachu n’était pas là. Peut-être avait-on mis des pièges à rats ? Hehehe), et quelques autres jeux moins connus nous ont donné un aperçu de ce que le futur des jeux vidéos aura l’air. Enfin, presque…

Parce que Nintendo ne voulait pas se faire voler ses idées par Sony et Microsoft, aucun gameplay n’a été montré. De tous les vidéos que vous avez vu, aucun n’allait jusqu’à montrer le jeu en temps réel. Certains clips, comme celui de Metroid, étaient même pré-rendus (Appel à tous : Je cherche une meilleure traduction pour pre-rendered) et nous reportaient aux FMV si populaire sur PSX. Déception ? Peut-être. Avouez-le, vous auriez bien aimé voir de quoi aura l’air le prochain jeu de Mario, pas seulement une partie d’animation.

Il faudra attendre au prochain E3 (mai 2001, Los Angeles), pour pouvoir essayer les jeux. Est-ce que ceci ramène Nintendo au niveau « grosse Corvette, petite quéquette » du X-Box ? Que non! Alors que chez Microsoft on est encore à chercher des développeurs pour créer des jeux, chez Nintendo, on s’active à les développer. Dans six mois, quand les développeurs tiers de Microsoft commenceront à développer des jeux, chez Nintendo, Rare, Retro Studios, Left Field, Silicon Knight, Factor 5 et autres second-parties, on en sera à peaufiner les jeux. Et les third-parties alors ? Où étaient-ils ?

Ha! La grosse question. Nintendo et les third-parties. J’ai la grande impression qu’après s’être fait passé un savon par Square il y a de cela 4 ans, Yamaushi s’est dit que c’était trop. Qu’une compagnie comme Nintendo n’avait pas besoin de toutes l’armée de développeurs-tiers disponible, mais seulement des meilleurs d’entre eux. On a donc tenté de créer une « Dream Team » qui ferait un minimum de jeux, mais de très grande qualité. À ce moment, il était clair que Yamaushi avait pris la mauvaise décision. Au lieu de Metal Gear Solid, Konami livrait Goemon. Au lieu de Resident Evil, Capcom nous a donné un jeu de Mickey (les Aventures Magiques je crois). Pour la deuxième fois, Yamaushi se faisait laver. À l’eau de javel à part de ça.

Regardez bien ce qui s’est passé au cours des dernières années, et vous comprendrez que le grand maître de Nintendo n’est pas à la tête d’une des compagnies les plus fructueuses au Japon pour rien. On ne peut se fier que sur soi-même pour un travail bien fait. Nintendo a donc lancé une campagne de recrutement pour travailler avec les meilleurs, en s’assurant que ceux-ci resteront 100% fidèles. On appelle ça des second-parties. Rare en est le meilleur exemple. En fait, les second-parties sont comme des extensions de la compagnie mère. Aujourd’hui, Nintendo en a un si grand nombre, que même si tous les Square (lire : third-parties peu fiables) décidaient de boycotter Nintendo, il y aura quand même un nombre décent de jeux pour le Gamecube. D’ailleurs, attendez-vous à voir le nombre de Second-Parties grimper encore dans un futur moyennement rapproché. Yamaushi est présentement à sécuriser le futur du Grand N.

C’est pour cette raison que vous ne verrez pas des tonnes de software provenant de third-parties au lancement de la console, ou même au prochain E3. Bien sûr, il y en aura. Nintendo n’est pas assez stupide pour cracher sur les beaux sous des autres compagnies. Mais ce ne sera rien comparé au grille-pain de Sony, ou au X de Microsoft. Avec sa poignée dorsale, le Gamecube ressemble à une boîte à lunch, et une boîte à lunch, c’est en famille qu’on la remplie. Ensuite, si le voisin veut bien nous donner des petits gâteaux, on leur fait un peu de place. Voyez ?

Encore une fois, Nintendo n’a rien fait comme les autres. Que voulez-vous, il faut bien une compagnie qui soit capable d’innover un peu. Alors que Sony et Microsoft ont décidé d’utiliser un format de DVD « pur », Nintendo y est allé avec son propre format, d’un diamètre de 8 cm, et limité à 1,5 giga. Pour vous donner une idée, les disques normaux ont un diamètre d’environ 12 cm, et une capacité d’environ 5 giga. Pourquoi cette décision ? Pour la sécurité, évidemment! En ayant des disques plus petits, Nintendo s’assure qu’aucun disque copié ne pourra être utilisé (contrairement au Dreamcast, sur lequel les CDs peuvent maintenant être utilisés pour copier des jeux). D’ailleurs, d’après mes savants calculs et ma règle à mesurer, un disque normal ne pourra même pas être utilisé dans le Gamecube.

Contrairement à mon bon ami Éric Mattei de Nintendojo, je ne crois pas que ce soit une mauvaise décision de Nintendo. Nintendo se protège, et s’assure que tous ceux qui voudront produire des jeux pour le Gamecube devront passer par eux. En fait, c’est un élégant mélange de cartouches et de DVD. Même la transition d’un format à un autre ne devrait pas poser de problème.

Du côté hardware, Nintendo a (finalement!) bien fait ses devoirs. Les démos montrés au public ont de quoi faire rougir le PS2 de honte. Et avec ses franchises tellement aimées, Nintendo part avec une longueur d’avance sur le X-Box, qui doit présentement se contenter d’un robot inconnu, de balles de ping-pong et de papillons. Ce n’est rien comme Zelda et Metroid, pas vrai ?

De plus, il semblerait que la console soit un charme pour les développeurs. Ceci n’augure rien de bon pour Sony. Plus le temps avance, plus le PS2 ressemble au Saturn. Le seul vrai compétiteur de Nintendo sera Microsoft. Aux dernières nouvelles, le X-Box avait encore des spécifications supérieures à celles du Gamecube. Par contre, n’oublions pas que contrairement à Nintendo, Microsoft utilise des composantes non-optimisées provenant du PC. Chez Nintendo, chaque petit fil de cuivre a été conçu en pensant « jeu », pas Windows ou Internet Explorer. 1-0 Nintendo. Chez Microsoft, en utilisant une version réduite de Windows 2000 et la technologie DirectX, on s’assure que tous les développeurs connaissent parfaitement l’environnement de travail. 1-1.

Sega et Sony sont out. À moins d’un revirement incroyable, on aura droit à un match fabuleux entre Microsoft et Nintendo. Personnellement, je donne l’avantage à Nintendo, à cause des jeux. Ce sont les jeux qui font une console. Mais Microsoft a déjà prouvé qu’avec beaucoup d’argent, on peut finir par créer des jeux plus que potables. À titre d’exemples, Flight Simulator et Age of Empire (1 & 2) sont parmi les jeux les plus réussis dans leurs genres. Reste que la bande à Bill a encore tout à apprendre des consoles, alors que Nintendo a réussi à démontrer avec le Gamecube qu’elle a finalement appris de ses erreurs passées. Sony s’en était bien tirée avec sa première console, Bill Gates réussira-t-il à en faire autant ? À suivre!


Par Phil
Le 27 août 2000 | Catégories : Editos

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Phil n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de Joy-Con (qui drift) dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 504 : du 21 au 27 novembre 2022
Le 27 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 503 : du 14 au 20 novembre 2022
Le 20 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 502 : du 7 au 13 novembre 2022
Le 13 novembre 2022, par Gueseuch


Dojo Hebdo 500 : du 24 au 30 octobre 2022
Le 30 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 499 : du 17 au 23 octobre 2022
Le 23 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 498 : du 10 au 16 octobre
Le 16 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 497 : du 3 au 9 octobre 2022
Le 9 octobre 2022, par Gueseuch

Vite vu : Severed Steel (NS)
Le 3 octobre 2022, par Mortal



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal