La rétrocompatibilité, c'est la technologie de demain qui te permet de jouer à tes jeux d'hier sur ta console d'aujourd'hui

- Mortal, très inspiré pour une première émission

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s16e01 − C’est la reprise !!
Le 6 octobre 2020, par Mortal

Émission s15e10 − Final !!
Le 1 juillet 2020, par Mortal

Émission s15e09 − Metroidvania
Le 21 juin 2020, par Mortal



Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Impression Express − Les jeux de l’E3 2014

Nous avons eu la chance de pouvoir nous rendre à l’évènement post-E3 organisé par Nintendo France à Paris pour essayer toutes les démos qui étaient présentes au grand salon de Los Angeles, et que nous avons abondamment commentées la semaine dernière. Et maintenant que nous avons pu tâter un peu tout ça, nous allons vous livrer nos premières impressions à chaud.

Project Guard (Wii U)

Voilà une excellente surprise. Le concept est simplissime mais les parties sont super intenses et, s’il se joue tout seul, il s’agit pourtant bien d’un jeu multijoueur ! Il est en effet impossible d’avoir à la fois un œil sur le radar du GamePad et sur toutes les caméras de la télé. C’est là que les gens autour de vous interviennent pour vous signaler ce qu’eux arrivent à remarquer et ça rend le jeu à la fois collaboratif et tendu pour le joueur.

Je ne sais pas comment ça va tourner, ni si cette démo sortira du stade de simple concept, mais il va falloir surveiller cela de près.

Project Giant Robot (Wii U)

Là, honnêtement, je trouve que c’est nettement plus chelou. C’est à mi-chemin entre le jeu de mecha super lent et un jeu d’équilibre. Il s’agit de contrôler un robot avec le GamePad, les sticks contrôlant chaque bras et un laser permettant de tirer.

La physique du jeu est tellement bizarre que ça rend l’ensemble assez fun… pendant 5 minutes.

Super Smash Bros. (WiiU et 3DS)

On a beau l’avoir vu depuis longtemps en vidéo, le voir en vrai est impressionnant : 60 images par seconde, full HD, ce Smash Bros. sur Wii U est absolument magnifique. Et pas l’ombre d’un ralentissement dans ce qu’on a pu tester. Par contre, les nouveaux personnages, que ce soit sur 3DS ou sur Wii U, ne sont pas tous faciles à manœuvrer : Mega Man est assez pataud, et je dois bien avouer que je n’ai pas compris comment jouer le villageois.

La version 3DS tourne elle aussi très très bien et la 3D rend l’ensemble un poil plus lisible. Par contre, sur 3DS classique, c’est tout de même nettement moins agréable que sur 3DS XL. Quant au mode inédit de cette version, Smash Run, je dois bien reconnaître que je ne suis pas très convaincu : la phase de collecte de bonus est longue et pas toujours très intéressante, et la phase de combat qui suit est courte et pas du tout équilibrée. J’ai un peu de mal à voir l’intérêt pour le moment.

L’ami Ant-X, qui m’accompagnait, était en tout cas extrêmement enthousiaste sur les deux versions, et, étant un fan de la première heure, c’est plutôt bon signe.

Bayonetta 1 et 2 (Wii U)

C’est toujours Bayonetta et donc c’est toujours bon. Bayonetta 2 est aussi exigeant, millimétré et impressionnant que l’était le premier… qui est lui-même plus beau que jamais sur Wii U !

Ce n’était pas la même démo que l’an dernier (et heureusement), mais plus ça va et plus ce jeu monte en puissance.

Hyrule Warriors (Wii U)

Je n’ai pas pu faire la démo en entier, seulement la fin. Mais ça m’a déjà donné une bonne idée générale sur le jeu.

J’ai joué avec Zelda dans ce qui semblait être une représentation gigantesque du château d’Hyrule. Le terrain de jeu lui-même est divisé en plusieurs zones et des objectifs divers se débloquent dans les différentes parties de la carte au fur et à mesure. Basiquement, on bute tous les méchants dans une zone, on passe à la suivante, on va rejoindre tel personnage en tailladant dans la masse puis un boss apparaît et on va lui latter les cacahuètes.

Le titre semble bien respecter l’univers de la série, et ce, dans les moindres détails, les combats contre les boss ont l’air plutôt intéressants et je dois reconnaître que pouvoir incarner Zelda est assez plaisant et dépaysant. Malgré tout, l’I.A. des adversaires hors boss est complètement à la masse (je ne crois pas en avoir vu un seul m’attaquer) et j’ai quand même très peur que ce soit ultra répétitif à long terme.

Mario Party 10 (Wii U)

C’est la bonne surprise de cette présentation ! Je ne m’étais plus intéressé à la série depuis le 2, en gros. Mais je dois bien reconnaître que le mode Bowser Party est tout simplement excellent : un joueur contrôle un Bowser géant via le GamePad et les 2-4 autres doivent éviter tous les pièges que le gros dino leur tend. Les 4 mini-jeux présentés étaient vraiment des modèles de gameplay asymétrique tout en étant diablement funs.

Je vais finir par me réintéresser aux Mario Party, finalement.

Sonic Boom (Wii U et 3DS)

Comment peut-on faire pire que Sonic Lost World ? Avec un design plus chelou encore et en le transformant en beat’em all !

Franchement, je préfèrerais me frotter les noyaux avec des orties plutôt que de rejouer à cette merde en puissance. Merci Sega !

Just Dance 2015 (Wii U)

Just Dance 2014 + de la musique de merde mais plus récente = Just Dance 2015 !

Merci Ubi !

Monster Hunter 4 Ultimate (3DS)

C’est un jeu de farmer coréen mais il est super beau. Et la 3D pète bien. Mais ça reste un jeu de farmer corréen.

Merci Capcom !

Splatoon (Wii U)

Le meilleur pour la fin. Le meilleur ? Oui, le meilleur. Et sans hésiter. Mes attentes étaient grandes… et elles ont été largement comblées et même dépassées !

Splatoon est une petite merveille aussi bien en termes de jouabilité, que de micro-stratégie (larguer une grenade, peinturlurer tel ou tel coin de la carte, sortir son bazooka, se changer en poulpe) ou de macro-stratégie (conquête de la carte, téléportation directe depuis le spawn vers un pote).

Contrôler la caméra avec le GamePad demande un léger temps d’adaptation, mais après la première partie, non seulement on est habitué mais en plus on en redemande !

Et pis c’est tout ?

Et non, je n’ai pas eu la chance de toucher au Kirby, au Yoshi ni au Toad. Ni d’essayer Mario Maker.


Par Mortal
Le 19 juin 2014 | Catégories : Analyses

En tout cas, moi, si j'étais une fille, je serais facile.
Voir les articles de Mortal

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 395 : du 19 au 25 octobre 2020
Le 25 octobre 2020, par Gueseuch

Horace : le monde à l’envers
Le 18 octobre 2020, par Gallaxys

Dojo Hebdo 394 : du 12 au 18 octobre 2020
Le 18 octobre 2020, par Gueseuch

Dojo Hebdo 393 : du 5 au 11 octobre 2020
Le 11 octobre 2020, par Gueseuch



Dojo Hebdo 391 : du 21 au 27 septembre 2020
Le 27 septembre 2020, par Gueseuch

Dojo Hebdo 390 : du 14 au 20 septembre 2020
Le 20 septembre 2020, par Gueseuch

Nintendo Direct Mini : Partner Showcase 17/09/2019
Le 17 septembre 2020, par Gallaxys

Dojo Hebdo 389 : du 7 au 13 septembre 2020
Le 13 septembre 2020, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !


Émission s16e01 − C’est la reprise !!
Le 6 octobre 2020, par Mortal

Émission s15e10 − Final !!
Le 1 juillet 2020, par Mortal

Émission s15e09 − Metroidvania
Le 21 juin 2020, par Mortal



Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal