Je le couperai au montage

- Mortal, qui ne le fera pas

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal

Émission s17e09 − Enfin l’E³ !
Le 30 juin 2021, par Mortal





Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Star Wars Rogue Squadron II: Rogue Leader (NGC)

Analyse de Star Wars Rogue Squadron II: Rogue Leader

Le jeu attendu par des millions de fans, soient de jeux vidéos soient du film homonyme, est enfin disponible. Star wars : Rogue leader sera enchanter les deux catégories de part son intégrité à respecter les deux univers. En effet en plus d’offrir le meilleur, sinon le plus aboutit graphiquement, jeu de la Game cube, Rogue leader respecte le film dans ses moindres détails qu’ils soient techniques ou historiques.

Vous voilà donc à la tête de l’escadron rogue, comme vous l’aviez déjà fait sur N64. A vous les missions, quasi-impossibles, qui mèneront l’empire à la fin qu’on lui connaît. Dans RL vous incarnez soit Luke Skywalker soit Wedge Antilles. Vous allez revivre les plus belles batailles que les rebelles aient menés, et tout ca depuis votre canapé !

Graphismes

Soyons clair, il n’existe rien de plus beau à l’heure actuelle et ce sur aucune machine, PC ou consoles. C’est hallucinant, on a vraiment l’impression que la Game cube va exploser tant l’affichage repousse les limites du possible.

Les vaisseaux disposent d’une finition impeccable. Ils sont plus beaux que jamais. Que se soit les rebelles ou l’empire chacun voit ses véhicules bénéficiés de ce qu’il se fait de meilleur en modélisation. Les textures sont criantes de vérités quand à l’éclairage qui les accompagnent, il est à se décrocher la rétine.

Les niveaux ne sont pas en reste. Que se soit dans l’espace où sur terre tout est une réussite exemplaire. Aucun niveau ne ressemble à un autre. Car contrairement à la version N64, Rogue leader propose des combats dans l’espace. A vous les vrilles et autres loopings pour semer les Tie-fighter qui vous en veulent particulièrement. Il va de soit que tous les niveaux regorgent de détails.

Le nombre d’ennemis à l’écran est incroyable, des salves de plus de cents vaisseaux de l’empire arrivent de tous les cotés. Il faut le voir pour le croire !

Cerise sur le gâteau, l’interface est splendide. Quelque soit le menu ou vous vous trouvez, il y a toujours en fond des extraits des trois films (épisode 4,5,6). Bien sur les extraits ne sont jamais les même…

Audio

Apres le jamais vu le jamais entendu. La qualité sonore est bluffante. Tous les sons sont très propres et vous propulsent au coeur de l’action et du film, pardon du jeu…

Tous les vaisseaux disposent de leurs propres sons. En vue cockpit le son de votre vaisseau est à pleurer tellement c’est beau. Vos coéquipiers sont eux aussi de la partie et tous les ordres sont très clairs. Pour l’anecdote sachez que la voie de Wedge antilles est faites par Denis Lawson, celui là même qui incarnait Wedge dans la trilogie. Je vous laisse le soin de découvrir la voie de Obiwan, Vader et Ackbar…

Il va de soi que tout cela tourne en Dolby prologic 2, si vous avez cinq enceintes et l’ampli adéquat, vous n’allez pas vous en remettre…

J’ai eu l’occasion de tester le jeu dans des conditions optimales et croyez-moi ca fait mal (rétroprojecteur et gros son).

Maniabilité

Il serait dommage de gâcher un tel jeu avec un gameplay pourri. Pas de problème, tout est nickel.

Voyons le pad : le bouton A sert à tirer, le B à lancer des bombes, ou à se servir du canon à ion. Les déplacements s’effectuent avec le pad analogique, ce dernier répond au doigt et à l’oeil. Les boutons L et R servent respectivement à freiner et accélérer. La, petite, croix directionnelle vous permet de donner des ordres à vos compagnons de route. Le bouton X vous fait basculer en vue intérieure. Voyons maintenant le bouton Y, ce dernier fait apparaître un écran de visé. Cet écran surligne les ennemis et vous permet de voir vos objectifs. Outre cette fonction il vous sera utile pour arriver à voir certains ennemis dans certain niveau. Un Tie-fighter noir sur fond noir et on voit que du noir. Il va de soit que les jedi ne touchent jamais ce bouton. Pour finir le bouton Z, grâce à lui vous pouvez vriller et faire voler votre vaisseau en position verticale par rapport à la ligne d’horizon. Dans le premier rogue squadron en lâchant le bouton votre vaisseau reprenait sa position initiale ici, après un arrêt au stand option, votre véhicule reste dans la même position. J’en connais à qui ca va faire plaisir… Mais bon après moults cascades il se peut que votre vaisseau soit carrément en vrac !

Le déroulement du jeu est basique. Vous enchaînez missions sur missions avec un fil conducteur : détruire l’empire. Apres un petit training sur Tatooine, vous voilà prêt pour partir à la guerre (des étoiles). Le jeu comporte une dizaine de missions plus quelques-unes unes qui sont à acheter avec des points gagnés grâce aux différentes médailles. Pour obtenir ces dernières il faut finir les stages en respectant certains critères (durée de jeu, nombre d’ennemi abattu, etc…). Pour le moment je n’ai fait aucune médaille d’or, je crois qu’il me faudrait mortal sous la main. Je me sens obliger de vous dire qu’il existe un mode endurance où pour faire une médaille d’or il faut tuer 1300 ennemis…

Le jeu est compatible avec l’horloge interne de la console et certain stage change radicalement d’apparence selon l’heure qu’il est. Jour, nuit, effet météo…

En bref…

Il s’agit ici du meilleur jeu Star wars à ce jour. Surtout ne passez pas à coté de cette bombe. Rogue leader est bourré de bonus et de très bonnes surprises, il fait parti de ces rares jeux dont on parlera encore dans quelques années…

Les plus

Les moins

La note

9/10


Par Waru
Le 16 novembre 2001 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Waru n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de wiimote dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 442 : du 13 au 19 septembre 2021
Le 19 septembre 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 441 : du 6 au 12 septembre 2021
Le 12 septembre 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 440 : du 30 août au 5 septembre 2021
Le 5 septembre 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 439 : du 23 au 29 août 2021
Le 29 août 2021, par Gueseuch

Ghostrunner (NS)
Le 27 août 2021, par Mortal

Dojo Hebdo 438 : du 16 au 22 août 2021
Le 22 août 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 437 : du 9 au 15 août 2021
Le 15 août 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 436 : du 2 au 8 août 2021
Le 8 août 2021, par Gueseuch


Pokémon Unite : étude comparative
Le 3 août 2021, par MectonLaFlemme


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal

Émission s17e09 − Enfin l’E³ !
Le 30 juin 2021, par Mortal





Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal