Espèces de sales raclures de vermines de jumeaux, je devrais vous tordre les jambes au dessus de la tête et vous obliger à danser la lambada !

- Max (Sam & Max Hit the Road - 1993)

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Mario Kart Super Circuit (GBA)

Analyse de Mario Kart Super Circuit

De tous les jeux prévus sur ma très chère (dans tous les sens du terme) portable, s’il y en a un que j’attendais par dessus tout, c’était bien Mario Kart Super Circuit. Un Mario Kart, c’est un évènement à lui tout seul, c’est peut être le seul jeu que les pro-Sony et les pro-Sega n’arrivent pas à dénigrer, c’est sûrement la plus grande preuve de son incroyable fun.

Mario Kart voit donc maintenant son troisième volet commercialisé sur la 32-bit de Nintendo, et il ne va sûrement pas passer inaperçu. Le premier volet sorti il y a près de 10 ans (Déjà !! Ca nous rajeunit pas, ça !) avait créé un raz de marée tellement le jeu était novateur en terme de fun, seul Nintendo en était capable, que ce soit les courses ou le mode battle (cher à mon cœur) tout était réussi. Le second épisode, sorti il y a 5 ans (même parenthèse qu’au début du paragraphe) a lui aussi été somptueusement réussi, graphismes superbes, gameplay amélioré (selon moi), bande sonore géniale, mais avec un niveau de difficulté trop faible et un mode battle qui aurait pu être un peu plus peaufiné.

Ce troisième volet est donc sorti et personne ne s’en plaindra… Enfin si… Konami, qui ne vendra plus un seul wai wai Racing maintenant ! Mario Kart l’écrase complètement ! Les modes normaux et personnages de la version 64 sont présent, je ne vais pas y revenir, cela a déjà été dit, je vais plutôt parler des nouveautés.

Les options sont celles de la version Nintendo 64 avec quelques exceptions, pas de régimes de bananes, pas d’options piégées, pas de multi-turbos… La carapace rouge s’est vue dotée d’un nouveau processeur de téléguidage ! Maintenant, elle est infaillible au même titre que la bleue de la version N64 : elle suit la course. Par contre, le joueur devant vous a le temps de réagir puisqu’elle attend sans rien faire derrière lui pendant quelques secondes, un mauvais choix de Nintendo selon moi… Nouveauté aussi, vous pouvez désormais poser votre carapace rouge ! Revers de la médaille, si personne ne se l’est prise et que vous repassez devant elle, le téléguidage se remettra en route… Sur vous !

Une autre subtilité concerne le fantôme voleur d’options : désormais, vous voyez à qui vous piquez l’option car il a un fantôme au-dessus de lui, mais aussi, si c’est vous qui vous faites piquer votre option, le fantôme en question viendra vous piquer aussi des pièces…

J’en arrive au concept des pièces (personne ne rivalise avec moi coté transition !), cela est de nouveau à l’ordre du jour, élément abandonné pour la version Nintendo64, vous devez prendre des pièces pendant la course, mais cela a maintenant un aspect beaucoup plus intéressant qu’avant, parce que le jeu vous attribue une note en fonction du nombre de pièces récoltées, il s’agit aussi des pièces qui vous feront ouvrir les niveaux cachés : ceux de Super Mario Kart (SNES) Et là… Aaaaah, nostalgie, tout est là, intact, enfin presque… (J’y viens, 2 secondes, j’explique)

Mario Kart Advance est composé de 5 championnats à 4 circuits, on retrouve donc les championnats habituels : Mushroom, Flower, Star et Special cup, et voilà la nouvelle venue ; faites lui un triomphe : la Flash cup ! Cela est donc bien sympathique, mais cela bouge nos petites habitudes, Super Mario Kart était composé de 4 championnats à 5 circuits (vous voyez la différence, hein ?) donc les championnats ont été sauvagement découpés pour les faire rentrer dans le moule GBA. Si vous avez pas compris, laissez tomber, rien de très grave, c’était juste histoire de râler. Qui as dit « Et de meubler » ? Bon, tu te lèves et tu sors.

Graphismes

Mario Kart Advance n’est pas un jeu que l’on peut qualifier de beau, d’ailleurs, si vous avez vu des captures d’écran de ce jeu, sachez que cela n’a rien à voir. Non, Mario Kart est sublissimement magnifique, non, non, non ! C’est pas assez fort ce terme…

Franchement, c’est indescriptible, je vois pas pourquoi j’en écrirais des tonnes, de toute façon, il faut le voir tourner pour comprendre, mais c’est vraiment plus beau que ce que je pensais, d’ailleurs, je l’avais essayé sur émulateur (oui, je sais, j’ai honte) et là aussi, rien à voir, l’écran de notre portable adorée donne un rendu parfait !

Audio

Mario Kart Advance n’est pas un jeu dont les qualités sonores peuvent être qualifiées de bonnes. Non, c’est tout simplement divin, très peu de thèmes ont été repris des versions antérieures : La remise du trophée, la course Ghost valley, le reste est tout nouveau, tout beau, des musiques très entraînantes, les voix des persos sont les mêmes que Mario Kart 64, c’est très bon, quoique Wario a une voix bizarre je trouve… Un peu trop grave je crois… Enfin bon… Mais le top du top, ce sont les thèmes sonores des niveaux de la Super Nintendo, ils sont tous là et Aaaaaahhhhhhh… C’est trop bon… C’est bien la preuve que le Gameboy Advance a des capacités sonores géniales parce que ces musiques sont largement plus belles que la version 16-bit…

Maniabilité

Je fais partie des joueurs qui préfèrent le gameplay de Mario Kart 64 à celui de Super Mario Kart, je suis donc un peu déçu… Mais le jeu est quand même très maniable, il faut simplement s’y faire et trouver le conducteur le plus adapté à sa conduite. Les boutons sont bien utilisés, L pour les options, R pour déraper, A pour accélérer, B pour freiner, rien de plus simple ! (Aussi START pour faire une pause… Très utile !! Ils pensent à tout chez Nintendo !)

En bref…

C’est LE jeu qu’il fallait à la ludothèque GBA pour pouvoir véritablement s’imposer. Regardez la note que je lui attribue, vous ne me verrez pas remettre cette note avant un paquet de temps !

Ah oui, j’oubliais, une pensée affectueuse aux magasins de Voltaire qui ont estimé que je devais cracher 550F – 85€ – 110 CAN$ pour avoir ce jeu…

Les plus

Les moins

La note

10/10


Par Cyrare
Le 14 août 2001 | Catégories : Analyses

NDFR V7 : Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.
Voir les articles de Cyrare

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Satellaview : Kirby’s Toy Box
Le 10 mai 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 423 : du 3 au 9 mai 2021
Le 9 mai 2021, par Gueseuch

Satellaview : BS The Legend of Zelda
Le 5 mai 2021, par Tardigrade



Dojo Hebdo 421 : du 19 au 25 avril 2021
Le 25 avril 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 420 : du 12 au 18 avril 2021
Le 18 avril 2021, par Gueseuch


Dojo Hebdo 419 : du 5 au 11 avril 2021
Le 11 avril 2021, par Gueseuch

Satellaview : BS F-Zero Grand Prix 1&2
Le 7 avril 2021, par Tardigrade


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal