My name is Reggie, I'm about kicking ass, I'm about taking names, and WE'RE about making games!

- Reggie Fils-Aimé

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


The legend of Zelda : a link to the past (SNES)

Analyse de The legend of Zelda : a link to the past

Si vous avez lu ma fiche dans la section équipe du site vous vous rendrez compte que le jeu décortiqué dans cette analyse est mon jeu préféré tout support confondu donc ne vous étonnez pas si cette analyse manque légèrement d’objectivité (c’est mon jeu préféré après tout ^^). Sorti à l’époque sur Super Nintendo et maintenant porté sur GBA, c’est dans sa version d’origine que ce volet de la légendaire série des Zelda va être testé ici (l’analyse de la version GBA signée Kokuro suivra très bientôt). Bon ben voilà pour l’introduction, je ne vais pas vous faire un roman non plus.

Présentation

Des menus clairs et lisibles, une interface simple et efficace. C’est du Zelda et comme d’habitude c’est parfait de ce coté là. Notons tout de même un superbe écran titre et une très belle animation de fin.

Graphismes

Très bons pour l’époque de la SNES, le jeu est même un des titres phares de la console et aujourd’hui encore une référence en matière de 2D (bien qu’il ait un peu vieillit). Le monde est très bien animé et haut en couleur. Le tout bouge avec une fluidité exemplaire et ce sans que le moindre petit ralentissement ne pointe son gros nez pointu pour gâcher le plaisir du joueur.

Audio

Alors là c’est bien ce que j’appelle une bande son inoubliable !!! Le thème principal de la série en fond sonore sur la carte d’Hyrule, de nouvelles musiques toutes plus sublimes les unes que les autres, un ocarina qui émet une petite mélodie, des bruits d’épées, des pots qui se brisent, des flammes qui brûlent et un sanctuaire qui chante et puis encore les mythiques explosions des bombes et puis le bruit du boomerang et celui de l’eau aussi et encore celui des ennemis qui meurent dans une fumée en tête de mort et celui de Link se fracassant le nez sur un mur après un sprint avec les bottes de pégase et… Heu… :-D. Du tout bon de ce coté là donc.

Maniabilité

Rien de plus simple que de diriger Link, appuyez sur A pour parler, lire, ouvrir des coffres et maintenez-le enfoncé pour courir une fois les bottes de pégase en votre possession. Le bouton B sert lui à attaquer. Maintenez-le pour charger votre dévastatrice attaque cyclone. Y sert à utiliser vos armes secondaires et les objets que vous aurez préalablement choisi dans le menu auquel vous accédez avec le bouton START. X quand à lui sert à afficher la carte du lieu où vous vous trouvez, et SELECT, à sortir de la partie.

Pour ce qui est du déroulement du jeu, c’est du Zelda tout craché. Le jeu se divise en deux grandes phases distinctes : l’exploration du monde et les donjons. Pour ce qui est de la phase d’exploration, elle consiste tout d’abord à récolter des informations sur votre quête afin de savoir où se diriger pour continuer l’aventure et puis aussi de récolter le maximum de rubis. Ensuite vous aurez à trouver le chemin jusqu’au donjon suivant, auquel on accède généralement en obtenant préalablement un objet spécifique sous forme de sous-quête. C’est aussi dans cette phase d’exploration que vous participerez aux différentes quêtes annexes du jeu qui sont ma foi assez nombreuses et bien que non nécessaires à la réussite de votre quête, vous seront bien utiles pour vous faciliter le travail, tout particulièrement celles pour les fragments de cœurs et autres objets bien utiles (super boomerang par exemple).

La phase donjon se découpe en deux parties. Il y a des moments ou il vous faudra montrer toute votre habilité au combat pour vous défaire d’une horde de monstres bloquant un passage sans vous faire occire. L’autre partie de l’exploration d’un donjon consiste à résoudre les énigmes du lieu pour accéder au maître du donjon. Là c’est bien vos méninges que vous devrez faire fonctionner pour arriver à vos fins et bien que la plupart des énigmes ne soient pas bien difficiles à trouver pour les inconditionnels des Zelda, certaines vont vous faire revisiter le donjon de fond en comble afin de trouver le moyen de débloquer la situation. Enfin l’ultime étape d’un donjon passe par un combat à mort contre le boss. Il vous faudra ici faire preuve de réflexes pour éviter de vous faire trucider mais aussi d’intelligence pour trouver le point faible de votre ennemi.

Scénario

Link est réveillé en pleine nuit par un mystérieux appel à l’aide d’une dénommée Zelda. Enfermée dans le donjon du château d’Hyrule celle-ci vous demande alors de la libérer. C’est à ce moment-là que votre oncle sort avec les armes de la famille prêt pour le combat… N’écoutant que votre curiosité de joueur impatient vous sortez de chez vous et vous retrouvez bien vite à longer les murailles du château et à découvrir un passage secret au sein duquel vous trouvez votre oncle mourrant qui vous lèguera ses armes : c’est maintenant à vous d’aller sauver Zelda, princesse d’Hyrule, du terrible sorcier Aghanim. Quels sont les desseins d’Aghanim ? Vengerez-vous votre oncle ? Vous le saurez en jouant à The Legend of Zelda : A Link to the Past !

Durée de vie

Tout simplement colossale ! Comme tout Zelda qui se respecte, il vous faudra dans les 40 heures de jeu pour compléter l’aventure la première fois et la multitude de sous-quêtes et d’items à collecter vous donneront du fil à retordre pour finir le jeu à 100%.

En bref…

Un jeu magique que je conseille à tout le monde, si vous n’avez jamais joué à ce chef d’œuvre, sachez qu’il va sortir sur GBA (il est peut-être même sortit à l’heure ou vous lisez ces lignes) et que c’est un jeu tout simplement mythique qui mériterait un 11 si la notation le permettait.

Les plus

  • Le meilleur jeu de tout les temps de la Terre et de l’infini +1 !!!

  • Les graphismes.

  • La bande sonore.

  • Le jeu en lui même.

  • L’histoire.

Les moins

  • Il est un peu vieux mais la version GBA va bientôt sortir !

La note

10/10


Par Golden_cube
Le 15 janvier 2003 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Golden_cube n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de wiimote dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 414 : du 1er au 7 mars 2021
Le 7 mars 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 413 : du 22 au 28 février 2021
Le 28 février 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 412 : du 15 au 21 février 2021
Le 21 février 2021, par Gueseuch

Nintendo Direct 18/02/2021 – Le résumé un peu concon
Le 20 février 2021, par MectonLaFlemme

Dojo Hebdo 411 : du 8 au 14 février 2021
Le 14 février 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 410 : du 1er au 7 février 2021
Le 7 février 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 409 : du 25 au 31 janvier 2021
Le 31 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 408 : du 18 au 24 janvier 2021
Le 24 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 407 : du 11 au 17 janvier 2021
Le 17 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 406 : du 4 au 10 janvier 2021
Le 10 janvier 2021, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal