Directly Please Understand (Rires)

- Merci Tonton Iwata (1959-2015)

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s23e04 − Unicorn Overlord
Le 22 avril 2024, par Mortal




Émission s22e07 − On fait le bilan !
Le 23 décembre 2023, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !



Direct du 2024-04-09 sur Splatoon (Wii U)
Le 14 avril 2024, par Jean-Fulgence




Medal of Honor: En première ligne (NGC)

Analyse de Medal of Honor: En première ligne

« MEDAL OF HONOR : En première ligne » (MOH) est un First Person Shooter qui se déroule durant la fin de la deuxième guerre mondiale. Vous incarnez le lieutenant Paterson et vous devez remplir diverses missions pour éradiquer les plans de la vermine allemande. Pour cela, vous jouissez d’un arsenal de 18 armes d’époque scrupuleusement reconstituées par les développeurs du jeu.

Graphismes

Les graphismes de MOH sont tout à fait réussis et témoignent surtout d’un incroyable respect de la réalité des faits : les costumes des officiers allemands, les armes, les tanks, les bateaux, les lieux… Tout rappelle « Il faut sauver le soldat Ryan » de Spielberg. D’ailleurs, le jeu

commence comme ce film par le débarquement allié en Normandie ! Quelle claque les amis !!! Vous débarquez sous les tirs nourris des Allemands qui sont cachés derrière des bunkers : vous êtes complètement dépassé par les événements, les autres soldats vous appellent à l’aide, vous ne savez pas où tirer … Bref c’est la guerre ! La vraie ! Et c’est déjà là qu’apparaît le point fort de ce jeu : l’ambiance ! Car au-delà des graphismes, c’est surtout l’ambiance très dure de la guerre que EA Games à réussi à mettre dans un jeu vidéo : l’Histoire comme vous ne l’avez jamais vu ! Mais hélas c’est aussi dès le début du jeu que l’on remarque le plus gros défaut du jeu : il saccade pas mal ! Pas au point d’enlever le plaisir du jeu mais suffisamment pour qu’on se disent : pourquoi faut-il que ce super jeu soit juste l’adaptation bâclée de la version PS2 !!! Si seulement EA Games avait viré tout ces défauts techniques qui sont indignes du cube de Mario, je n’aurais pas hésité à mettre 10 sur 10 !

Audio

Là encore, c’est une sacrée claque que nous donne l’équipe d’EA Games : Le jeu est intégralement traduit en français (sauf les voix ennemies qui restent en allemand bien sur). Ces voix sont d’ailleurs très convaincantes et ne font que renforcer cette ambiance d’oppression. Il faut également noter que les bruitages, et notamment ceux des balles qui filent, sont tout à fait réussis.

Maniabilité

C’est un FPS ! Les PCistes diront que c’est donc injouable au pad ! Quelle bande d’ignorants ! Le jeu propose plusieurs configurations classiques et efficaces. Donc, pas de soucis !

Durée de vie

C’est clair que si vous restez scotché comme moi sur ce jeu, il ne va pas vous faire long feu ! Mais comme pour Star Wars : Rogue Leader, on prend un plaisir incroyable à refaire certaines missions (notamment celle du débarquement allié qui est vraiment jouissive au possible !). A coté de ça, EA a eu la bonne idée d’ajouter par rapport à la version PS2, un mode multi joueurs à 4. Le jeu à 3 niveaux de difficulté, à vous de faire votre choix !

En bref…

Vous l’aurez compris, ce jeu m’a littéralement emballé. Il m’a scotché sur ma GameCube comme très peu de jeu l’on fait ! Quel dommage que EA Games se soit contenté de nous réchauffer la version PS2 avec tous ses défauts techniques !!! Pourtant, l’ambiance incroyable fait pardonner presque toutes ses lacunes tant le titre d’EA Games est criant de réalisme. Selon moi, Medal of Honor est tout bonnement le meilleur FPS du monde sur … PS2 (rires !) et un excellent titre GameCube. Je vous le conseille chaudement.

Les plus

Les moins

La note

8/10


Par SuperPhilou
Le 9 janvier 2003 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de SuperPhilou n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de Joy-Con (qui drift) dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 577 : du 15 au 21 avril 2024
Le 21 avril 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 576 : du 8 au 14 avril 2024
Le 14 avril 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 575 : du 1er au 7 avril 2024
Le 7 avril 2024, par Gueseuch


Dojo Hebdo 574 : du 25 au 31 mars 2024
Le 31 mars 2024, par Gueseuch

Dojo Hebdo 573 : du 18 au 24 mars 2024
Le 24 mars 2024, par Gueseuch

Vite vu : Mother Russia Bleeds (NS)
Le 18 mars 2024, par Mortal

Dojo Hebdo 572 : du 11 au 17 mars 2024
Le 17 mars 2024, par Gueseuch


Dojo Hebdo 571 : du 4 au 10 mars 2024
Le 10 mars 2024, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s23e04 − Unicorn Overlord
Le 22 avril 2024, par Mortal




Émission s22e07 − On fait le bilan !
Le 23 décembre 2023, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !



Direct du 2024-04-09 sur Splatoon (Wii U)
Le 14 avril 2024, par Jean-Fulgence