C'est financé en crossfunding par une campagne Quickstarter

- Frostis Advance, perturbé par Shadow of zi Eteranals.

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal

Émission s17e09 − Enfin l’E³ !
Le 30 juin 2021, par Mortal





Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Ronaldo V-Football (GBC)

Analyse de Ronaldo V-Football

Développé par Bit Managers et édité par Infogrames, Ronaldo V-Foot(cheuh)ball est la dernière tentative du fameux groupe Français pour s’imposer dans le domaine de la simulation de Foot "portable".

Autant vous dire qu’on l’attendait pas mal, cette cartouche parrainée par le très "genoux cassés et un et deux et trois-zéro" Ronaldo, un gros nom, donc, mais est-ce que le jeu auquel il donne son nom est digne de sa superbe ? Après une intro’ sympa, nous voilà lancé dans la chaleur de la compétition… Attentions, amis Brésiliens, vous allez vous prendre une nouvelle raclée !

Graphismes

Graphiquement, ce jeu n’a bien évidemment pas grand chose de similaire par rapport à la version Playstation sortit récemment, mais pour de la Game Boy Color, cela reste potable. Les joueurs sont bien gros, mais se ressemblent tous, à quelques détails près : mis à part les noms (les vrais), rien ne distingue Pires de Petit, par exemple.

Mais bon, c’est, je le répète, une réalisation honorable pour la portable de Nintendo. L’important, c’est que le jeu soit clair, et c’est le cas : pas de problème, donc !

Du côté de l’animation, c’est correct sans plus. Les mouvements ne sont pas très détaillés, ni très variés, mais après tout, si le tout reste fun et rapide… Perdu ! Si le fun est bien présent, la vitesse de jeu, elle, reste un peu molle, si ce n’est lors des frappes (péchues) et des tacles (violents).

Audio

Comme d’habitude sur Game Boy (à l’exception de BeatMania), la bande-son est de qualité plutôt moyenne, avec une musique lors des menus bien crispantes, et des bruitages à la limite du tirage de cheveux !

Mais le développeur n’est pas a blamé, après tout, on le sait depuis longtemps, la Game Boy n’assure pas avec son faible processeur sonore. Et puis, comme on va le voir, le gameplay rattrape pas mal toutes les lacunes de ce soft !

Maniabilité

5 modes de jeux sont présents :

Match Amical : choisissez votre équipe, nationale ou internationale, un concurrent, et le match peut commencer !

Coupe Ronaldo : deux sortes de coupes sont de la partie, "triangulaire" ou "finale à quatre". Choisissez 3 ou 4 équipe, et le tournoi est lancé !

Coupe : dans ce mode, vous pourrez configurer une compétition adaptée à vos goûts… Un mode "Edit" en simplifié, quoi !

Championnat : pareil que pour le mode Coupe, sauf qu’ici, vous jouerez pour la première place du classement !Entraînement : un petit match ou une petite séquence de tir au buts pour s’échauffer ? Pas de problèmes ! Une option bien sympa…

Notez aussi qu’un mode option vous permettra de changer une tonne de paramètres du jeu, comme la langue, la difficulté, le temps de jeu, le type de jeu (simulation ou arcade),… Complet de chez complet, quoi !

La jouabilité est véritablement le point fort de ce titre : vos joueurs répondent au doigt et à l’oeil, et leur disposition sur le terrain reste toujours conforme à votre tactique… Car oui, vous pouvez choisir votre tactique, mais aussi votre formation, la composition de l’équipe et la position des joueurs ! Absolument génial, même si le tout n’est pas aussi poussé qu’un jeu 32 ou 64 bits (voir 128).

Les adversaires sont dotés d’une intelligence artificielle plus ou moins performante, de même pour les goals, mais je il n’y a pas de gros griefs à faire à ce sujet, vraiment.

En bref…

Ronaldo V-Football est un titre indispensable si vous possédez une Game Boy Color et que vous recherchez un jeu de foot à emporter partout. Les modes de jeu sont nombreux, la réalisation de bonne facture, et surtout, le gameplay est bien étudié et le titre est très plaisant à jouer. Une valeur sûre.

Les plus

Les moins

La note

7/10


Par Axel_Lebrun
Le 27 mai 2000 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Axel_Lebrun n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de wiimote dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 442 : du 13 au 19 septembre 2021
Le 19 septembre 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 441 : du 6 au 12 septembre 2021
Le 12 septembre 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 440 : du 30 août au 5 septembre 2021
Le 5 septembre 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 439 : du 23 au 29 août 2021
Le 29 août 2021, par Gueseuch

Ghostrunner (NS)
Le 27 août 2021, par Mortal

Dojo Hebdo 438 : du 16 au 22 août 2021
Le 22 août 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 437 : du 9 au 15 août 2021
Le 15 août 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 436 : du 2 au 8 août 2021
Le 8 août 2021, par Gueseuch


Pokémon Unite : étude comparative
Le 3 août 2021, par MectonLaFlemme


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal

Émission s17e09 − Enfin l’E³ !
Le 30 juin 2021, par Mortal





Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal