Chara-design à chier et textures pauvres dans un RPG qui semble super classique, avec encore et toujours la même histoire, les mêmes style de persos…

- Chat-Minou définissant le RPG

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s20e08 − Bilan de l’année !
Le 24 décembre 2022, par Mortal

Émission s20e07 − Pokémon et Gamekult
Le 13 décembre 2022, par Mortal


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Mickey speedway USA (N64)

Analyse de Mickey speedway USA

L’accord passé entre Rare et Disney nous donne enfin un titre sur Nintendo 64. Il s’agit d’un Mario Kart-like mais ce dernier a pour héros les personnages fétiches de chez Disney. Mickey, Minnie, Goofy, Pat, Daisy et Donald sont donc prêt a rouler sur les plate-bandes de Mario et de Diddy. Mais en ont-ils la classe et l’aisance ?

Petit coup d’œil sur l’histoire. Pluto a été enlevé par les fouines et Mickey et sa bande se doivent de le sauver. Pour cela, ils devront remporter un grand nombre de courses à travers les USA. Les modes de jeu sont ce qu’il y a de plus classique : entraînement, contre la montre et championnat. Ce dernier possédant trois degrés de difficulté, qui s’applique aux tracés des circuits, et de plus la motorisation est selectionnable (50, 100, 150). Si tout cela est très facile au début croyez-moi que l’affaire se complique sur les derniers circuits en 150cc.

Graphismes

Ce titre possède d’excellents graphismes, on peut quand même regretter leur côté pastel. Mais l’affichage général est vraiment classieux. Les circuits fourmillent de détails et aucun clipping n’est présent. Les personnages sont eux aussi très bien modélisés. Le point fort vient de la sensation de vitesse, aucun ralentissement (même à quatre) ne se fait ressentir et tout cela va très vite.

Audio

Les musiques sont à bannir, c’est du Disney et c’est super gonflant. Les effets sonores eux sont très bons et surtout multiples. Chaque personnage parle dès qu’il se sert d’une option ou dès qu’il double ou se fait doubler. Une bonne ambiance très Disney qui rappelle étrangement Diddy Kong…

Maniabilité

C’est la classe, deux tours de circuits et vous voilà un pro de la conduite. Un bouton pour freiner, un pour accélérer, et bien sûr le fameux bouton «R» pour les dérapages. C’est du déjà vu, c’est basique mais ca marche à chaque fois. Ce qui est le plus surprenant c’est la vélocité des véhicules et l’adhérence qu’ils ont sur la route. Je m’explique, les karts collent à la route avec un réalisme rappelant le Mario kart de la Snes. Les sensations sont vraiment bonnes et presque palpables. C’est le point fort du jeu…

Un jeu de kart made in Nintendo sans option meurtrière, c’est comme un DOJO sans débile : inconcevable. Donc les circuits regorgent d’options plus ou moins valable mais toutes sont des déclinaisons de ce qui se trouve dans Mario kart (carapace, banane, éclair…). Ces dernières sont utiles dans le jeu à quatre soit en course soit en arène. Le mode arène consiste a crever trois ballons qui se trouvent au-dessus du kart adverse (ça me rappelle un truc…).

Maintenant abordons le point noir du jeu : les circuits. Ils manquent cruellement d’originalité et de surprise. Leur tracé est basique et ne requiert par des dons de pilotes pour être remporté. Pire, ils sont presque ennuyeux. Mais où sont les passages secrets qui me faisaient rêver dans Super Mario Kart sur Snes ? C’est dommage car un jeu de caisse où les circuits ne sont pas à la hauteur perd énormément de son charme…

En bref…

Mickey est un jeu de course de plus, des circuits mieux pensés en auraient fait un hit et auraient permis de mieux digérer la licence, sur laquelle Rare semble s’être un peu reposé.

Les plus

Les moins

La note

7/10


Par Waru
Le 12 août 2000 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Waru n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de Joy-Con (qui drift) dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés



Dojo Hebdo 513 : du 23 au 29 janvier 2023
Le 29 janvier 2023, par Gueseuch



Dojo Hebdo 512 : du 16 au 22 janvier 2023
Le 22 janvier 2023, par Gueseuch


Dojo Hebdo 511 : du 9 au 15 janvier 2023
Le 15 janvier 2023, par Gueseuch


Dojo Hebdo 510 : du 2 au 8 janvier 2023
Le 8 janvier 2023, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s20e08 − Bilan de l’année !
Le 24 décembre 2022, par Mortal

Émission s20e07 − Pokémon et Gamekult
Le 13 décembre 2022, par Mortal


Émission s20e05 − Sparks of Bayonetta 3
Le 11 novembre 2022, par Mortal



Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal