En parlant d'interface, a propos des ports in/out du systeme digestif, autant le port in a kiffé sa life le combo quick/kebab de ce week-end, autant le out me fait un conflit materiel là

- gné, fan d'Imossel

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal

Émission s17e09 − Enfin l’E³ !
Le 30 juin 2021, par Mortal





Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Star Wars Rogue Squadron III : Rebel Strike (NGC)

Analyse de Star Wars Rogue Squadron III : Rebel Strike

Je suis un grand fan de la toute jeune Saga Rogue Squadron. Du premier sur N64 au second, une véritable claque sur GameCube, en passant par Battle for Naboo, j’ai toujours vibré au son des blasters de X-Wing pulvérisant quelques TIE Fighters. Pour vous dire à quel point j’attendais cette suite qui pourtant n’en est pas exactement une…

En effet, Rogue Squadron 3 ne reprend pas l’histoire où Rogue Squadron 2 l’avait laissée et pour cause, Rogue Leader n’a jamais vraiment eu de scénario et c’est d’ailleurs ce qu’on lui a principalement reproché. Mais ici tout est différent : les créateurs ont bien pris en compte les remarques des joueurs et maintenant il y a même deux campagnes dans Rebel Strike, celle de Luke et celle de Wedge. Même si l’enchaînement des missions n’est pas toujours aussi logique qu’on l’aurait espéré (de temps en temps, on se demande franchement ce que l’on fait là !), c’est déjà un net mieux qui se fait sentir.

Mis à part cela, RS3 aurait pu être une suite classique, à la sauce "on prend les mêmes et on recommence"… Mais dans les studios de Factor 5, les développeurs se sont dit qu’ils avaient déjà représenté toutes les batailles spatiales du film et qu’il allait être difficile de faire original en reprenant le modèle de Rogue Leader (s’ils nous avaient pondu une troisième version de l’attaque de l’Etoile Noire, je pense que ça serait difficilement passé…). Et là, un petit malin a proposé l’idée de faire des phases au sol, à pied ou sur un véhicule type speeder (cette dernière alternative avait été beaucoup utilisée dans Battle For Naboo et le résultat était plutôt satisfaisant). Et voilà la principale innovation de ce nouvel opus… Les phases à pied…


Cliquez Cliquez Cliquez

Au début, c’est d’ailleurs assez déconcertant : la première mission, en plus d’être hachée dans son déroulement, propose une introduction à ces phases à pied. Dans les grandes lignes, ça se passe toujours de la même manière : vous courez et si quelqu’un vous cherche des crosses, vous tirez… Et c’est à peu près tout… Autant vous le dire tout de suite, ces phases sont sans aucun intérêt ! Même si on peut trouver ça amusant au début, on se lasse très vite de la répétitivité extrême de ces séquences au sol et ça devient presque une corvée quand on sent le temps de chargement arriver indiquant une phase à pied. Heureusement pour nous, dès qu’il s’agit de speeders ou de walkers, les choses s’améliorent un peu : on retombe dans ce qu’on avait déjà vu dans Battle For Naboo. Ce n’est pas aussi amusant que le pilotage de vaisseaux spatiaux, mais on s’en contentera…

Voilà qui règle donc le sort de la principale nouveauté du jeu… Mais une autre surprise attend les fans… UN MODE MULTIJOUEUR !

Cliquez Cliquez Cliquez

Combien de fois ai-je pesté contre LucasArts me plaignant de ne pas avoir de mode multi joueur dans Rogue Leader ? Je ne les compte plus à force… Mais maintenant tout est arrangé grâce à Rebel Strike qui dispose enfin d’une campagne en coopération et d’un mode duel. Bon, bien sûr, le multi joueur à deux, c’est assez limité… Mais en même temps, les graphismes sont quasiment aussi fins que quand on est tout seul, alors on ne va pas se plaindre !

Nous avons donc deux modes deux joueurs à notre disposition : Coopératif, qui reprend la campagne de Rogue Leader mais pour deux joueurs et Duel qui permet d’affronter son vis-à-vis. Le premier est très bien fait même si la visibilité est très réduite à cause de l’écran splitté… On peut tout de même regretter que le côté coopération soit si peu mis en avant : de par la nature même des objectifs et à cause du fait que chaque joueur ait ses propres coéquipiers, on en arrive assez rapidement à faire les missions comme si on était tout seul, sans vraiment se préoccuper de son camarade de jeu… Un effort a été fait, c’est certain (il y a plus d’ennemis, les objectifs à détruire sont plus costauds, etc…) mais ce n’est réellement pas suffisant… Amusant, mais pas vraiment l’extase totale donc.

En ce qui concerne le mode Duel, il se divise en quatre épreuves :

  • Combat rapproché : un duel aérien ! si les deux pilotes sont de niveaux comparables alors cela peut devenir particulièrement intéressant…
  • Destruction : probablement le mode le plus amusant, il s’agit tout simplement de détruire tout ce que vous pouvez !!
  • Marquer et défendre : un bon exemple de ce qui aurait pu être un excellent mode pour 4 joueurs ; il s’agit d’une sorte de Capture The Flag. Détruisez une base et prenez en possession, elle vous appartient alors et engrange des points. Si l’adversaire la détruit, elle change de propriétaire ;).
  • Spécial : une sorte de défi qui dépend des cartes sur lesquelles vous évoluez.

Encore un petit détail, je vous ai dit que le jeu était quasiment aussi beau à deux qu’à un… Mais cela a un prix et de temps en temps de gros ralentissements apparaissent dans tous les modes multi joueurs. Ca ne gêne pas forcément énormément, mais c’est assez agaçant…

Présentation

Tous les personnages de Star Wars qui dansent le disco ! C’est ce qui fait office de présentation pour le jeu !

Les menus sont intégralement animés et le tout est très bien organisé. Seul petit hic à ce niveau, il n’y a toujours pas d’option "Recommencer la mission" durant la campagne…

A noter également que beaucoup plus d’extraits de films sont présent durant tout le jeu, surtout sur les missions à pied : c’est vraiment très agréable et ça contribue beaucoup à l’ambiance très Star Wars dont est imprégnée tout le jeu.

Graphismes

Il n’y a pas à faire de manière : c’est toujours aussi beau ! Les améliorations depuis Rogue Leader ne sont d’ailleurs que peu impressionnantes : de meilleurs éclairages, une sorte de filtre de lumière et quelques autres effets de ce genre-là (effet de trouble sur Tatooine par exemple) sont les principales améliorations. Pour tout ce qui est phase en vol en tout cas, il n’y a rien de particulier à signaler.

Cliquez Cliquez Cliquez

Par contre pour les phases au sol, c’est une autre histoire… Si les personnages sont très bien modélisés, il en est autrement des décors qui sont parfois médiocres en qualité et pauvres en détails. Autant certaines missions ("Vol de Bespin", "Le triomphe de la Rebellion" par exemple) sont particulièrement réussites, autant d’autres comme "Défi sur Dantooine" sont vraiment complètement ratées… Mais heureusement pour nous, ces irrégularités dans la qualité des décors sont la seule ombre au tableau, pour les graphismes en tout cas.

Audio

Une pure merveille comme d’habitude ! La musique est réellement formidable avec pas mal d’extraits de musiques tirées des films mais aussi quelques morceaux composés pour l’occasion sans oublier le fameux et magnifique thème de l’escadron Rogue !

Les bruitages sont classiques mais efficaces, les bruits de blasters et de réacteurs sont très proches de ce que l’on peut trouver dans le film. Mention spéciale au vide sonore créé par les bombes soniques du chasseur Jedi ! Par contre, au niveau des voix, le doublage français est assez moyen (surtout pendant les scènes cinématiques, principalement des extraits de la première trilogie redoublés)… Vous avez toujours la possibilité de faire le jeu en VO sous-titré ;).

Maniabilité

Commençons d’abord par tout ce qui est mission en vol. On ne change pas une équipe qui gagne, le gameplay de Rogue Leader étant très efficace, Rebel Strike reprend quasiment tout. A noter toutefois, un système d’aide légèrement amélioré : maintenant la direction de votre prochain objectif est indiquée quelques secondes au-dessus de votre vaisseau. De même, quand il y a une action particulière à réaliser (lancer un grappin dans les pattes des walkers ou ramasser une bombe…) on vous indique juste au-dessus de votre vaisseau le bouton sur lequel vous devez appuyer.

Quant aux phases à pied, c’est légèrement différent. Quand vous pointez votre arme vers un ennemi, un viseur s’affiche sur lui. Si vous tirez, vous le toucherez. Si vous appuyez sur L, vous le cadrerez (un peu comme dans Zelda) et vous pourrez tourner autour. Ca, c’est la théorie. Dans la pratique, on a plus souvent tendance à bourriner dans tous sens pour se sortir des niveaux. De plus, comme le QI de vos ennemis avoisinent le zéro absolu, il n’est pas vraiment difficile d’en venir à bout…

Cliquez Cliquez Cliquez

Durée de vie

Finir le jeu n’est pas bien compliqué ni bien long, mais la chasse aux médailles d’or est toujours aussi intéressante et difficile, ce qui allonge considérablement la durée de vie. Reste le multijoueur qui permet de faire durer un peu le plaisir. Le mode coopératif semble vraiment très long à terminer, mais il faut toujours avoir un partenaire et le Duel peut être amusant de temps en temps, mais il n’y a pas vraiment de quoi se relever la nuit…

En bref…

Au final, je suis assez partagé. Le mode Solo est bien mais les séquences au sol sont ratées. Le mode Coopératif est bien, mais le mode Duel est moyen. Rebel Strike n’est pas franchement un bon jeu mais ce n’est pas non plus franchement un mauvais jeu. Les équipes de Factor 5 avaient de toute évidence le potentiel pour faire de ce jeu un véritable bijou, mais elles sont malheureusement passées à côté…

Les plus

  • techniquement toujours aussi irréprochable

  • une ambiance sonore toujours aussi proche de la trilogie

  • quelques missions et vaisseaux bonus bien sympathiques…

  • de superbes extraits du film !

  • le mode coopératif

  • un joli clin d’œil à l’épisode 2 dans la mission sur Geonosis ;)

Les moins

  • un mode Duel qui passe un peu inaperçu

  • le scénario du mode Solo n’est pas toujours très clair…

  • les phases à pied, sans aucun intérêt

  • très peu d’innovation par rapport à Rogue Leader

La note

7/10


Par Mortal
Le 13 janvier 2004 | Catégories : Analyses

En tout cas, moi, si j'étais une fille, je serais facile.
Voir les articles de Mortal

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Pokémon Unite : étude comparative
Le 3 août 2021, par MectonLaFlemme



Dojo Hebdo 434 : du 19 au 25 juillet 2021
Le 25 juillet 2021, par Gueseuch


Satellaview : Special Tee Shot
Le 19 juillet 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 433 : du 12 au 18 juillet 2021
Le 18 juillet 2021, par Gueseuch


Dojo Hebdo 432 : du 5 au 11 juillet 2021
Le 11 juillet 2021, par Gueseuch



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal

Émission s17e09 − Enfin l’E³ !
Le 30 juin 2021, par Mortal





Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal