En parlant d'interface, a propos des ports in/out du systeme digestif, autant le port in a kiffé sa life le combo quick/kebab de ce week-end, autant le out me fait un conflit materiel là

- gné, fan d'Imossel

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal

Émission s17e09 − Enfin l’E³ !
Le 30 juin 2021, par Mortal





Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Super Smash Bros. Melee (NGC)

Analyse de Super Smash Bros. Melee

En 1999, Nintendo et Hal sortaient un jeu de combat mettant en scène les personnages les plus populaires de la firme nippone. Ce jeu n’était pas sans rappeler l’excellent Guardian Heroes de Treasure sur Saturn. Smash Bros sur N64 n’a pas rencontré, en Europe, le succès qui lui était dû. En effet, dur de s’imposer devant Tekken et autre Street Fighter, à croire que les joueurs de PSX n’ont pas le sens de l’humour et de la dérision. Les pauvres, je les plains. Il va de soi que Smash Bros au Japon a fait un véritable carton et que les tournois rassemblaient des centaines de joueurs. C’est donc sur NGC que Smash Bros compte bien régler ses comptes avec le passé. Si le principe reste le même, combat multi-joueurs, le jeu a eu droit a un lifting de folie. La puissance de la NGC aidant.

Graphismes

Attention c’est carrément beau. De l’intro toute en synthèse, qui nous présente tout l’univers Nintendo au top de sa forme, en passant par le jeu en lui-même. Jamais le clan Nintendo n’a eu un tel aspect, il faut le voir pour le croire. Tous les protagonistes ont un look de folie et le sens du détail dont ils bénéficient est terrible. Idem au niveau des différents stages. C’est la grande classe, tout ou presque y est présent. Ce qui est très fort c’est que l’esprit des différents jeux mis en scènes est vraiment respecté.

L’interface est bien sûr très classe et offre une navigation aisée à travers des dizaines de menus.

Audio

Aucun jeu ne peut proposer de si belles musiques. C’est bien simple le répertoire de Koji Kondo est quasi-complet. Je vous laisse imaginer le résultat: toutes les plus belles mélodies qu’ait connu le jeu vidéo, remasterisées en version orchestrale pour la plupart.

Les personnages ne sont pas en reste, ils se manifestent de plusieurs façons et ce selon leurs conditions physiques.

Maniabilité

Le but est simple : éliminer votre adversaire en le jetant hors du ring. Pour ce faire vous pouvez soit le frapper soit vous servir de la dizaine d’objets mis a votre disposition (pokéball, batte, flingue…).

Le gameplay est au top. Il existe deux boutons pour frapper : le A pour les coups de base et le B pour les coups spéciaux. Le bouton Z sert a chopper quant au R il sert à se protéger, faire des roulades ou encore esquiver. En gros la prise en main est quasi immédiate et c’est un régal !

Un véritable puit sans fond vous attend. Il existe énormément de modes de jeu. Que ce soit en solo ou en multi-joueurs, on n’en voit jamais le bout.

Commençons par le mode solo :

– Il y a d’abord le mode normal qui vous met aux prises avec une série d’adversaires. Ce mode est identique à la version N64.

– Le mode aventure vous projette dans les meilleurs jeux Nintendo. C’est quasiment un jeu de plate-forme qui vous attend : Super Mario, Metroid, Zelda, F Zero… Tout ou presque y est !

– Le mode «event match », vous impose des combats avec des scénarios précis (Battre Bowser avec Mario, battre Dark Link avec Link…). Il en existe 51 et croyez-moi il y en a des bien durs !

– Le mode Stadium est réservé aux mini jeux. Casser des cibles (comme sur N64), un concours de Home Run et pour finir le Multi Man Melee ou vous pouvez affrontez un certain nombre d’adversaire allant de 15 à 100, ou encore jouer contre la montre.

– Il existe aussi, cela va de soi, un mode training.

Voyons maintenant le mode multi joueurs :

– Le mode Melee est le mode par défaut, ici c’est baston direct, combat de deux minutes.

– Le mode tournoi, pour les familles nombreuses, où jusqu’à 64 joueurs peuvent s’affronter via des phases éliminatoires.

– Le mode «Special Melee » ou tout un tas d’options permettent de pimenter les combats. Il existe 10 modes différents : gros personnages, vitesse lente, vitesse rapide…

– Il existe aussi un mode ou vous pouvez entrer votre nom et ainsi avoir vos stats perso. De plus le nom que vous choisirez apparaîtra au-dessus de votre personnage lors des combats !

Vous pouvez bien entendu créer vos propres règles !

Parmi les options qu’il reste, il y a la meilleure invention de Nintendo à ce jour : les trophées ! Les trophées sont de superbes objets issus de l’univers de Nintendo (de Duck Hunt à Majora’s Mask). Ces derniers sont tout en 3D et visionnables sous tous les angles ! Il en existe plus de 300 qu’il faut soit acheter soit gagner…Bon courage !

Le mode «data » propose des centaines d’écrans de statistiques allant de l’indispensable à l’inutile. Vous pouvez soit mater vos photos (et oui vous pouvez prendre des photos j’avais oublié ça, mais y a vraiment trop de trucs…). Jetez un coup d’œil aux archives et vous trouverez deux vidéos : une pour apprendre à jouer et une autre qui dure facilement plus de trente minutes et qui présente tous les personnages en action, rien que ça !

En bref…

Si Nintendo est votre religion, Smash Bros sera votre sanctuaire…

En effet le jeu est énorme, superbement réalisé et bénéficie d’une durée de vie hors norme. C’est un très très gros hit !

Les plus

Les moins

La note

10/10


Par Waru
Le 8 décembre 2001 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Waru n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de wiimote dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés



Dojo Hebdo 434 : du 19 au 25 juillet 2021
Le 25 juillet 2021, par Gueseuch


Satellaview : Special Tee Shot
Le 19 juillet 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 433 : du 12 au 18 juillet 2021
Le 18 juillet 2021, par Gueseuch


Dojo Hebdo 432 : du 5 au 11 juillet 2021
Le 11 juillet 2021, par Gueseuch


Satellaview : Tamori no Picross
Le 5 juillet 2021, par Tardigrade


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal

Émission s17e09 − Enfin l’E³ !
Le 30 juin 2021, par Mortal





Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal