Les hommes politiques sont marrants. Encore que je ne pense pas qu'ils nous feront un jour autant marrer qu'ils nous emmerdent.

- Coluche

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Super monkey ball (NGC)

Analyse de Super monkey ball

L’arrivée de Sega sur une console Nintendo était jusqu’à présent un rêve un peu fou. Mais avec le temps tout est réalisable. C’est donc avec beaucoup d’émotion que je me suis lancé dans Super Monkey Ball, première production de Sega pour la Gamecube. Quel est donc le concept de ce jeu dont les quelques photos que vous avez dû voir ne vous ont pas inspirées confiance ?

C’est ni plus ni moins qu’un jeu à la croisée des chemins entre Marble Madness et Spindyzzi. Il vous faudra traverser plus de cents niveaux en ramassant en maximum de bananes avant d’atteindre la sortie. Ultra simple mais terriblement fun. De plus Sega est passé par-là donc attendez-vous à quelque chose d’un peu révolutionnaire…

En effet vous faites évoluer un singe enfermé dans une boule. Mais là où tout se complique c’est que vous ne faites pas bouger directement le primate. Pour qu’il se déplace vous devez incliner la plate-forme sur laquelle il se trouve…

Graphismes

Super Monkey Ball est beau. Comme le seront tous les jeux de la NGC, du moins je l’espère. Il possède des graphismes ultra fins et super colorés donnant au jeu une ambiance très Nintendo. L’esthétique des niveaux est très classe en plus de leur architecture, il propose des textures variées et des fonds de toute beauté qui offrent quelques petites animations bien sympathiques.Les différents singes bougent de façon fluide et sont animés à merveille.

Audio

Des mélodies bien entraînantes vous accompagne tout au long des niveaux. Tout ceci est bien sur en Dolby surround. Les singes ne sont pas en reste et manifestent leurs états d’esprit par différents sons, ce qui les rendent encore plus vivant…

Maniabilité

Nintendo prouve là qu’il possède le meilleure pad analogique du monde ! Monkey est très simple à prendre en main. Seul l’analogique est mis à contribution. Son touché se révèle magique tant il répond bien. A vous maintenant de négocier, les virages serrés et autres côtes qui vous attendent. Quatre singes sont à votre disposition, ils ont tous des caractéristiques différentes. Plus rapide, plus maniable…A vous de trouver celui qui correspond le mieux à votre touché du pad.

Outre la conversion parfaite de la borne d’arcade de Sega, Monkey ball regorge de surprises. Il offre une multitude de petits jeux multi-joueurs. Voyons donc ces differents modes :

-Main game :

Cette section vous offre trois choix : normal mode, practice et championnat. Dans le normal mode vous contrôlez votre singe sur des niveaux de plus en plus complexes. Il y a trois niveaux de difficultés (beginner 10 levels, advance 30 levels, expert 50 levels). Au début tout va bien mais par la suite le cauchemar commence. En expert les niveaux sont à la limite du supportable. Pour ouvrir tous les niveaux vous devez finir tous ces modes sans perdre une vie (Ils sont pas bien chez Sega) ! C’est quasiment irréalisable. J’ai fini le mode beginner de cette façon mais j’ai perdu une vie au dernier niveau en advance (premier vol plané de mon pad NGC). Je vous parle même pas du mode expert, où là, je dépasse pas le niveau 7.

Le mode practice vous permet de vous entraîner sur les niveaux que vous avez ouverts en mode normal. Ici vous pouvez soit casser du score, soit trouver des passages secrets. Ce mode est très pratique pour qui veut relever le challenge sans perdre une vie. Vous pouvez aussi sauvegarder des ralentis de vos plus belles courses.

Le mode championnat et quand à lui uniquement réservé aux multi-joueurs. Vous pouvez vous attaquer à différents niveaux soit en écran splitté soit à tour de rôle. L’écran splitté fait quand même un peu mal à la tête…

-Party game :

Trois jeux en multi-joueurs vous attendent !

Monkey race : un clone de F-Zero, avec 6 circuits

Monkey fight : un petit jeu à la Mario Party où le but est de faire tomber son adversaire dans le vide…

Monkey target : à vous de lancer les singes sur une cible et de faire un max de points. Ambiance Pilotwing..

Lors de ces jeux les singes sont toujours dans leurs bulles. Ce sont loin d’être des petits jeux sans intérêts, à quatre le délire est total !

-Mini games

Grâce aux points collectés dans le mode normal vous pouvez acheter des mini jeux (pourquoi mini ?). Ils sont aux nombres de trois :

Monkey billiards : un jeu de billard à la réalisation exemplaire et au gameplay ravageur

Monkey Bowling : un bowling de très bonne facture

Monkey golf : un golf, un parcours de 18 trous, qui n’a rien à envier à Mario Golf…

Tous ces jeux sont terribles et vraiment bien réalisés. Là aussi les singes sont présents partout. En fait dès qu’il y a un objet sphérique, un singe est dedans. Alors pour le prochain épisode, Monkey pétanque et Monkey soccer ?

En bref…

La surprise vient de Sega. Personne n’a parié sur ce titre et Nintendo se trouve dépassé. Un blockbuster, même Luigi ne fait pas le poids face à Monkey ball. Il va falloir garder un œil sur Sega car si toutes les productions sont de cet acabit ca va faire très mal ! Le jeu le plus fun de la Game cube et surtout le plus multi-joueurs.

Les plus

Les moins

La note

9/10


Par Waru
Le 29 septembre 2001 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Waru n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de wiimote dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 429 : du 14 au 20 juin 2021
Le 20 juin 2021, par Gueseuch

Satellaview : UNDAKE30 Same Game
Le 18 juin 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 428 : du 7 au 13 juin 2021
Le 13 juin 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 427 : du 31 mai au 6 juin 2021
Le 6 juin 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 426 : du 24 au 30 mai 2021
Le 30 mai 2021, par Gueseuch

Satellaview : Sutte Hakkun
Le 25 mai 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 425 : du 17 au 23 mai 2021
Le 23 mai 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 424 : du 10 au 16 mai 2021
Le 16 mai 2021, par Gueseuch

Satellaview : Kirby’s Toy Box
Le 10 mai 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 423 : du 3 au 9 mai 2021
Le 9 mai 2021, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal