Chui sur qu'il cache des armes, de la drogue et des liasses de billet dans son sac a dos bleu.

- Me_Marcadet à propos du nouveau look de Banjo

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Mace: The Dark Age (N64)

Analyse de Mace: The Dark Age

Immédiatement à l’appellation de son nom, on voit que ce jeu nous plongera dans un univers des plus sombres et cruels. On peut classer cette petite merveille sur cartouche comme étant un jeu de combat en temps réel. Par contre, ce jeu possède un scénario très différent de ceux déjà fait, il se passe à l’époque du médiéval. Donc, c’est un tout nouveau style qui nous change des Mortal Kombat et Killer Instinct.

Graphismes

Le menu pour le choix des personnages est bien structuré et nous affiche une image en 3D de celui-ci. Malheureusement, on peut s’apercevoir qu’il y a des périodes de temps de chargement entre chaque image dûes à la complexité des graphismes.

Ces derniers sont très impressionnants, ils sont totalement en 3D. Nous ne sommes pas limités comme dans les anciens jeux de combats à pouvoir reculer et avancer vers son adversaire jusqu’au bout de l’écran. Au contraire, on peut se déplacer de côté et les arènes de combat sont très complexes et grandes, on ne manque pas du tout d’espace de jeu pour combattre. Chaque personnage possède son environnement de combat. Par exemple, Mordos Kull combat sur un terrain rempli d’un château entouré d’une rivière et de catapultes… En plus, nous avons la possibilité d’utiliser certains objets qui nous entourent. Dans ce même ordre d’idées, prenons un environnement intéressant : celui d’Al Rashid qui contient des vases qu’on peut prendre et lancer à son adversaire. Nous pouvons aussi faire s’effondrer les tentes qui nous entourent lors du combat.

Audio

Les musiques lors des combats sont très entraînantes et nous font nous sentir davantage dans la peau des guerriers. Avant le début d’un combat, on peut lire les déclarations que les deux personnages expriment et qui les représentent très bien, c’est une idée de taille d’avoir pensé à ce détail de la part des programmeurs du jeu.

Maniabilité

Nous avons beaucoup de choix du côté des personnages disponibles. Nous retrouvons : Al Rashid un assassin du désert des plus redoutables ayant pour arme deux sabres, Countess Taria une rude guerrière avec une épée longue et une courte, The Executioner un être cruel qui collectionne les têtes de ses ennemis qu’il tranche à l’aide de son énorme hache à deux mains, Koyasha une jeune et belle assassin d’une rapidité incroyable et armée de deux dagues meurtrières, Lord Deimos un guerrier venant tout droit du chaos avec une épée à deux mains destructrice et une solide armure, Mordus Kull un aventurier sans pareil armé d’un fléau et un bouclier majestueux, Namira une princesse arabienne qui manie comme aucune autre personne un énorme sabre tranchant, Ragnar Bloodaxe un barbare qui se sert de ses deux haches de bataille pour se défendre de ses assaillants, Takeshi Tsunami un maître des arts martiaux armé d’un sabre japonais à deux mains, Xiao Long qui est un fier combattant bien qu’aveugle et son arme de prédilection est le bâton, Sir Dregan un squelette guerrier d’une méchanceté incomparable ressemblant à Mordos Kull avec son épée et son bouclier, Ichiro le frère de Takeshi, mais qui s’est plutôt tourné du côté du mal, Gar Gudrunson un nain qui a su compenser de sa petite taille grâce à sa gigantesque machine de guerre composé de nombreux gadgets et armes de tous côtés et comme dernier, mais non le moindre Hellknight un monstre sortant directement de l’enfer avec ses deux armes à double tranchants.

Mace : The Dark Age présente trois modes de jeu. Un mode un joueur qui est un genre de tournoi durant lequel on affronte tous les personnages les uns après les autres avec à la fin un titanesque monstre du mal non disponible en multi-joueurs. Le deuxième mode de jeu est un mode 2 joueurs qui est un combat entre deux personnages contrôlés par le premier et le deuxième joueur. Comme dernier, nous avons la pratique de nos coups et manœuvres sur un mannequin mobile à l’aide du personnage de notre choix. Il est également important de savoir que chacun des combattants disponibles dans Mace : The Dark Age possède une passe finale qui lui est propre, réalisée par une complexe série de touches. Une chose à bien noter est que le contrôle du personnage se fait assez facilement, on sait ce que l’on fait.

En bref…

Ce jeu est déconseillé aux jeunes enfants, il est destiné à des joueurs matures et avertis, car il renferme beaucoup de sang qui gicle de partout au cours des nombreux combats. La réalité est bel et bien là, MIDWAY n’a absolument pas négligé ce point. La difficulté se situe à un point très élevé, il faut être bien à l’aise avec le contrôle des mouvements en combat.

Pour conclure, Mace est un jeu de la Nintendo 64 à se procurer à tout prix si vous êtes un fan du médiéval ou encore des jeux de combats, car il en vaut vraiment la peine même s’il découle d’un nouveau concept. Félicitations à Atari Games, c’est du beau travail. Selon moi, il réussit à battre facilement Killer Instinct Gold, qui se classe dans la même catégorie de jeu, si on jette un coup d’œil axé sur la qualité du graphisme. Pour clore l’analyse, je lui attribuerais une excellente note se situant dans les 8.5 / 10.

Les plus

Les moins

La note

8/10


Par Patrice_Belley
Le 6 décembre 1999 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Patrice_Belley n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de wiimote dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 413 : du 22 au 28 février 2021
Le 28 février 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 412 : du 15 au 21 février 2021
Le 21 février 2021, par Gueseuch

Nintendo Direct 18/02/2021 – Le résumé un peu concon
Le 20 février 2021, par MectonLaFlemme

Dojo Hebdo 411 : du 8 au 14 février 2021
Le 14 février 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 410 : du 1er au 7 février 2021
Le 7 février 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 409 : du 25 au 31 janvier 2021
Le 31 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 408 : du 18 au 24 janvier 2021
Le 24 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 407 : du 11 au 17 janvier 2021
Le 17 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 406 : du 4 au 10 janvier 2021
Le 10 janvier 2021, par Gueseuch



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal