Julien Chièze était un bon journaliste avant de faire des choix funestes.

- Mortal

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s23e04 − Unicorn Overlord
Le 22 avril 2024, par Mortal




Émission s22e07 − On fait le bilan !
Le 23 décembre 2023, par Mortal



Sonic Adventure 2: Battle (NGC)

Analyse de Sonic Adventure 2: Battle

Quand l’impensable devient réalité. Une telle devise s’applique réellement à la sortie de Sonic sur Cube. En effet qui aurait pu imaginer une seule seconde la présence de l’emblématique mascotte de Sega sur une des machines du concurrent de toujours ? Personne !

Bien qu’il s’agisse d’une refonte du Sonic adventure 2 sortie sur feu la Dreamcast, l’événement est de taille !

Graphismes

Ils sont identiques à la version Dreamcast (ce qui nous prouve que soit le DC était exceptionnelle soit les gars de chez Sega sont des feignants, j’opte pour la première option, jetez un œil à Soulcalibur qui tourne sur moniteur via un VGA box, le résultat est bluffant !). Les graphismes sont donc très bon mais n’apportent rien de plus. C’est fin et très coloré.

Les décors sont immenses et variés et leurs textures laissent sans voix. Tous ceci est vraiment beau et, Sonic oblige, ca tourne en 60 images/secondes sans aucun problème !

Audio

Du très bon son, une bande sonore variée et plutôt speed (le thème « Escape from the city » vous marquera à coup sûr). Les effets sonores ne sont pas en reste et cet ensemble vous envoie un véritable feu d’artifice dans les oreilles !

Maniabilité

Sonic n’est plus tout seul ! Tails et Knukles sont là pour aider le hérisson bleu pour venir à bout du Docteur Robotnik (ou Eggman c’est au choix)… L’autre innovation de taille vient du fait que l’on peut jouer soit les « bons » ( Sonic et sa bande) soit les « méchants » ( Eggman et sa bande). A vous de voir quel côté vous attire le plus !

Cela fait donc deux aventures, avec six personnages disponibles. Trois pour le bon côté et trois pour le côté obscur. Les six personnages sont divisés en trois catégories :

Sonic et Shadow (son clone ) évoluent dans des niveaux qui leur sont destinés. Ces derniers sont assez linéaires et surtout bien speed.

Knuckles et Rouge ont droit à des niveaux plus axés recherche, il vous faut trouver trois émeraudes le plus vite possible. Ici les niveaux sont vastes et complexes…

Tails et Eggman progressent à bord de robots et traversent des niveaux qui font très shoot !

Vous l’aurez compris quelque soit le côté que vous aurez choisi vous accomplirez plus ou moins les mêmes actions.

Les niveaux s’enchaînent sans trop de difficulté mais on vous demandera de finir plusieurs fois le même niveau et ce avec des objectifs à atteindre (finir avec un nombre d’anneaux donnés, finir en un temps imparti….).

Si ce Sonic s’appelle Battle c’est bien qu’il réserve des surprises par rapport à la version Dreamcast. C’est du coté multi joueur que Sonic innove sur NGC. Bien que la version DC proposait un mode deux joueurs… Sur Cube, il y a beaucoup plus de niveaux pour s’amuser à deux. Les niveaux deux joueurs se résument pour la plupart a des courses ultra speed ou à de la recherche (speed aussi !).

En fait le côté vraiment novateur du jeu vient de sa compatibilité avec la GBA ! Sur NGC, Sonic élève des chaos (sorte de tamagochi) pour ensuite les faire s’affronter avec d’autres chaos via des mini jeux (course, combat…). Il faut bien sûr entretenir et éduquer sa bestiole, c’est là qu’intervient la GBA. Grâce à un câble spécial, la GBA se branche sur la NGC et les chaos NGC se transfèrent sur la cartouche GBA de Sonic. Oh joie voilà vos chaos qui se baladent partout avec vous. Vous pouvez donc continuer l’éducation de votre bestiole dans le métro, en cours, au boulot….Et renvoyer vos chaos sur NGC une fois chez vous !

En bref…

Ceux qui n’ont pas joué à la version Dreamcast peuvent se procurer le jeu. Quoiqu’il en soit ce jeu restera comme le premier gros titre de Sega chez Nintendo, et rien que pour cela il faut le posséder…

Les plus

Les moins

La note

7/10


Par Waru
Le 27 février 2002 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Waru n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de Joy-Con (qui drift) dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Vite vu : Morbid – The Lords of Ire
Le 18 mai 2024, par Jean-Fulgence

Dojo Hebdo 580 : du 6 au 12 mai 2024
Le 12 mai 2024, par Gueseuch


Dojo Hebdo 578 : du 22 au 28 avril 2024
Le 28 avril 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 577 : du 15 au 21 avril 2024
Le 21 avril 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 576 : du 8 au 14 avril 2024
Le 14 avril 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 575 : du 1er au 7 avril 2024
Le 7 avril 2024, par Gueseuch


Dojo Hebdo 574 : du 25 au 31 mars 2024
Le 31 mars 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 573 : du 18 au 24 mars 2024
Le 24 mars 2024, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s23e04 − Unicorn Overlord
Le 22 avril 2024, par Mortal




Émission s22e07 − On fait le bilan !
Le 23 décembre 2023, par Mortal