Chui sur qu'il cache des armes, de la drogue et des liasses de billet dans son sac a dos bleu.

- Me_Marcadet à propos du nouveau look de Banjo

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


New Super Mario Bros (NDS)

Analyse de New Super Mario Bros

Depuis Yoshi’s Island sur Super Nintendo, on n’avait pas eu droit à un vrai Mario en 2D. Et encore certains ne considèrent pas Yoshi comme un vrai Mario, et en effet il est vrai que ce Yoshi changeait un peu la donne, même si le cœur du gameplay y était. Le dernier Mario remonte donc soit à 1991, soit à 1995. Cela faisait ainsi plus de 10 ans que les fans étaient en manquent, et après avoir épuisé tous les Mario 2D avec des remakes de qualité discutable sur GBA, Nintendo s’est vu contraint de sortir un nouvel opus sur la toute neuve DS.

Présentation

Mais trêve de bavardage, et parlons du gameplay : comme l’indique le titre, il s’agit d’un nouveau Super Mario Bros, oui, le vieux jeu NES tout pourri comparé au 3 et au 4 (ou Super Mario World si vous préférez) ; on n’aura pas donc droit à toutes les petites choses qui rendaient ces jeux géniaux, comme Yoshi, la cape et toute sorte de joyeuseries. Ici c’est du old-school pur et dur, on ne peut pas vraiment parler de remake vu qu’il y a quelques nouveautés, mais parler d’un tout nouvel épisode serait tout aussi déplacé. Enfin bref, c’est Mario 1 avec des graphismes en 3D sans charme, avec pour nouveautés des bonus inutiles, comme la carapace bleue ou le mini-Mario. Mais la palme du n’importe quoi revient à Mario géant qui est complément inutile et pas fun du tout.

On a quand même droit à la petite carte de Mario Bros. 3, et certains mondes ont plusieurs sorties, histoire qu’il y ait des mondes secrets et l’objet de réserves de Super Mario World (sauf qu’ici on doit appuyer sur l’écran tactile avec ses doigts tout gras alors qu’il y a pleins de boutons de libres, quel est l’intérêt d’appuyer sur un bouton virtuel moins agréable et moins accessible qu’un vrai bouton ?). Le deuxième écran est peu utilisé, à part le fait qu’il libère l’écran principal. Au moins il ne gène pas le jeu.

Voilà pour le gros du gameplay, si vous avez déjà joué à un Mario, vous savez exactement à quoi vous attendre, sauf qu’ici le charme n’opère pas vraiment.

Cliquez Cliquez Cliquez

Graphismes

Au lieu d’une magnifique 2D comme on a pu en voir dans Princess Peach, Castlevania et prochainement Megaman ZX, Nintendo a opté pour de la 3D avec un gameplay 2D. Si les animations de Mario gagnent en fluidité, et si certains effets sont plutôt bien foutus et difficilement reproduisibles en 2D (comme l’eau qui fait des vagues, etc…), on y perd énormément en charme. Je pense que l’idéal aurait été de la 2D avec des effets 3D incrustés, à la manière d’un Yoshi’s Island ; mais à part ça la 3D est plutôt bonne, les couleurs pètent dans tous les sens, ca ralentit jamais et la perspective deudé-esque évite la pixellisation excessive.

Le tout manque cependant cruellement de variété, on revoit toujours les mêmes ennemis, les mêmes bonus, les mêmes plateformes, etc…

Cliquez Cliquez

Audio

Catastrophique, merdique, inaudible, les mots me manquent, mais comment Nintendo a-t-il pu foirer à ce point les musiques ? Ou devrais-je dire LA musique, vu qu’on entend toujours la même musique pourrie tout le long du jeu ! J’exagère un peu, mais les chiffres parlent d’eux-mêmes ! Après avoir été stupéfait par la platitude par la bande son, j’ai listé toutes les musiques du jeu et compté le nombre de fois qu’on les entend :

Il y a donc le thème principal (que l’on entend 24 fois) et une déclinaison un peu plus speed (7 fois), le thème des souterrains qui n’a presque pas bougé depuis la version NES (8 fois), une musique pour les oasis (3 fois), le thème des niveaux sous-marins (5 fois), une pour le désert (4 fois), une musique qui fait peur pour les maisons fantômes et certains niveaux du dernier monde (6 fois), un thème volcanique (3 fois), et enfin deux musiques pour les châteaux (10 et 9 fois). On a donc un total de 79 niveaux, dont 31 où on entend la même musique nulle, les autres étant tout aussi mauvaises mais, comme on les entend moins, ca passe.

En cherchant des points positifs sur l’aspect audio, je remarque quand même que l’on peut configurer le son pour des écouteurs ou le surround, les bruitages sont de bonne qualité, et la voix de Mario est toujours aussi craquante (ou soûlante c’est vous qui voyez); mais la musique atroce efface tout le reste, d’ailleurs elle salope complètement le jeu.

Cliquez Cliquez Cliquez

Maniabilité

Mario répond au doigt et à l’œil, les commandes sont simples et efficaces. Du tout bon ? Presque, si la tendance qu’a Mario à glisser m’a plutôt amusé, elle s’avère desfois assez frustrante, et il y a quelques faiblesses dans le design, comme le bouton virtuel inutile ou l’obligation de maintenir le bouton courir en permanence, vu que marcher est inutile dans ce jeu.

Il y a aussi quelques nouveaux mouvements comme le triple saut (complètement inutile contrairement à Mario 64, mais qui pourrait être fun pour les speedrun) ou les rebonds sur les murs, et les nouveaux bonus. Mais ceux-ci sont rarement utilisés, et quand ils le sont, c’est de manière superficielle.

Cliquez Cliquez Cliquez

Scénario

Le scénario est génial, alors que Mario et Peach rentrent d’une belle ballade, ils découvrent le Château de la Princesse infesté de Goombas ! N’écoutant que son courage, Mario fonce au château pour aller botter des fesses, mais Bébé Bowser en profite pour kidnapper la Princesse. Mario va donc devoir le poursuivre niveau après niveau pour récupérer son bien !

Durée de vie

A la fois trop long, et trop court. Trop long (dans le sens chiant) à cause du manque de variété : on a certes régulièrement de nouveaux types de plateformes ou d’obstacles, mais rien de génial non plus, c’est monotone. La médiocrité des musiques et du système de sauvegarde n’aide vraiment pas, pas plus que les mini-jeux recyclés de Mario 64 ou l’anecdotique mode Versus.

Il est aussi trop court parce que malgré tout, on en fait très vite le tour, personnellement en quelques jours j’avais déjà torché le jeu. J’ai pu voir les crédits en quelques heures aussi, grâces aux canon qui font offices de Warp zones. Le manque de difficulté n’arrange en rien les choses : on progresse facilement, on ne bloque jamais, les boss sont ridicules et on gagne énormément de vies, un joueur peu expérimenté aura vite fait de voir son compteur de vie bloqué à 99 vies.

Cliquez Cliquez

En bref…

New Mario Bros. est donc un jeu très décevant, et même s’il est plutôt bien foutu, on ne pourra passer outre le manque de charme, de challenge, et la piètre qualité de la bande son. Un jeu bien moyen et sans génie.

Les plus

C’est un Mario !

Les moins

Les musiques

Les sauvegardes

Le manque de challenge

Un petit air de déjà vu

La note

5/10


Par Agent069
Le 29 septembre 2006 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Agent069 n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de wiimote dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 429 : du 14 au 20 juin 2021
Le 20 juin 2021, par Gueseuch

Satellaview : UNDAKE30 Same Game
Le 18 juin 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 428 : du 7 au 13 juin 2021
Le 13 juin 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 427 : du 31 mai au 6 juin 2021
Le 6 juin 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 426 : du 24 au 30 mai 2021
Le 30 mai 2021, par Gueseuch

Satellaview : Sutte Hakkun
Le 25 mai 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 425 : du 17 au 23 mai 2021
Le 23 mai 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 424 : du 10 au 16 mai 2021
Le 16 mai 2021, par Gueseuch

Satellaview : Kirby’s Toy Box
Le 10 mai 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 423 : du 3 au 9 mai 2021
Le 9 mai 2021, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal