En parlant d'interface, a propos des ports in/out du systeme digestif, autant le port in a kiffé sa life le combo quick/kebab de ce week-end, autant le out me fait un conflit materiel là

- gné, fan d'Imossel

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal

Émission s17e09 − Enfin l’E³ !
Le 30 juin 2021, par Mortal





Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Mortal Kombat : Deadly Alliance (NGC)

Analyse de Mortal Kombat : Deadly Alliance

Comme vous le savez déjà probablement tous, je suis un vrai fan de la série des Mortal Kombat et ce depuis le premier épisode, qui commence à pas mal dater déjà ! C’est donc avec une joie toute naturelle que j’attendais de mettre la main sur ce petit bijou. Il est vrai que la série m’avait particulièrement déçu dans ces dernières tentatives de « renouvellement » : tout le monde se souvient peut-être de belles daubes comme Mortal Kombat : Sub-Zero Mythology, Mortal Kombat 4 (si, si, il est mauvais…) ou encore Mortal Kombat Gold (qui est en fait la même version que MK4 mais pour DC). Bref, c’est avec un sentiment un peu mitigé (entre la peur d’être déçu et l’espoir de ne pas l’être) que je me suis fourni le jeu, le jour de la St Valentin, c’est pas malin M. Midway.

Le principe du jeu, je pense que tout le monde le connaît : c’est très simple, vous êtes un gars et il y a un autre gars en face de vous et le but du jeu est qu’il meurt le premier. Ca va, je n’ai pas été trop vite ? Mortal Kombat a toujours été et sera toujours un jeu de baston, plutôt bourrin, où le sang coule à flot, les coups pleuvent et les fatalités font très mal (particulièrement à l’amour propre du joueur qui contrôle la victime ;o). Cet épisode ne dévie pas de la règle générale en apportant tout de même un lot de nouveautés impressionnant ce qui donne une bonne bouffée d’air à une des sagas mythiques du jeu vidéo.

La première de ces innovations est le mode Konquest. C’est une sorte de didacticiel qui permet de prendre chaque perso du jeu en main, des coups les plus basiques aux enchaînements les plus bourrins, en passant par toute une gamme de coups intermédiaires, propres au protagoniste choisi, qui vous permettront de prendre le dessus sur votre adversaire. Simple exemple : certaines personnages ont un coup de pied, ou un uppercut, qui peut envoyer voltiger l’opposant assez haut. On vous montre alors que vous pouvez littéralement jongler avec votre adversaire en enchaînant plusieurs fois ce coup ! Ce mode vous raconte également, dans les moindres détails, comment votre perso s’est retrouvé à concourir dans le Mortal Kombat. Réellement agréable et très utile, je crois que c’est un de mes modes préférés du jeu.

La seconde innovation est l’introduction de la Krypt. Il s’agit d’un tombeau où reposent 676 tombes, dans lesquels vous pourrez trouver de nombreux bonus, images et vidéos concernant la série Mortal Kombat. On peut par exemple y trouver des photos des programmeurs, pas mal de concept art, des persos cachés, des costumes alternatifs et quelques délires des créateurs (mais je ne vous en dirais pas plus à ce sujet). Evidemment tout ceci a un prix… A chaque combat que vous remportez, vous gagnez des pièces. Il y a 6 sortes de pièces et chaque fois que vous voulez acheter un cercueil dans la Krypt, le prix est indiqué dessus. Autant vous dire tout de suite que certaines tombes ont un prix absolument exorbitant et qu’il vous faudra de nombreuses heures de jeu pour arriver à toutes les ouvrir.

Présentation

J’ai ouï dire que les créateurs du jeu voulaient donner un tournant nouveau à la série et marquer une rupture complète avec les précédentes productions. Je crois que cette volonté est affirmée clairement dans la présentation : dès les premières secondes de celle-ci, Lui Kang, personnage emblématique de la série et grand vainqueur de tous les précédents Mortal Kombat, est tué par Shang Tsung. Vous apprendrez également comment est née l’alliance mortelle entre Quan Chi et Shang Tsung, le tout sous la narration de Rayden.

Simple mais efficace, cette intro vous place tout de suite dans le contexte : va falloir se fritter et plutôt deux fois qu’une !

Graphismes

La modélisation des personnages est absolument impeccable et le nouveau look de certains (notamment Jax et Cyrax) est vraiment bon. C’est un véritable plaisir de retrouver certains persos intégralement en 3D (enfin en 3D mieux que dans MK4). Les animations sont absolument impeccables, encore une fois la motion capture fait des miracles. Mention spéciale au sang qui coule le long du corps des combattants. Petit reproche tout de même : je trouve qu’il y aurait pu y avoir une animation pour le passage au style de combat à l’arme blanche.

Les textures sur les personnages sont absolument irréprochables, même si elles les font ressembler à des figurines de plastique plus qu’à des combattants de chair et d’os (à ce propos, précisons que le sang ressemble toujours autant à du ketchup… ça fait très kitch et je pense que les fans de la série apprécieront ;o). Je me dois de féliciter les graphistes de chez Midway pour leur travail sur les visages : plus vous vous prenez de coup, plus votre tronche ressemble à un steak haché cru ! Une très bonne idée, qui n’est hélas pas disponible dans tous les jeux de combat (alors que pourtant, ce n’est pas bien difficile à faire…).

J’ai par contre un gros reproche à faire aux décors. Ils sont beaux, originaux, mais pas très réactifs… Les parties animées sont parfois très rares et les interactions avec l’environnement quasi inexistantes. De plus, les arènes sont limitées en taille par une sorte de barrière invisible (enfin visible si vous vous cognez dessus), ce qui empêche complètement de sortir du décor aussi bien pour jeter votre adversaire dans la fosse que pour aller dans un autre décor. Résultat : en gros, la surface de combat sur laquelle vous évoluez est toujours la même, un cercle. Seul le décor autour de vous et les surfaces sur lesquelles vous reposez changent. C’est vraiment regrettable, c’était une occasion potentielle de rendre les combats encore plus palpitants (enfin, avec ce que je vais vous expliquer ensuite, vous verrez qu’ils sont déjà suffisamment intenses…).

Audio

Rien de bien extraordinaire. La musique est plutôt classique pour la série : tout ou presque est à base de techno plutôt soft avec de très fortes percussions. On est tout de même agrémenté de temps à autre de musiques qui tapent dans le classique, ce qui n’est pas désagréable. Il y a aussi, comme dans tous les Mortal Kombat, des thèmes de musiques traditionnelles orientales qui sont repris. Globalement la musique contribue à l’ambiance un peu particulière des combats mais n’offre rien de plus que ça ; elle passe même carrément inaperçue derrière les cris bestiaux de vos petits camarades de jeu (vous savez, les gars qui en ont franchement marre de se prendre des Flawless Victory dans la face à longueur de combat…).

Les bruitages eux sont des plus sobres : ça crie, ça tape, ça hurle. On ne fait même franchement plus trop attention à ça au bout d’un certain temps. La seule chose notable à ce niveau-là, c’est que les voix des persos sont toutes parfaitement distinctes contrairement à d’autres épisodes de la série où on avait l’impression que le même doubleur servait pour tout le monde ! Petit plus non négligeable : les bruitages de bris d’os, pendant les fatalités, sont très réussis.

Gameplay – Enfin du renouveau dans les Mortal Kombat ! Franchement, le nouveau style de kombat fait plus que du bien à la série, on a pratiquement l’impression que les créateurs ont tout repris à zéro !

Le nouveau système de combat est à la fois suffisamment simple pour que le jeu reste bourrin et suffisamment technique pour y introduire une dose de finesse totalement absente des épisodes précédents. Chaque personnage a pour lui 3 styles de combat différents qu’il s’agit d’alterner au cours de chaque baston. Deux de ces styles sont à mains nues, le troisième à l’arme blanche. Tous les styles de combat sont inspirés de véritables arts martiaux (aussi bien orientaux, qu’occidentaux) et ce souci du détail est très appréciable. En combat, vous passez très simplement d’un style de combat à un autre par une simple pression sur la touche L. A ce moment, les quatre touches de coup (A, B, X, Y) et la touche d’attaque spéciale (Z) changent complètement de fonction ! Ce système permet d’avoir une gamme de coup beaucoup plus étendue que dans un jeu de combat classique : un style de combat particulier peut très bien vous conférer 3 coup de poings et un coup de pied alors qu’un autre vous permettra d’avoir 3 coups de pied et un coup de poing, tout ça pour le même combattant.

Ce système est tout simplement génial car il permet une variété de coups et d’enchaînements proprement hallucinante ! Si vous combinez à cela les coups spéciaux, toujours présents, et les combos qui utilisent plusieurs styles de combat à la suite, vous obtenez une véritable bombe de gameplay ! C’est du très grand art… Chapeau bas Messieurs.

Mais que serait Mortal Kombat sans les fatalités ? Je me demande parfois si le premier opus du jeu ne serait pas passé complètement inaperçu sans cela. Elles sont toujours au rendez-vous, mais je suis particulièrement déçu par leur rareté. Il n’y en a en effet qu’une seule et unique par personnage… Evidemment, on ne peut pas trop demander d’avoir, comme dans UMK3, 2 fatalities, une babality, une animality, une pit fatality, un friendship et une brutality par perso, mais bon deux fatalités pour chaque participant au tournoi, ça n’aurait pas été du luxe…

Maniabilité

0

Scénario

Shang Tsung et Quan Chi s’associent, prennent le pouvoir dans le royaume d’Outre-Monde et tentent de ressusciter l’armée invincible de l’ancien Dieu Dragon. Sentant la menace arrivée, les défenseurs du Royaume Terre, sous les ordres de Rayden, s’engagent dans un Mortal Kombat pour éliminer la menace que représentent les deux sorciers.

Mais très franchement, tout ça, on s’en fout, tous les prétextes sont bons pour une bonne castagne !

Durée de vie

énorme ! Rien qu’ouvrir tous les cercueils de la Krypt représente un sacré défi ! Quant à maîtriser sur le bout des doigts tous les persos du jeu, c’est pratiquement le travail de toute une vie… (bon j’exagère un peu, mais c’est pas loin).

En bref…

Je serais bien tenté de dire que ce Mortal Kombat est le meilleur de la série. Le gameplay est vraiment très bon, la durée de vie surprenante et tout le côté technique rend vraiment honneur aux capacités de la console. Evidemment, Mortal Kombat n’est pas aussi technique que d’autres comme King Of Fighters ou Tekken, mais cela reste un jeu exceptionnel qui a su faire la part entre la technique et le bourrinage pur. A posséder absolument !

Les plus

  • DU SANG !

  • L’alternance des styles de combat, vraiment agréable

  • Une prise en main impeccable

  • Une durée de vie exceptionnel pour un jeu de combat (du jamais vu depuis SSBM !)

Les moins

  • Une seule fatalité par personnage

  • Des décors pas assez interactifs

  • Nuit gravement au travail et au sommeil…

La note

9/10


Par Mortal
Le 15 mars 2003 | Catégories : Analyses

En tout cas, moi, si j'étais une fille, je serais facile.
Voir les articles de Mortal

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Pokémon Unite : étude comparative
Le 3 août 2021, par MectonLaFlemme



Dojo Hebdo 434 : du 19 au 25 juillet 2021
Le 25 juillet 2021, par Gueseuch


Satellaview : Special Tee Shot
Le 19 juillet 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 433 : du 12 au 18 juillet 2021
Le 18 juillet 2021, par Gueseuch


Dojo Hebdo 432 : du 5 au 11 juillet 2021
Le 11 juillet 2021, par Gueseuch



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal

Émission s17e09 − Enfin l’E³ !
Le 30 juin 2021, par Mortal





Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal