L'hémisphère sud a toujours été au-dessus de l'hémisphère nord.

- Jodiroga

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Pikmin (NGC)

Analyse de Pikmin

Miyamoto explore de nouvelles voies et nous propose un jeu de stratégie. Genre sous-représenté sur console et dont les seuls jeux sont des repompes de titres venus tout droit du monde des PC. Nintendo a-t-il le savoir-faire et l’expérience dans ce domaine pour concocter un jeu de stratégie aussi complet que la multitude de titres qui existent sur le marché ?

Alors que le Capitaine Orima (trouvez l’anagramme) voyage tranquillement à bord de son vaisseau spatial (le Dolphin, dont le nez ressemble à une Pokeball), il voit sa trajectoire déviée par une météorite. Le malheureux s’écrase sur terre et constate que son Dolphin est en piteux état. En effet lors de sa chute et de son crash il a perdu 30 pièces de vaisseaux, avec le peu d’oxygène qu’il possède il ne peut rester sur terre que 30 jours. Faites le calcul : 30 pieces/30 jours = au moins une pièce par jour à récupérer. Sachez qu’une journée dure environ 10 minutes. En ce moment Nintendo adore placer le facteur temps au coeur de ses jeux.

Il a quand même de la chance le petit Orima, il vient de s’écraser dans le jardin de Miyamoto en personne ! Et dans ce jardin vivent d’étranges créatures, qui ressemble à des graines. Ces dernières se mettront au service du capitaine pour l’aider à reconstituer son Dolphin.

Graphismes

Pikmin est le premier jeu en macrovision ! Orima et les Pikmins sont tous petits et la moindre fleur prend des allures d’arbre géant. Tout est tellement bien réalisé que l’on a vraiment l’impression d’évoluer dans véritable jardin. A part les protagonistes et quelques détails, rien n’est fantaisiste. L’animation des Pikmins est formidable et quand ils sont 100 à l’écran, il faut les voir vous courir après. Ils bougent de manières tellement naturelles que l’on a l’impression de voir une vague déferler !

Les différents niveaux proposés sont vraiment superbes et l’eau est plus belle que dans wave race (si c’est possible !). Miyamoto nous propose un titre qui allie subtilement créatures fantastiques et environnements réels : une réussite et un régal pour les yeux !

Audio

La musique de la vidéo du spaceworld est présente dans le jeu (c’est le morceau de la page de présentation). Les différentes musiques sont superbes et vous accompagnent sans vous prendre la tête. Je ne suis pas sûr mais je pense que Koji Kondo est le responsable de ces superbes mélopées. En effet certaines d’entre elles rappellent soit Zelda soit Mario (si quelqu’un connaît le compositeur des musiques de Pikmin qu’il me le dise).

Outre la musique, les effets sonores sont parfaits. Des gémissements des Pikmins aux bruissements des feuilles, tout y est.

De l’excellent travail comme d’habitude !

Maniabilité

Je ne vais surprendre personne en vous disant que une fois de plus la quintessence du gameplay est atteinte. Tout est trop bien réfléchi, tout se passe à merveille !

Rentrons maintenant dans le vif du sujet : L’étude comportementale et sociale du Pikmin.

Les premiers pas :

Le Pikmin vit dans une espèce de grosse fleur qui lui sert de vaisseau. Ce même vaisseau sert à créer les graines. Au début de sa vie le Pikmin est une graine que l’on doit sortir de terre pour le rendre actif. Plus il reste en terre plus il évolue (feuille, bouton, fleur). Il ne faut pas le laisser en terre trop longtemps sous peine de le voir faner. Un Pikmin fleur sera bien sur plus rapide et plus fort qu’un Pikmin feuille. Une fois hors de terre le Pikmin vous sera dévoué corps et âme.

Les familles :

Il existe trois styles de Pikmins.

Les rouges : ce sont de véritables guerriers, ils sont très forts.

Les jaunes : un peu moins puissant physiquement que les rouges. Ils peuvent néanmoins sauter plus haut et surtout ils savent se servir d’explosifs.

Les bleus : les Pikmins bleus sont les seul à savoir nager.

La reproduction :

Le Pikmin ne s’accouple pas, il se reproduit. En effet ce n’est pas l’association de 2 Pikmins qui donnera naissance à un être unique. Tous les Pikmins (de la même famille) se ressemblent, il suffit à un Pikmin d’amener soit un ennemi, soit une fleur à son vaisseau pour créer un nombre variable de graines qui deviendront des Pikmins. Les fleurs ou les ennemis donnent des pastilles de couleurs (rouge, jaune, bleue) sur lesquelles est inscrit un numéro. Ce dernier indique le nombre de graines qui sera crées, il indique aussi le nombre minimum de Pikmin qu’il faut pour porter cette pastille. Il faut quand même savoir que les couleurs des pastilles ont leur importance. En effet une pastille bleue marquée 5 donnera cinq graines si elle est ramenée au vaisseau des Pikmins bleus. Donc porté par des Pikmins bleus. Si les rouges ou les jaunes ramènent cette pastille à leur base, il en résultera uniquement 3 graines. C’est pour cela que les pastilles et autres ennemis ne sont marqué qu’avec des nombres impairs. Je m’explique pour porter une pastille 5 bleu vous pouvez utiliser trois Pikmins bleu et deux Pikmins rouges. La pastille ira au vaisseau bleu. CQFD : la majorité l’emporte.

Maintenant que la vie des Pikmins n’a plus de secret pour vous. Nous allons voir comment ces petites graines se commandent.

Une fois hors de terre le Pikmin vous suit partout. Pour qu’il arrête de vous suivre il suffit de souffler dans une sorte de corne. Pour qu’il soit de nouveau actif il faut donner un autre coup de sifflet. Vous pouvez créer autant de Pikmin que vous souhaitez mais seul 100 d’entre eux ont le droit d’être présent à vos côté. Les ordres sont simples car dès qu’il y a un obstacle ou un ennemi à abattre une pression sur le bouton action et voilà les Pikmins prêts à tout.

Un point important quand même. Les Pikmins ne supportent pas la nuit. Donc dès que le soleil se couche il faut qu’ils rentrent dans leurs bases. Tous les Pikmins qui sont sous vos ordres, donc actifs, ne risquent rien. A la fin de la journée ils vous suivent et rentrent chez eux. Tout les autres qui èrent dans le jardin seront perdus corps et bien !

A vous de gérer tout ce petit monde maintenant !

En bref…

Un jeu de stratégie chez Nintendo. Du jamais vu, une expérience unique, un titre qui ne plaira pas à tout le monde mais qu’il faut à tout prix essayer. Moi je suis fan…

Les plus

Les moins

La note

7/10


Par Waru
Le 5 novembre 2001 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Waru n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de wiimote dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 424 : du 10 au 16 mai 2021
Le 16 mai 2021, par Gueseuch

Satellaview : Kirby’s Toy Box
Le 10 mai 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 423 : du 3 au 9 mai 2021
Le 9 mai 2021, par Gueseuch

Satellaview : BS The Legend of Zelda
Le 5 mai 2021, par Tardigrade



Dojo Hebdo 421 : du 19 au 25 avril 2021
Le 25 avril 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 420 : du 12 au 18 avril 2021
Le 18 avril 2021, par Gueseuch


Dojo Hebdo 419 : du 5 au 11 avril 2021
Le 11 avril 2021, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal