La, la, la, la, la le sexe qui chante !

- Zegema en plein essai micro

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Vite vu : Severed Steel (NS)

Cette analyse a été réalisée à partir d’une version physique achetée par mes soins.

:bave:

Severed Steel est un fast FPS avec du parkour, des bullet times et de la dark synthwave, le tout dans un univers ambiance néon hyper épuré. C’est une sorte d’enfant bâtard entre Ghostrunner et Super Hot.

Le jeu est moins « technique » qu’un Ghostrunner (vous ne mourrez pas en une balle), mais il n’en reste pas moins relativement ardu, notamment par le fait qu’on ne peut pas recharger son arme : il faut obligatoirement passer à côté d’un ennemi pour lui voler son arme de poing, ou le tuer pour récupérer son arme.

Cela donne un ballet constant où l’on récupère une arme, balance une volée de balles au ralenti sur un ennemi tout en faisant une glissade, jette l’arme vide sur un autre ennemi avant de lui voler son flingue pour le retourner contre lui. Juste après, on peut aller effectuer un double-saut, un plongeon pour passer à travers une vitre et aller éliminer les deux ou trois autres ennemis qui traînaient là.

Severed Steel, c’est à peu près ça pendant une grosse demi-douzaine d’heures, dans des décors hyper épurés mais intégralement destructibles (avec tout ce que ça implique de possibilité d’embusquer l’ennemi ou de créer de nouvelle zone ou passage). Si comme moi, vous avez kiffé vos races sur Ghostrunner, vous allez certainement, tout comme moi, entrer dans un état de transe et baver pendant les 6 heures que durent Severed Steel.

Soyez par contre bien conscient qu’il s’agit d’un jeu budget : les ennemis sont peu variés, l’histoire est hyper minimaliste, les objectifs relativement répétitifs (tuer tout le monde, détruire tel ou tel objet) et il n’y a pas de visée au gyro (le vrai point noir du jeu si vous voulez mon avis). Si vous êtes capable de passer outre, vous allez par contre vous taper un très bon trip.


Par Mortal
Le 3 octobre 2022 | Catégories : Vite vu

En tout cas, moi, si j'étais une fille, je serais facile.
Voir les articles de Mortal

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 504 : du 21 au 27 novembre 2022
Le 27 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 503 : du 14 au 20 novembre 2022
Le 20 novembre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 502 : du 7 au 13 novembre 2022
Le 13 novembre 2022, par Gueseuch


Dojo Hebdo 500 : du 24 au 30 octobre 2022
Le 30 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 499 : du 17 au 23 octobre 2022
Le 23 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 498 : du 10 au 16 octobre
Le 16 octobre 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 497 : du 3 au 9 octobre 2022
Le 9 octobre 2022, par Gueseuch

Vite vu : Severed Steel (NS)
Le 3 octobre 2022, par Mortal



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Émission s20e02 − NDirect + Splatoon 3 !
Le 4 octobre 2022, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal