Chui sur qu'il cache des armes, de la drogue et des liasses de billet dans son sac a dos bleu.

- Me_Marcadet à propos du nouveau look de Banjo

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Metroid Prime 3 : Corruption (Wii)

Analyse de Metroid Prime 3 : Corruption

Les créateurs l’ont dit eux-même : Metroid Prime 2 s’est beaucoup trop éloigné du premier épisode ; trop difficile, trop lent à démarrer, trop lourd dans son level design. Ce Metroid Prime se voulait donc une sorte de retour aux sources, sans pour autant oublier les acquis et innover… Pari réussi pour Retro Studio ?

Tu pousses eh, Samus !

Je pense qu’il faut d’abord commencer par faire une grande révérence à Retro Studio pour son excellence en matière de level design : comme d’habitude, le travail est soigné, léché, jusque dans les moindres détails ; toutes les salles, toutes les statues, tous les corridors semblent avoir bénéficié d’une attention particulière rendant chaque pièce unique et donnant une cohérence exceptionnel à l’ensemble des environnements du jeu.

Le fait d’avoir à se balader sur plusieurs planètes, même si cela rend l’exploration un peu décousue, renforce également cette impression de cohérence : il est en effet beaucoup plus logique de penser que des environement très différents (feu, glace, désert,…) peuvent coexister sur des planètes différentes plutôt que sur une surface très restreinte (comme c’était le cas dans les précédents épisodes).

C’est dans les vieux pots…

Finalement, la seule vraie innovation du titre, c’est son gameplay : il faut bien reconnaître que jusqu’à présent, les FPS sur Wii n’étaient pas franchement concluants. Ici, le combo Wiimote/Nunchuck fait des merveilles, à condition de choisir la configuration adaptée à votre maîtrise de ce style de jeu dès le départ. Le lock, qui a été conservé, contribue à rendre l’action plus fluide quand les ennemis s’agitent un peu trop… Et il ne s’agira plus de bourriner les monstres bêtement avec l’arme la plus adaptée, il faudra en plus toucher des points faibles bien spécifiques pour pouvoir les abattre. À 60 fps constant durant tout le jeu, les combats donnent une impression de fluidité et d’immersion, rarement égalé dans le genre… Du très bon boulot, dans tous les cas…

Malheureusement, le reste de l’aventure reste beaucoup plus classique dans son déroulement (exploration/combat/boss) et ce ne sont pas les rares séquences avec des PNJ (une première pour la série !) qui viendront troubler l’ordre bien établi des choses : 90% du temps, on explore seul dans un environnement hostile. Pire même, on se retrouve, comme dans les autres épisodes, à devoir revisiter tous les niveaux vers la fin du jeu pour y retrouver certains objets. Certes, c’est moins pénible que dans les précédents, dans la mesure où la plupart de ces objets se récupèrent tout au long de l’aventure, mais quand même cette astuce à 2 balles commencent à devenir franchement lourde !

En bref…

Difficile de faire la fine bouche, Metroid Prime 3 est un excellent jeu par son ambiance, son gamedesign et son gameplay exceptionnels. Il mérite au moins le coup d’essai pour avoir un aperçu des futurs FPS sur Wii et pour conclure cette trilogie rondement menée par Retro Studio, pour tous ceux qui avaient déjà joué aux deux premiers opus.

Les plus

  • Ambiance et environnements toujours aussi réussis !
  • Maniabilité à la hauteur de la Wii
  • Quelques séquences sympathiques avec des soldats de la Fédération Galactique

Les moins

  • Finalement (et malheureusement), assez peu de nouveautés
  • Être obligé de reparcourir pratiquement tous les niveaux du jeu pour atteindre le boss final

La note

8/10


Par Mortal
Le 27 février 2008 | Catégories : Analyses

En tout cas, moi, si j'étais une fille, je serais facile.
Voir les articles de Mortal

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 429 : du 14 au 20 juin 2021
Le 20 juin 2021, par Gueseuch

Satellaview : UNDAKE30 Same Game
Le 18 juin 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 428 : du 7 au 13 juin 2021
Le 13 juin 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 427 : du 31 mai au 6 juin 2021
Le 6 juin 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 426 : du 24 au 30 mai 2021
Le 30 mai 2021, par Gueseuch

Satellaview : Sutte Hakkun
Le 25 mai 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 425 : du 17 au 23 mai 2021
Le 23 mai 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 424 : du 10 au 16 mai 2021
Le 16 mai 2021, par Gueseuch

Satellaview : Kirby’s Toy Box
Le 10 mai 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 423 : du 3 au 9 mai 2021
Le 9 mai 2021, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal