L'hémisphère sud a toujours été au-dessus de l'hémisphère nord.

- Jodiroga

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Viewtiful Joe 2 (NGC)

Analyse de Viewtiful Joe 2

Le terrible Empereur noir a frappé ! Il a levé une armée contre Movieworld et a pour objectif de conquérir le monde et de voler aux films leurs fins joyeuses grâce aux pouvoirs des Sept Oscars. Finis les méchants toujours battus ? Finis les femmes que nos héros ramènent à la maison après une réplique qui casse bien ? Finis les baisers heureux et les histoires d’amours ? Non, c’est intolérable ! Il faut faire quelque chose ! Mais quoi ? Oui mes amis, il faut appeler Joe ! [applaudissements]

Car si Joe ne peut pas le faire, personne ne le pourra.

Le héros en collants rouges est de retour, et cette fois il n’est pas seul pour combattre les sinistres forces du mal : il est accompagné de sa petite amie et de sa fidèle Six Machine pour l’aider dans cette tâche titanesque.

Que planifie donc le terrible Empereur noir ? Parviendra-t-il à ses fins ? Notre dynamique duo sauvera-t-il le monde ? Est-ce que Link128 quittera encore une fois le forum du Dojo ? Vous trouverez toutes ces réponses et bien plus encore dans cette analyse viou-ti-foule ! Henshin, and Go-Go Baby !!!

Présentation

Dès les premières secondes, le design propre à la licence fait son effet. Tout débute par un joli logo Capcom tout rose. Une petite animation dans un style très japonais pour présenter la Team Viewtiful et la séquence d’introduction démarre. Pour notre plus grand plaisir, notre descripteur débile aux dialogues risibles est de retour, et plus con que jamais ! On entrevoit un peu le méchant et il a l’air vraiment furax !

Joe


Cliquez Cliquez

Joe est le jeune "parfait crétin" qui aime le cinéma mettant en vedette son seul héros favori : Captain Blue. Il a une jolie copine, mais il ne s’y intéresse pas du tout. Sa vie tourne autour de sa passion pour le cinéma et son héros.

Mais une fois devenu Viewtiful Joe grâce aux pouvoirs de la V-Watch, c’est un grand dragueur. Il ne rate pas une occasion. Il devient plus sûr de lui et maîtrise les pouvoirs des effets spéciaux d’Hollywood. Il peut accélérer le temps pour frapper plus vite que l’éclair ou encore le ralentir pour pouvoir éviter les balles de revolver. Tout ceci sans parler qu’en exhibant comme il faut ses biceps à travers son costume moulant, Joe impressionne tellement ses adversaires qu’ils se figent sur place et tremblent de peur !

Sylvia


Cliquez Cliquez

La jolie Sylvia est folle amoureuse de son Joe chéri. Mais la pauvre n’obtient pas toute son attention. Qu’importe ! Devenu Sexy Sylvia, elle a largement de quoi lui faire regretter la moindre infidélité ! Mais nuls doutes qu’après une nouvelle aventure aussi épique, leur amour n’en sera que renforcé. Toutefois, du fait que la pauvre ait dans son coeur un héros aussi classe engendre une rude concurrence, ce qui ne manque pas de la rendre un tantinet jalouse. Saura-t-elle tirer son épingle du jeu ?

Jet Black


Cliquez

Jet, c’est le père de Joe mais aussi un ami de Captain Blue. Il tient un cinéma et s’occupe de la projection des films. Il a transmit à son fils sa passion du cinéma et il fera ce qu’il peut pour l’aider dans son aventure. Espérons-le car nos courageux héros devront faire face à de nombreux pièges tous plus diaboliques les uns que les autres !

Graphismes

Les Viewtiful Joe, c’est le cinéma d’action de série B tourné en dérision. Le choix du style présent tout au long du jeu n’est pas étranger à cet objectif. Le cell-shading de mieux en mieux maîtrisé et propre à la série (on est loin du style d’un Legend of Zelda : The Wind Waker par exemple) permet toutes les caricatures imaginables du cinéma et ce, avec une point d’humour impossible avec un look « sérieux ». Tout y est poussé à l’extrême et c’est très efficace. La jungle, le village chinois, la station spatiale… Tout retransmet mieux que jamais les sensations d’un univers complet. C’est vivant, coloré, détaillé, on ne peut pas faire autrement qu’adorer.

Cliquez Cliquez Cliquez

Toutefois, certains problèmes persistent et d’autres sont même plus importants avec ce second opus. L’aliasing (effet d’escaliers) n’est toujours pas maîtrisé par Capcom et là où on avait une tentative d’améliorer les choses sur Resident Evil 4, ce n’est carrément plus le cas ici. Le jeu étant moins poussé graphiquement, c’est encore moins excusable. C’est dommage car ça fait tâche pour un dessin animé, ça lui enlève un certain réalisme et surtout, cela nuit à la qualité du design qui est pourtant très réussit. De plus, avec ce Viewtiful Joe 2 apparaît un problème de détection des collisions assez incroyable. Il n’est pas rare durant les cinématiques que la cape de Joe traverse complètement la tête de Sylvia. Durant le jeu, le problème est moins évident mais on le remarque tout de même contre certains murs et parfois durant des combats contre les bosses.

Cliquez Cliquez Cliquez

Rien à redire ici. Les coups sont superbement rendus. Les mouvements de Joe sont les mêmes qu’avant, on peut donc se concentrer cette fois sur le travail effectué sur Sexy Sylvia et il est excellent ! Elle est gracieuse, rigolote et les poses sont aussi réussies que celles de Joe. On ne peut vraiment faire aucun reproche sur l’animation du jeu. Si ce n’est qu’au dernier chapitre (et à un seul endroit bourré d’ennemis) ça saccade terriblement, au point que la séquence se joue au ralenti.

Audio


Les musiques sont rythmées et soutiennent bien l’action. Très agréables, elles sont plus vivantes en certains endroits, spécialement lors de scènes extérieures (rappelons que l’on est dans un film). Toutefois, les mélodies sont assez discrètes par moment, et malheureusement elles ne sont pas très originales. En fait, elles sont carrément empruntées au premier Viewtiful Joe. Là où ce deuxième opus se démarque, c’est sur les voix et le jeu des acteurs devenus plus justes et qui contribuent grandement à l’efficacité de l’humour. Grâce à cela, les blagues et les clins d’oeil font toujours rire.

Maniabilité

Viewtiful Joe 2 est un jeu de combat – aventure dans un univers composé de 2D et de 3D. La progression se fait en 2D, mais les personnages et l’action est en 3D. Les coups sont nombreux (il y a plusieurs coups de poing, coups de pied et sauts), mais les possibilités sont encore plus importantes quand on les combine aux pouvoirs de nos héros. Grâce à sa V-Watch, Joe peut ralentir le temps (Slow) ou au contraire l’accélérer (Mach Speed) et enfin, il peut zoomer sur lui-même pour impressionner l’ennemi. Sylvia perd quand à elle le Slow pour le Replay qui lui permet de frapper trois fois le même coup. Elle peut toutefois aussi encaisser trois fois les dommages si le Replay est déclenché au mauvais moment… Ainsi, on peut faire un coup de pied au ralenti et avec zoom par exemple. Tous ces pouvoirs sont limités dans leur utilisation par une barre d’énergie "VFX". En combattant, on ramasse des V-Marks qui serviront à acheter des coups supplémentaires, des vies, des continus et des items. Les V-Marks se ramassent surtout en faisant le plus de combos possibles, c’est-à-dire en évitant d’abord un coup pour étourdir un ennemi afin de tous les éliminer un par un et atteindre ainsi un score nettement supérieur ! À noter qu’à un endroit dans le jeu, vous pouvez réussir le combo ultime, vous atteignez alors le maximum de points possible en un coup !

Cliquez Cliquez Cliquez
De plus, l’interaction des mouvements de notre duo de héros est souvent sollicitée. On commence un mouvement avec un personnage pour ensuite rapidement appeler le second et compléter la manoeuvre. Ce qui est remarquable dans Viewtiful Joe 2, c’est la qualité de ses puzzles si on tient compte qu’on est dans un jeu d’action. Ils sont nombreux et vont souvent ralentir notre progression pour nous faire réfléchir un peu. En terme d’énigmes, c’est parmi ce que Capcom a fait de mieux ces dernières années. Elles sont plus logiques et cohérentes avec l’univers que dans un Resident Evil par exemple et elles sont vraiment jouissives à déchiffrer en utilisant directement les pouvoirs de Joe et Sylvia.

Cliquez Cliquez Cliquez

La sensation de jeu est unique. Viewtiful Joe 2 fait partie de ces jeux « old-school » devenus trop rares aujourd’hui. Le défi est de taille (moins que le premier par contre), les bosses sont énormes et les phases de jeux rappellent énormément « la belle époque ». En quelques occasions, on utilise le vaisseau de Joe et Sylvia pour des phases de tirs et pour certains combats.

C’est varié, amusant, délirant, plein d’action, suffisamment long… bref, c’est très complet.

Durée de vie

C’est LE point fort du jeu. Pour peu que vous soyez acharné et patient, Viewtiful Joe 2 offre des modes supplémentaires où vous pourrez tenter d’obtenir le score V (pour Viewtiful – magnifique) dans tous les niveaux. Pour vous donner une idée, le jeu offre dans chaque monde quatre niveaux aux difficultés bien dosées. Et pour chacun, quand vous avez fait le tour du jeu, vous pouvez rejouer ces niveaux et tenter d’obtenir le score Viewtiful, avec une récompense au bout de la ligne évidemment. Cela fait vous fait 120 défis à relever. Mais ce n’est pas tout ! Il y a aussi le mode des 36 chambres. Vous débloquez ces chambres de combat en jouant le mode principal du jeu et pour chacune, vous pouvez là aussi tenter d’obtenir non seulement le meilleur score mais aussi le temps le plus rapide. Des heures de plaisir seul et avec des amis si vous vous lancez des défis entres-vous. En matière de durée de vie et de difficulté, c’est comparable à un Time Splitters 2 ou à un F-Zero GX par exemple.

En bref…

Cliquez Cliquez Cliquez

Il ne faut pas ignorer ce petit bijou sous prétexte que c’est une suite très proche du premier. Sur ce point, Viewtiful Joe 2 n’est pas pire qu’un Metroid Prime 2: Echoes. Il utilise le même principe de jeu que le premier opus mais offre des niveaux plus riches et plus intéressants, des personnages aux mouvements nouveaux et des modes supplémentaires. C’est un excellent jeu d’action qui offre un défi de taille et une durée de vie impressionnante. Un jeu qui a son propre style, son identité. On ne peut plus parler d’innovation, mais on peut encore dire qu’il s’agit bien d’un hit amélioré. Si vous avez déjà le premier jeu, c’est un excellent achat car il prolonge le premier avec une tonne d’améliorations et de niveaux vraiment différents et toujours aussi délirants.

Cliquez

Les plus

+ Le style
+ L’action
+ Le fun
+ La durée de vie

Les moins

– « La » saccade

– Sylvia moins forte que Joe

– Les bogues de collisions

– L’aliasing

– On veut un mode coopératif !

La note

8/10


Par Martinus
Le 12 avril 2005 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Martinus n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de wiimote dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 424 : du 10 au 16 mai 2021
Le 16 mai 2021, par Gueseuch

Satellaview : Kirby’s Toy Box
Le 10 mai 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 423 : du 3 au 9 mai 2021
Le 9 mai 2021, par Gueseuch

Satellaview : BS The Legend of Zelda
Le 5 mai 2021, par Tardigrade



Dojo Hebdo 421 : du 19 au 25 avril 2021
Le 25 avril 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 420 : du 12 au 18 avril 2021
Le 18 avril 2021, par Gueseuch


Dojo Hebdo 419 : du 5 au 11 avril 2021
Le 11 avril 2021, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal